Bane | Gotham's reckoning
☇ GOTHAM RISES.
GOTHAM RISES FERME SES PORTES !

Mais ce n'est pas la fin ! Retrouvez nous sur GOTHAM KNIGHTS ! Même équipe admin, même excellente ambiance, mais tellement plus de possibilités !
Rejoignez nous sur : http://gotham-knights.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Bane | Gotham's reckoning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
☇ à Gotham depuis le : 04/11/2012
☇ messages : 31
☇ réputation : 15
☇ pseudo : Akhee
☇ avatar : Tom Hardy
☇ copyright : Akhee - tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Criminel - Terroriste - Mercenaire
☇ adresse : Dans les égouts de Gotham
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: I AM the League of Shadows, and I'm here to fulfill Ra's al Ghul's destiny!
☇ forces: Bane possède une force hors du commun et une très grande résistance à la douleur et aux coups, grâce au venom, un venin qu'on lui a injecté pendant des années. Bien qu'il n'utilise plus ce poison, il en a gardé les avantages
☇ faiblesses: Bien qu'étant très fort, si Bane n'a pas son masque, il n'est rien de plus qu'un homme malade, qui n'arrive pas à respirer correctement et qui souffre beaucoup de migraines et autres douleurs très fortes liées à l'utilisation du venom. Il n'a aussi aucune pitié ou compassion pour les autres.


MessageSujet: Bane | Gotham's reckoning   Dim 4 Nov - 20:50



Bane


Nom : Inconnu
Prénom : Inconnu
Age : Entre 35 et 40 ans, âge précis inconnu
Date de naissance : Inconnue
Lieu de naissance : Santa Prisca, une île-Etat des Caraïbes
Nationalité : Théoriquement, citoyen de Santa Prisca
Activité : Mercenaire & terroriste
Etat civil : Célibataire
Groupe : Criminels
Avatar : Tom Hardy
Que pensez-vous de la situation de la ville de Gotham ? Gotham peut se débattre autant qu’elle le veut, bientôt elle sera perdue. Les justiciers masqués et les dirigeants de la pègre peuvent se disputer autant qu’ils le veulent dans ce théâtre de désolation, la ville brûlera comme la Ligue des Ombres l’avait voulu. Ils ne parviendront pas à sauver leur ville.
Quelle est votre position concernant l'inculpation du Batman dans l'affaire Dent ? Le Batman n’a jamais eu le cran de faire les choses pour le bien de sa ville, il a empêché sa destruction et prétend maintenant qu’il l’a sauvé en faisant cela. Qu’il l’ait véritablement assassiné ou non, cela ne change rien au final, Harvey Dent est devenu un symbole pour cette ville, et la ville entière en veut au Batman…Ce ne sera que plus facile si le seul héros qui veillait vraiment est détruit par la ville elle-même…
Quel est votre opinion concernant le nouveau procureur et ses idées ? Que de nobles idéaux, vouloir purger la ville de sa criminalité et de son mal. Mais si les procureurs et autres fonctionnaires de l’état avaient pu faire disparaitre cette pègre qui gangrène la ville, cela aurait été fait depuis longtemps. Cette ville est trop corrompue et une seule chose peut changer cela.
« But sometimes a man rises from the darkness »

-- Témoignage d’un spectateur innocent
Je rentrais juste chez moi ce soir-là, passant comme d’ordinaire dans les petites rues de la ville pour retourner à mon appartement, quand je les ai vus. Ils étaient deux, à l’autre bout d’une ruelle que j’empruntais chaque soir. L’un d’entre eux était immense, il devait dépasser les deux mètres sans peine, je n’avais jamais vu quelqu’un d’aussi grand avant ça, l’autre à ses côtés semblait minuscule et levait la tête pour lui parler. Le plus grand était aussi le plus fort, rien qu’à le regarder de loin, je voyais très bien qu’il était beaucoup plus musclé que la moyenne des hommes. Dans la lumière faible et clignotante d’un réverbère à moitié cassé, je parvenais à distinguer sans mal les muscle impressionnants de ses bras aussi larges qu’une cuisse d’homme, ou presque. Il avait les bras pliés, ses deux mains, sans aucun doute gigantesques également, étaient refermées sur le col de ses vêtements, très semblables à une tenue militaire, mais je n’avais jamais approché des militaires d’assez près pour en être certain. Il était debout, à écouter avec attention ce que l’autre lui disait, une sorte de force tranquille, pareil au calme sur l’océan juste avant que la tempête ne frappe et ne coule tous les bateaux sur son passage. Sa voix retentit contre les murs, étouffée et étrange, passant au travers d’un masque. Mais pas un masque comme celui des héros qui tentaient d’arranger les choses dans cette ville désespérée. Son masque à lui couvrait la bouche et le nez et encerclait sa tête, laissant voir uniquement ses yeux et une grande partie de son crâne. J’étais totalement incapable de voir avec netteté ce masque, j’étais beaucoup trop loin pour ça. Mais la voix qui passait au travers était grave, renforçant encore l’impression de rage et haine latente qui semblait l’habiter totalement, comme si il retenait toute sa fureur. Je n’avais peur que d’une chose en cet instant : qu’il décide de la laisser éclater sur moi. Je n’entendais pas exactement ce que se disaient ces deux hommes, juste leurs voix sans vraiment comprendre. Mais cet horrible bruit, je l’entendis comme si il s’était produit juste à côté de moi, ce craquement sinistre et brutal, suivi du choc d’un corps contre le sol dur. Je reculai précipitamment, sans faire attention, sans regarder, les yeux totalement fixé sur cet homme gigantesque et puissant qui se trouvait là dans cette ruelle. Mes pieds heurtèrent une poubelle, en faisant tomber le couvercle dans un fracas métallique qui attira inévitablement son attention sur moi. Je me mis à courir dans le noir, espérant atteindre mon appartement en quelques foulées, je courus à toute jambe en soufflant, comme si ma vie en dépendait et ma vie semblait bel et bien dépendre de la vitesse de mes jambes à me sortir de là. Je n’entendais rien d’autre que le bruit de mes pas sur le bitume mouillé et les battements frénétiques de mon cœur. Je trouvai finalement le courage de tourner la tête, regardant dans mon dos en continuant de courir. Mais il n’y avait rien. Pas la moindre trace de lui, cet homme effrayant, qui m’avait forcément vu pourtant. Je m’arrêtai au coin d’une ruelle, sous un lampadaire qui semblait encore marcher. Tout le reste de la rue était noire et je ne distinguais rien du tout au-delà du rond de lumière dans lequel je me trouvais. Une ombre passa dans mon champ de vision et une main énorme m’attrapa au cou avant même qu’un cri ne naisse dans le fond de ma gorge. Ses yeux étaient emplis de haine, plus que je n’en avais jamais vu auparavant, ses yeux bleu-gris qui exprimaient une telle fureur qu’ils suffisaient à me terroriser et me paralyser totalement, peu importait tout ce que j’avais vu avant, ces yeux-là étaient la chose la plus cauchemardesque que j’avais vu. Plus encore que le masque de métal si étrange, plus encore que la taille et la carrure monstrueuse, plus encore que ce craquement affreux…
« Sometimes the pit sends something back »

-- Souvenirs du médecin de Peña Dura
Baptisés, élevés et transformés par les ténèbres, les hommes qui étaient envoyés au fin fond de Peña Dura étaient obligés de devenir des forces de la nature pour survivre. Ce n’en fut que plus vrai avec cet enfant qu’on avait enfermé avec les pires criminels du pays. Le jeune garçon dut s’endurcir et développer un tempérament et une physique hors du commun. Il était arrivé avec Osito, un petit ourson en peluche, il n’était qu’un petit garçon condamné à la peine de prison de son père. Il était effrayé, solitaire et ne parlait pas beaucoup, trop intimidé par toute cette brutalité. Sa mère et sa maison lui manquaient énormément. Mais un jour, l’enfant faillit être tué. Je m’en rappelle comme si c’était hier, un prisonnier s’en était pris à lui et il avait été sauvé par un autre. Mais il avait fait une chute qui aurait tué n’importe qui d’autre. Mais pas lui. Ce fut là que le petit garçon changea du tout au tout. Quand il revint, il tua cet homme qui s’en était pris à lui, alors qu’il n’avait que huit ans. Il était devenu un homme, à cet âge si jeune pourtant, un homme brutal bien décidé à ne pas se laisser faire et à ne pas mourir. Pendant toutes ces années, Bane était une force plus grande que celle de tous les autres hommes de ce trou. Ce qu’il voulait avant tout, c’était survivre dans ce monde, et cette volonté le sauva à de nombreuses reprises. Mais ce n’était pas tout, Bane avait aussi une grande soif de savoir, il avait appris à lire tout seul, essayant de trouver le plus de livres possible dans la prison pour engranger des connaissances. Il voulait savoir des choses, convaincu que le savoir et le pouvoir étaient intimement liés dans le monde. Ce mélange de force et de savoir était improbable, et beaucoup tentèrent de prendre le pouvoir sur lui avant de renoncer, face à la violence dont pouvait faire preuve Bane. Il était un être particulier, je n’avais que rarement vu quelqu’un d’aussi attiré par le savoir et le pouvoir, à tel point qu’il cherchait à tout prix des professeurs pour lui enseigner des choses, que ce soit du savoir immatériel, ou bien des connaissances dans les arts martiaux et autres formes de combat que l’on pouvait trouver dans la prison. Mais ce qui caractérisait vraiment Bane, au-delà de la force et de son besoin de connaissances, c’était surtout sa volonté. Sa volonté à être le plus fort, sa volonté d’être instruit, sa volonté de survivre, sa volonté d’être libre…Aujourd’hui encore, je reste convaincu que sa volonté lui fera faire de grandes choses, en bien ou en mal cela n’est pas important, il fera des choses importantes dont les gens se souviendront.
« Home, where I learned the truth about despair, as will you »
-- Récit d’un enfant esseulé
Il fait noir, tellement noir…Je ne vois rien mais j’entends des voix et des bruits. Maman m’a laissé là, elle est partie, elle pleurait, je ne sais pas pourquoi je suis ici, tout seul, pourquoi maman n’est pas avec moi. Je cligne des yeux plusieurs fois et renifle en avançant, serrant Osito contre moi. Il est là, avec moi, c’est un peu comme si je n’étais pas tout seul avec lui. Mais ce n’est pas maman…Je regarde autour de moi, alors que les ténèbres se sont un peu dissipées, j’y vois de mieux en mieux mais il fait pourtant toujours aussi noir. Je suis dans une petite salle, avec un lit et c’est tout. Il n’y a pas vraiment de porte, c’est une grille qui semble ne pas bien fermer. Je vais m’assoir sur ce lit, il grince un peu. J’entends encore toutes ces voix, ces gens qui parlent et ces bruits assourdissants. Où suis-je ? Pourquoi ma maman m’a-t-elle laissé ici tout seul ? Je serre Osito encore plus fort, recroquevillé sur le lit. Je m’allonge, Osito toujours serré, et je pleure tout seul dans cette chambre minuscule et froide. Pendant des heures, je continue de sangloter et de pleurer, je n’ai rien fait de mal pourtant, je ne comprends pas pourquoi maman m’a laissé ici…Il y a trop de bruits ici, trop de gens, il fait noir et j’ai peur. Osito me rassure, c’est mon seul ami ici, je ne sais même pas quand tombe la nuit ou se lève le jour. Je ne dors pas, j’ai trop peur. Je surveille la grille qui ferme la chambre du coin de l’œil, je n’ai pas envie de voir quelqu’un, il ne faut pas parler aux inconnus, c’est ce que m’a toujours dit maman…Mais quelqu’un vient. Il s’accroupit à côté du lui, je me suis roulé en boule loin de lui, Osito pour seule protection contre lui. Il me regarde sans rien dire et il sourit. Il a quelque chose dans la main qu’il me tend, ça ressemble à du pain. Mon ventre gargouille, j’ai faim…Je me jette sur le pain et le dévore, en le regardant toujours d’un air soupçonneux. Il se contente de se relever et de s’en aller, je le suis des yeux. Chaque jour depuis, il m’amène quelque chose à manger. Les jours passent, les uns après les autres, sans que l’on puisse les séparer clairement dans cette obscurité, je ne dors presque pas, je n’y arrive pas. J’ai peur de mourir ici. Sans maman…Mais je sais qu’elle ne reviendra pas. J’ai pensé qu’elle reviendrait, j’ai cru très fort qu’elle ne m’abandonnerait pas ici. Mais je suis seul avec Osito. A chaque jour qui passe, je comprends que je resterai ici toute ma vie. Un jour, je sors finalement de la cellule. Je n’ai plus peur du noir. J’y vois maintenant au travers de cette obscurité permanente. Je crois que cela fait un an que je suis ici avec Osito. Il m’écoute quand je parle mais il ne peut pas répondre. Je veux demander à quelqu’un ce que c’est que cet endroit, ce n’est pas important sans doute, le lieu où l’on meurt. Je marche dans le noir, serrant Osito contre moi, j’entends toujours les voix et les bruits, ça ne cesse jamais, toujours toujours il y a des gens qui parlent et qui font du bruit ici. Les gens me regardent quand je passe, ils se taisent et me suivent des yeux. Je veux juste à manger, un peu plus que ce que l’homme m’amène, et savoir aussi. Je trouve cet homme qui m’amène à manger. Il me parle une langue que je ne comprends pas très bien, mais ça ressemble à la mienne pourtant. Tous les jours nous parlons, tous les jours il continue de m’amener à manger et tous les jours je sors de la cellule pour voir ce monde de ténèbres qui est maintenant le mien. Je n’ai plus peur de mourir ici. Osito a perdu une oreille l’autre jour, elle s’est accrochée dans un morceau de grillage. Je l’ai ramassé mais je ne sais pas si je pourrai la recoudre. Chaque journée est tellement pareille, toujours la même chose encore et encore. Jusqu’à ce que…Je suis dans un couloir, un long couloir qui donne sur les cellules d’un bloc à droite et sur un trou vers les niveaux plus bas à gauche, et je cherche cet homme dont je ne connais toujours pas le nom. Et là, il y a ce grand homme, il est impressionnant et effrayant. Je sens qu’il me veut du mal. Il essaie de m’attraper et je veux me défendre mais je ne peux pas, je me débats sans qu’il me lâche, le frappant en tenant Osito par une patte. Mon protecteur arrive enfin, attiré par le bruit de mes cris et frappe cet homme qui me veut du mal. Il me lâche soudain, je ne touche plus le sol et j’essaie de m’attraper à quelque chose mais rien à faire. Je ne sens plus rien, seulement le vide, pendant de longues secondes. Puis le sol, dur, violent et douloureux. Je n’arrive plus à respirer, j’ai mal, j’ai l’impression que tout est cassé en moi. En haut, j’entends une voix qui m’appelle, « Pequeño ! Pequeño ! » crie-t-elle, mais je ne peux pas répondre. Je ferme les yeux, c’est trop dur et c’est trop douloureux…Quand je rouvre les yeux il fait noir et il n’y a rien aucun bruit. Aucun bruit pour la première fois depuis des jours et des jours. Je ne suis pas mort. Je regarde le couloir d’où je suis tombé, c’est haut, très haut. J’aurai du me casser quelque chose, j’aurai du mourir et je le sais. Je n’ai pas su me défendre mais c’est fini maintenant. Je ne veux plus être aussi faible que ça, je ne veux plus devoir attendre que l’on me sauve, je ne veux plus que des hommes me menacent de la sorte. Il n’y a personne ici, ou je ne vois personne. Je me relève difficilement, mon corps entier me fait mal. Mourir, avoir mal, être seul…Tout ça ne me fait plus peur, tout ce que je veux maintenant, c’est me venger de cet homme qui a voulu me faire du mal…Rien ni personne ne pourra plus le faire. Combien de temps ai-je passé en bas, alors que tout le monde me pense mort ? Je ne sais pas, ce que je sais, c’est que je suis plus fort que je l’ai été. Et quand je remonte au niveau où j’ai toujours été, ceux qui me connaissent n’en reviennent pas. Je vais trouver cet homme qui m’a jeté du haut des étages, je le trouve enfin et avant qu’il ait pu comprendre, je me jette sur lui, un couteau trouvé en bas dans une main, Osito dans l’autre. Le sang est chaud, vraiment chaud et a une odeur particulière. Une odeur qui s’infiltre partout, comme le liquide d’où elle vient d’ailleurs. Je suis couvert de sang, Osito aussi, mais je suis venu à bout de cet homme…

« A pit where men are thrown to suffer and die »
-- Journal du directeur de Peña Dura
Le gamin a tué un homme, de ce que j’ai entendu, il était mort, cet enfant. Il est venu ici pour purger la peine de son père, un homme qui s’est enfui du pays en laissant sa femme et son fils à la merci du gouvernement. Ce n’est pas mon problème mais ce petit a tué quelqu’un dans la prison, avec une sauvagerie qu’on n’aurait pas cru possible venant d’un gamin de huit ans. J’ai donc été obligé de sévir face à cela. Si un enfant est capable de cela, il ne faudrait pas le laisser grandir et risquer encore plus. Il est trop dangereux pour être laissé en liberté avec les autres détenus. La seule chose qu’il faut faire, c’est l’enfermer, seul, dans un endroit pour qu’il y meurt. Je le laisse alors dans une cellule isolée, dans le plus profond des blocs de toute la prison. Si là où il a été, il fait sombre pour un être ordinaire, dans sa nouvelle cellule, il fait noir même pour un prisonnier habitué aux ténèbres. Aucun bruit, aucune lumière, aucun être vivant…Il est seul et va mourir seul dans cette prison, je serai débarrassé de lui…Mais ce n’est pas aussi simple que cela…Année après année, il est toujours en vie, il grandit, il devient plus fort et s’endurcit. Comment fait-il cela ? Comment peut-il continuer à vivre alors qu’il ne devrait pas ? Il fait peur aux gardiens, avec sa volonté de vivre, sa volonté de sortir un jour d’ici. Les autres prisonniers commencent à en entendre parler, à savoir qu’il est toujours vivant alors que personne n’est jamais revenu avant lui…Dix ans…Cela fait dix ans qu’il est là-dedans et il n’est toujours pas mort. Je l’ai laissé pourrir, lui et son ours en peluche, mais ce gamin est un homme maintenant et il n’est pas mort. C’est impossible. Tous les prisonniers parlent de lui, il est devenu la légende de Peña Dura…Il ne mourra pas ici…Et moi, on me remplace dans trois jours. Il sera bientôt libre, parce qu’il n’y a plus de motif de le mettre à l’isolement depuis tout ce temps…

« I learned here that there can be no true despair without hope »
-- Leçons d’un vieux maître
Quand Bane est sorti de cette cellule d’isolement, il n’avait vu personne depuis dix longues années. Depuis qu’il était un enfant en fait. Quand je l’ai vu la première fois, gigantesque jeune homme avec son ours en peluche dans sa main monstrueuse, il avait l’air d’un enfant. Un petit garçon qui regardait le nouveau monde dans lequel il venait d’entrer. C’est le nouveau directeur de la prison qui l’a fait remonter de sa cellule d’isolement, la plus sombre et la plus petite qu’il ait trouvé dans les sous-sols les plus enfouis de la prison. Je l’ai croisé dans la bibliothèque de la prison, un étage auquel il n’a jamais eu accès auparavant. Quand il était enfant, il n’en a jamais eu besoin. Maintenant…Maintenant, il passe son temps au milieu des livres, mais il ne sait pas lire. Je le vois, avec un livre ouvert devant lui, à repousser tous ceux qui viennent lui parler, tous ces prisonniers qui veulent se servir de lui, être « amis » avec lui ou ce genre de choses…Mais il n’en a cure. Tout ce qu’il semble vouloir, c’est apprendre à lire. Je me suis un jour enfin décidé à aller le voir et j’ai lu à voix haute un passage du livre ouvert ce jour-là, « La estatua de sal » de Salvador Novo. C’était un poète mexicain, qui écrivait donc en espagnol. Il devait trouver cela plus simple de lire de l’espagnol, c’est cette langue que l’on parle à Santa Prisca, l’île a été colonisée par des espagnols des siècles et des siècles plus tôt. Les jours suivants, je lui ai servi de professeur, pour qu’il apprenne à lire plus facilement. Je n’ai pas fait que cela. J’étais professeur autrefois, aux Etats-Unis, avant de m’embarquer dans une histoire si compliquée que je me retrouvais ici, dans la pire prison du monde. Je lui ai appris tout ce que je sais, il a lu l’ensemble des livres de cette bibliothèque. Je n’ai jamais vu quelqu’un avec une telle soif de savoir, mais aussi de pouvoir. Il a fini par se lier avec des détenus qu’il a jugé « dignes » de le servir, c’est là qu’il a commencé…En quelques années, il est devenu maître de Peña Dura, un maître violent et déterminé à ne pas laisser la moindre personne sur sa route. Ce qu’il voulait le plus ? Sortir d’ici et être le plus fort. C’est alors qu’il a accepté de faire une chose que je lui ai vivement déconseillé. Mais je n’ai jamais été…important pour lui. Seuls importaient la puissance et le pouvoir, pas les gens. Il a rejoint un protocole expérimental testé sur des prisonniers de Peña Dura, un protocole qui avait tué tous les autres cobayes. Jusqu’à ce que lui y participe. Comment ont-ils appelé cela déjà… ? Ah oui...Le Venom. Un poison qui les a tous tués, tous sauf lui. Sa volonté de fer lui a permis de survivre alors que le venin coulait dans ses veines en augmentant sa masse musculaire, en renforçant ses os, en améliorant ses réflexes…Chaque fois que ce liquide était injecté, directement dans sa colonne vertébrale et son cerveau, il changeait…C’est à ce moment-là qu’il a pris ce nom, Bane, et mis ce masque. Oh ce n’est pas par plaisir qu’il a mis cela sur son visage, le masque lui servait à respirer et, à l’arrière de la tête, il était aussi relié au venin. Quel âge avait-il à ce moment-là ? Personne n’est vraiment capable de le dire, je le crains, peut-être vingt ans, peut-être plus…Qui peut savoir…Il aurait pu s’échapper tout de suite, avec sa nouvelle force et ses alliés. Mais quelque chose s’est passé d’abord. Dans cette prison, il y a eu deux enfants qui ont été enfermés. Le premier, Bane, l’a été quand il était encore tout petit. Le second est né dans ce trou, d’une femme qui était enceinte en arrivant. Personne ne sait exactement ce que cette femme faisait là, mais toujours est-il que cette enfant n’a jamais rien connu d’autre que la prison. Bane a passé dix ans enfermé dans les sous-sols, quand il est remonté, il ne s’est pas intéressé aux gens qui se trouvaient à ses côtés. Mais il a fini par la voir, cette petite fille, à peine plus vieille que lui quand il a été envoyé à l’isolement. Il passait dans les étages, pour remonter à la surface, quand il a entendu des cris, les cris d’une femme et de sa fille…Il est arrivé, et furieux face à ces hommes qui s’en prenaient à une enfant, et a massacré ces brutes. On m’a raconté ce fait après coup, bien sûr, et on a aussi raconté qu’il est sorti de cette prison avec elle…

« Theatricality and deception are powerful agents to the uninitiated »
-- Enseignements de la Ligue des Ombres
Quand je suis parti de la Peña Dura avec la jeune Talia, nous avons retrouvé son père, Ra's al Ghul. Je ne sais pas vraiment si c’est nous qui l’avons trouvé ou si c’est lui qui nous a repéré. Toujours est-il que nous ne sommes pas restés sur cette île, nous sommes allés avec lui dans ce monastère d’Asie, dans les montagnes. Ils s’entrainaient, tous les hommes présents ici, avec un but précis, un objectif puissant : protéger le monde et son peuple de la corruption et du mal, en détruisant les signes de la décadence avant que cela ne contamine toute une civilisation. Je les ai rejoints avec l’intention d’aider ces hommes dans leur but, de détruire toute trace de perversion dans le monde. Talia grandissait dans ce monde, après les années de prison qu’elle a subi, comme moi. Je ne savais pas si je devais me préoccuper d’elle ou non, je l’ai certes sauvée, je l’ai certes sortie d’ici, mais elle a un père ici qui doit s’occuper d’elle. Néanmoins, il est vrai que cette enfant venait souvent me voir, sans que je sache quoi faire avec elle. Les années passent, une à une, dans le monastère de la Ligue des Ombres, et j’apprends encore plus à chaque journée qui s’écoule. Et à chaque journée qui s’écoule, j’ai l’impression que la Ligue ne fera jamais ce pourquoi elle a été créée. Ils luttent, s’entrainent et forgent leurs croyances mais aucun ne semble prêt à faire ce qui doit être fait pour changer les choses. Moi, je veux changer les choses. Et j’ai beau essayé de le montrer à Ra’s al Ghul, ça ne sert à rien, il ne semble pas vouloir entendre les choses. Tout ce en quoi je crois n’est pas une priorité pour eux…Et le père de Talia finit par me bannir de la Ligue des Ombres, elle est encore jeune quand je pars, pas encore une adulte. Il est grand temps de retourner à Peña Dura voir ce qu’il est advenu du lieu de mon enfance…Quand je m’y rends à nouveau, je ne suis plus le même homme, j’ai été initié par la Ligue des Ombres, j’ai « vaincu » le besoin de mon corps d’avoir le venin pour être fort. Désormais, je n’en ai plus besoin et reste aussi fort que quand il coulait dans mon cerveau. Je garde cependant mon masque…Pourquoi le garder alors qu'il n'injecte plus le venin ? Ce masque m'aide, il m'aide à respirer, il m'aide à combattre la douleur que le venin a créé dans mon crâne. Sans lui, ma respiration est difficile et douloureuse, comme si le peu d'air qui entrait finalement dans mes poumons me brûlait de l'intérieur. Il diffuse aussi des substances anti-douleur, le poison qui a coulé dans mes veines si longtemps me cause des migraines qui mettraient à terre n'importe qui d'autre sans les anti-douleurs...Sans mon masque, je ne suis rien d'autre qu'un homme malade...Avec, je suis Bane, l'un des plus forts hommes que cette terre ait portés. Si ce n'est le plus fort...Je rentre chez moi, enfin, après tant d’années. Ça n’a pas changé, l’endroit est toujours le même et tous les hommes qui s’y trouvent, je les libère. Beaucoup me suivent, beaucoup vont rester avec moi longtemps…Jusqu’à Gotham.

« I'm Gotham's reckoning, here to end the borrowed time you've all been living on »
Gotham est la pire ville que le monde ait connu, elle est pourrie jusqu’à l’os et personne ne peut nier qu’elle doit être purifiée. Ra’s al Ghul a tenté de venir à bout de cette corruption, de ce poison, mais il a été vaincu par un être qui défend cette ville, un être qui veut croire en sa ville…Le Batman a tué Ra’s al Ghul et détruit ton plan, détruit la Ligue des Ombres. Maintenant, je suis la Ligue des Ombres et je suis ici pour accomplir le plan de Ra’s al Ghul et montrer à cette ville jusqu’à quel point ils sont dans l’erreur. J’ai rassemblé tous ceux qui voulaient me suivre, tous ceux qui peuvent m’aider à venir à bout de cette décadence dont Gotham se vante chaque jour aux yeux de tous. Nous, le peuple, nous reprendront la ville aux riches, aux décadents, aux corrompus. Et aucune chauve-souris ne pourra nous arrêter. Cela commence par la prison de Blackgate, où sont enfermés les opprimés depuis trop longtemps, tout comme à l’asile d’Arkham, un autre symbole de l’inégalité des chances dont est victime la population pauvre de cette ville. Le monde entier va voir ce qu’il va advenir de Gotham et ils en prendront exemple pour rectifier leur conduite.
Il est froid avec tout le monde et ne parle pas beaucoup. Il n’a pas la moindre once de pitié. Il n’apprécie pas d’être dérangé pour rien. Il est souvent d’une humeur massacrante, au sens littéral du terme. C’est peut-être évident, mais il n’enlève que peu son masque dont il a besoin pour respirer. Il n’hésitera pas à tuer ceux qui tenteront de le lui enlever. Il est incapable de lier des relations avec d’autres êtres humains (ou non-humain d’ailleurs). A l’exception d’Osito, son ours en peluche, qu’il a gardé depuis tout ce temps. Il aime beaucoup lire, lire tout est n’importe quoi, tous les livres qui lui passent sous la main. Il est bien plus à l’aise dans les ténèbres qu’en pleine lumière. Il n’hésitera pas à sacrifier des vies, même celles de gens qui lui sont utiles ou « proches » si cela le sert. Sa langue maternelle est l’espagnol mais il parle aussi anglais et portugais.

Prénom : Juliette, on me connait sous le pseudo d'Akhee
Age : 21 ans
Disponibilité : 7/7j
Comment avez-vous trouvé le forum ? Sur PRD, grâce à Dick Razz
J'accepte l'envoi par mp de défis à relever dans mes rp des SPIRIT : OUI
Des suggestions ? Nop ^^ J'espère juste que la fiche va convenir aux attentes du Staff Razz




Dernière édition par Bane le Mar 6 Nov - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
NIGHTWING Ϟ Let me be the Light that brings the Dawn
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 634
☇ réputation : 468
☇ pseudo : kellen
☇ avatar : matthew bomer
☇ copyright : Babs <3 - tumblr
☇ occupation : officier au GCPD
☇ adresse : 7, Drake Street, Appartement 9, Old Gotham, Uptown
☇ statut civil : célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: agilité, maîtrise des arts martiaux, entraînement martial, fin stratège et excellent détective. A accès à toute une panoplie high-tech
☇ faiblesses: Sa tendance à vouloir surprotéger ceux qu'il aime. S'il leur arrivait quelque chose, Dick perdrait tout sang froid, aveuglé par la colère et la peur de les voir blessés à cause de lui.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Dim 4 Nov - 22:50
Bienvenue Bane ! panda

Bien, ta fiche étant finie, je vais passer le paragraphe habituel du "Bon courage pour la fin de ta fiche" et le "n'hésite pas à contacter le staff". Le premier point étant obsolète désormais, et tu connais ma boite à mp booing

Intéressons nous donc à ta fiche... Déjà, je dois te dire que j'ai pris énormément de plaisir à la lire, et que je suis assez admirative du travail et de la réflexion que tu mènes sur le personnage de Bane. A mon sens, tu te l'es totalement approprié. Bien sur, j'attends de le voir en rp, mais je pense que tu as vraiment cerné le personnage.

J'ai adoré ton style en général, et j'ai vraiment beaucoup aimé les différents points de vue sur Bane. Ton écriture est fluide, et on passe d'un point de vue à l'autre sans s'en sentir trop gêné. J'ai aimé le fait que tu prenne le parti de décrire ainsi de l'extérieur le physique et le caractère de Bane, comme le fait que tu utilises la vision d'enfant de Bane au début de son histoire.

Nous avions pas mal d'attentes concernant Bane, mais à mes yeux, tu les as toutes remplies. Tu ne t'es pas contenté du film, et ça c'est bien. Pas juste parce que je n'ai pas accroché au dernier film, c'est d'ailleurs peu de le dire, mais parce que ça montre que tu veux aller plus loin. J'ai beaucoup aimé les adaptations que tu as faites, les détails tirés des comics que tu nous donnes (parce qu'il ne me semble pas qu'Osito soit mentionné... xD). J'ai aimé le compromis entre le film et le comics, même si les gens qui ont adoré le film crieront peut-être au scandale. Pour moi tu as repris les éléments essentiels de Bane, version Nolan, et tu as réussit à y inclure le plus d'éléments possibles des comics. Surtout, j'ai apprécié que tu ai pu inclure la mention du venom. Toutefois, il est peut-être tard, mais du coup j'ai du mal à comprendre pour le masque... Pourquoi le garde-t-il ? Est-ce qu'il continue à diffuser le venom ? Cela peut sembler un peu trop pointilleux, mais j'aimerais bien que tu approfondisses, vu que c'est une des faiblesses de Bane, dans le comics parce qu'une fois privé de son venom il est bien plus vulnérable, et parce que dans le film il supprime une douleur et peut donc être utilisé comme dans le comics pour l'affaiblir. C'est son point faible, il ne faut pas le négliger Wink Pour moi, c'est un des points cruciaux à éclaircir de ta fiche, et absolument indispensable.

J'aurais peut-être attendu quelques mots de plus à propos de Talia, histoire de coller un peu plus au film (même si je m'étonne de le dire), ou du moins, insister sur le fait qu'il s'est vraiment attaché à elle, et... je ne sais pas, qu'il regrette de voir leurs routes se séparer, ou qu'il espère qu'elle sera la digne héritière de son père et qu'il sera prêt à l'aider à continuer l'oeuvre de la Ligue des Ombres car il est certain qu'elle en prendra un jour la tête ? Mais tu pourras toujours t'accorder plus tard si quelqu'un joue Talia. Sinon, j'aurais peut-être attendu quelques mots sur le rôle de Talia dans le fait que Bane veuille soumettre Gotham au plan de la Ligue des Ombres, vu que c'est quand même elle qui lance Bane.

Mais en dehors de ces détails, ta fiche pour moi est excellente, à voir si Barbara qui devrait passer donner le deuxième avis pensera qu'il faut les inclure dans ta fiche. Sinon, le reste me semble vraiment nickel x) Je pense avoir fait le tour des plus importants... Mais Barbara n'hésitera pas à rajouter si j'ai oublié quelque chose x)




Night gathers, and now my watch begins. It shall not end until my death. I am the sword in the darkness. I am the watcher on the walls. I am the fire that burns against the cold, the light that brings the dawn, the horn that wakes the sleepers, the shield that guards the realms of men. And for this night and all the nights to come...
My Watch Begins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 04/11/2012
☇ messages : 31
☇ réputation : 15
☇ pseudo : Akhee
☇ avatar : Tom Hardy
☇ copyright : Akhee - tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Criminel - Terroriste - Mercenaire
☇ adresse : Dans les égouts de Gotham
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: I AM the League of Shadows, and I'm here to fulfill Ra's al Ghul's destiny!
☇ forces: Bane possède une force hors du commun et une très grande résistance à la douleur et aux coups, grâce au venom, un venin qu'on lui a injecté pendant des années. Bien qu'il n'utilise plus ce poison, il en a gardé les avantages
☇ faiblesses: Bien qu'étant très fort, si Bane n'a pas son masque, il n'est rien de plus qu'un homme malade, qui n'arrive pas à respirer correctement et qui souffre beaucoup de migraines et autres douleurs très fortes liées à l'utilisation du venom. Il n'a aussi aucune pitié ou compassion pour les autres.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Dim 4 Nov - 22:57
Ben heu déjà merci, je ne pensais pas qu'on aimerait autant ma fiche ^^ Pour répondre tout de suite à propos du masque, c'est vrai que je n'ai pas approfondi, je le ferai sans doute même si Barbara ne pense pas ça nécessaire ^^ Pour ce qui est de Talia, je n'avais pas envie d'imposer un point de vue sur le personnage qui n'aurait peut-être pas convenu, à la fois à vous membres du Staff et à un futur joueur, je peux rajouter des choses bien entendu si vous le désirez, mais c'était...plus ou moins volontaire pour ne pas "brimer" et "forcer" à certaines choses ^^ Mais merci, il est un peu tard, je ne ferais sans doute les changements à propos du masque que demain Razz Merci à toi en tout cas, ça m'encourage beaucoup, je n'étais pas toujours certaine de "ma vision" des choses ^^


Revenir en haut Aller en bas
NIGHTWING Ϟ Let me be the Light that brings the Dawn
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 634
☇ réputation : 468
☇ pseudo : kellen
☇ avatar : matthew bomer
☇ copyright : Babs <3 - tumblr
☇ occupation : officier au GCPD
☇ adresse : 7, Drake Street, Appartement 9, Old Gotham, Uptown
☇ statut civil : célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: agilité, maîtrise des arts martiaux, entraînement martial, fin stratège et excellent détective. A accès à toute une panoplie high-tech
☇ faiblesses: Sa tendance à vouloir surprotéger ceux qu'il aime. S'il leur arrivait quelque chose, Dick perdrait tout sang froid, aveuglé par la colère et la peur de les voir blessés à cause de lui.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Dim 4 Nov - 23:07
Pas de soucis pour Talia, c'est peut-être mieux de vous laisser gérer cela quand une Talia se présentera x)
En tout cas, pas de soucis, ta vision des choses me plait beaucoup... Même si bien sur, cela n'engage que moi ^^ J'espère que l'on ne te fera pas trop patienter... Et si jamais, cela te laissera le temps de faire les rajouts pour le masque Wink



Night gathers, and now my watch begins. It shall not end until my death. I am the sword in the darkness. I am the watcher on the walls. I am the fire that burns against the cold, the light that brings the dawn, the horn that wakes the sleepers, the shield that guards the realms of men. And for this night and all the nights to come...
My Watch Begins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 31/10/2012
☇ messages : 66
☇ réputation : 14
☇ pseudo : Ruby
☇ avatar : Jenna-Louise Coleman
☇ copyright : pumpkin tree & Tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Archiviste pour la GCPD
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: son don, son optimisme, son courage, sa résistance face à la peur.
☇ faiblesses: son don, sa curiosité, son impulsivité, ses bizarreries, son coeur d'artichaut.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Lun 5 Nov - 12:35
Bienvenue!!!

J'aime énormément ce personnage, ainsi que ta fiche Brillants Bon courage pour les modifications :)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 11/10/2012
☇ messages : 200
☇ réputation : 51
☇ avatar : Mila Kunis
☇ copyright : Alphascream & Liloo
☇ photomathon :
☇ occupation : Aide à domicile
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: « Ne crains pas la justice, crains plutôt le juge. »
☇ forces: Un sens de l'humour à toutes épreuves, Volonté, Corp à corp, Arme blanche.
☇ faiblesses: Les petits animaux, Douce rêveuse, Tête brûlée.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Lun 5 Nov - 12:54
Bienvenu parmi nous ^^
C'est cool que l'on récupère un nouveau Bane, on va peut être enfin pouvoir avoir tout un tas de super vilains pour nous concocter des plans de conquête du monde. ohgad
Cela dit j'aime beaucoup ta manière d'écrire, surtout dans ton histoire ^^



Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 04/11/2012
☇ messages : 31
☇ réputation : 15
☇ pseudo : Akhee
☇ avatar : Tom Hardy
☇ copyright : Akhee - tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Criminel - Terroriste - Mercenaire
☇ adresse : Dans les égouts de Gotham
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: I AM the League of Shadows, and I'm here to fulfill Ra's al Ghul's destiny!
☇ forces: Bane possède une force hors du commun et une très grande résistance à la douleur et aux coups, grâce au venom, un venin qu'on lui a injecté pendant des années. Bien qu'il n'utilise plus ce poison, il en a gardé les avantages
☇ faiblesses: Bien qu'étant très fort, si Bane n'a pas son masque, il n'est rien de plus qu'un homme malade, qui n'arrive pas à respirer correctement et qui souffre beaucoup de migraines et autres douleurs très fortes liées à l'utilisation du venom. Il n'a aussi aucune pitié ou compassion pour les autres.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Lun 5 Nov - 13:21
Merci à vous les filles Razz Et voui, je vous promets qu'on va vous ravager la ville de fond en comble pig
Revenir en haut Aller en bas
NIGHTWING Ϟ Let me be the Light that brings the Dawn
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 634
☇ réputation : 468
☇ pseudo : kellen
☇ avatar : matthew bomer
☇ copyright : Babs <3 - tumblr
☇ occupation : officier au GCPD
☇ adresse : 7, Drake Street, Appartement 9, Old Gotham, Uptown
☇ statut civil : célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: agilité, maîtrise des arts martiaux, entraînement martial, fin stratège et excellent détective. A accès à toute une panoplie high-tech
☇ faiblesses: Sa tendance à vouloir surprotéger ceux qu'il aime. S'il leur arrivait quelque chose, Dick perdrait tout sang froid, aveuglé par la colère et la peur de les voir blessés à cause de lui.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Lun 5 Nov - 18:16
Bien, je ne vais pas faire traîner le suspens trop longtemps... Barbara devait avoir quelques petits soucis de net, et je prends donc totalement sur moi de te valider ta fiche x) J'ai son aval plein et entier, mais avant d'officialiser je te demanderais juste de me prévenir dès que les modifications seront faite concernant le masque de Bane. Je suis un peu pointilleuse, mais j'aime quand les choses sont bien faîtes... Dès ce petit détail réglé, tu seras validé ^^
N'hésite pas à me le signaler par mp ou par réponse ici, en me copiant les ajouts que tu aura fait (ça ira d’autant plus vite ainsi >>).
D'ailleurs, au vu de l'inscription de Talia, si tu désires voir avec elle et rajouter des éléments dans ton histoire, n'hésite pas à le faire, tiens moi juste au courant. Si tu veux le faire plus tard, préviens moi avant et on pourra faire des modifications post-validation si c'est vraiment nécessaire, pas de problèmes.

Voilà, je crois que j'ai tout dit ^^



Night gathers, and now my watch begins. It shall not end until my death. I am the sword in the darkness. I am the watcher on the walls. I am the fire that burns against the cold, the light that brings the dawn, the horn that wakes the sleepers, the shield that guards the realms of men. And for this night and all the nights to come...
My Watch Begins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 26/10/2012
☇ messages : 48
☇ réputation : 16
☇ pseudo : Alan
☇ avatar : Kris Lemche
☇ copyright : Jaybird/Aisen
☇ photomathon : Peuh.
☇ occupation : Peintre en Lettres
☇ statut civil : Célibataire.

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: /
☇ forces: Maîtrise des arts martiaux, tir à l'arc, tireur d'élite... Non je dec'. Il sait juste se servir d'un pinceau. Et encore, il serait capable de se crever un oeil avec.
☇ faiblesses: Tellement qu'il serait impossible de toutes les nommer.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Lun 5 Nov - 20:03
*mange tous les vilains de Gotham.*

Je suis pas le Batman mais je suis le Gotham Eat Style... OPPA GOTHAM STYLE OP-OP-OP OPPA ! *sort*

ahem oui bref. Bienvenue gros vilain.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 04/11/2012
☇ messages : 31
☇ réputation : 15
☇ pseudo : Akhee
☇ avatar : Tom Hardy
☇ copyright : Akhee - tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Criminel - Terroriste - Mercenaire
☇ adresse : Dans les égouts de Gotham
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: I AM the League of Shadows, and I'm here to fulfill Ra's al Ghul's destiny!
☇ forces: Bane possède une force hors du commun et une très grande résistance à la douleur et aux coups, grâce au venom, un venin qu'on lui a injecté pendant des années. Bien qu'il n'utilise plus ce poison, il en a gardé les avantages
☇ faiblesses: Bien qu'étant très fort, si Bane n'a pas son masque, il n'est rien de plus qu'un homme malade, qui n'arrive pas à respirer correctement et qui souffre beaucoup de migraines et autres douleurs très fortes liées à l'utilisation du venom. Il n'a aussi aucune pitié ou compassion pour les autres.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Mar 6 Nov - 11:30
Voilà les rajours concernant le masque, assez courts j'en conviens, mais j'espère suffisants ^^ Pour ce qui est de Talia, on est encore en discussion, donc si j'ai des choses à rajouter post-validation, je n'hésiterais pas à te prévenir ^^ Sinon je décrirais cela dans les liens sans doute aussi Wink

Citation :
Désormais, je n’en ai plus besoin et reste aussi fort que quand il coulait dans mon cerveau. Je garde cependant mon masque…Pourquoi le garder alors qu'il n'injecte plus le venin ? Ce masque m'aide, il m'aide à respirer, il m'aide à combattre la douleur que le venin a créé dans mon crâne. Sans lui, ma respiration est difficile et douloureuse, comme si le peu d'air qui entrait finalement dans mes poumons me brûlait de l'intérieur. Il diffuse aussi des substances anti-douleur, le poison qui a coulé dans mes veines si longtemps me cause des migraines qui mettraient à terre n'importe qui d'autre sans les anti-douleurs...Sans mon masque, je ne suis rien d'autre qu'un homme malade...Avec, je suis Bane, l'un des plus forts hommes que cette terre ait portés. Si ce n'est le plus fort...


Revenir en haut Aller en bas
NIGHTWING Ϟ Let me be the Light that brings the Dawn
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 634
☇ réputation : 468
☇ pseudo : kellen
☇ avatar : matthew bomer
☇ copyright : Babs <3 - tumblr
☇ occupation : officier au GCPD
☇ adresse : 7, Drake Street, Appartement 9, Old Gotham, Uptown
☇ statut civil : célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: agilité, maîtrise des arts martiaux, entraînement martial, fin stratège et excellent détective. A accès à toute une panoplie high-tech
☇ faiblesses: Sa tendance à vouloir surprotéger ceux qu'il aime. S'il leur arrivait quelque chose, Dick perdrait tout sang froid, aveuglé par la colère et la peur de les voir blessés à cause de lui.


MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   Mar 6 Nov - 16:42
Cela me convient tout à fait ^^
C'est donc officiel, te voici validé mon cher Bane ! panda Félicitations et bienvenue parmi nous ! booing

Bienvenue à Gotham City !

Félicitations! Tu viens d'être validé(e). Tu fais à présent partie de la communauté de GOTHAM RISES à part entière et, pour que tu puisses t'y sentir à l'aise, voici ce dont tu dois te charger de faire maintenant. Tout d'abord, je t'invite à prendre connaissance des différents topics de recensements que tu trouveras par ici. Ensuite, il est important que tu remplisses ton profil et que tu génères ta feuille de personnage dans ton profil et que tu y remplisses les informations demandées. Elle s'affichent quand on ouvre la valise dans le profil des messages, une façon simple et rapide de connaître des personnages. Finalement, il te faudra trouver des liens. Je t'invite à lire ce sujet puis à créer ton nouveau sujet pour rechercher des liens. N'oublie pas que le forum a un système de points. Pour la gestion de tes points et comprendre comment il fonctionne, rend toi dans cette section du forum et prend connaissance des différents sujets où tout est expliqué. Enfin, les les carnets personnels sont mis à votre disposition pour, si vous le souhaiter, écrire le journal intime de votre personnage, ou tout ce que vous voulez qui est lié à votre personnage. Et ensuite, quand viendra le temps du rp, souviens toi que le formulaire rp doit obligatoirement être rempli. Pour plus d'infos sur ce rituel, la lecture de ce sujet est nécessaire. Voilà, nous espérons t'avoir guidé et puis pour toutes questions supplémentaires, n'oublie pas que le staff reste à ton entière disposition. Bonne route sur GOTHAM RISES petit canard Canard **



Night gathers, and now my watch begins. It shall not end until my death. I am the sword in the darkness. I am the watcher on the walls. I am the fire that burns against the cold, the light that brings the dawn, the horn that wakes the sleepers, the shield that guards the realms of men. And for this night and all the nights to come...
My Watch Begins
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bane | Gotham's reckoning   
Revenir en haut Aller en bas
 

Bane | Gotham's reckoning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BATMAN - MINUIT A GOTHAM
» Batman : Gotham Knight 08/07/08 z1
» [JEU]LEGO BATMAN : Gotham city [Payant]
» 8x17 - Reckoning, part two
» Batman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☇ GOTHAM RISES. ::  :: ☇ fichiers de la GCPD. :: ☇ fiches validées.-