Erwan R. Jones
☇ GOTHAM RISES.
GOTHAM RISES FERME SES PORTES !

Mais ce n'est pas la fin ! Retrouvez nous sur GOTHAM KNIGHTS ! Même équipe admin, même excellente ambiance, mais tellement plus de possibilités !
Rejoignez nous sur : http://gotham-knights.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Erwan R. Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/09/2012
☇ messages : 26
☇ réputation : 18
☇ avatar : Dominic Cooper
☇ copyright : Little-Chocobo et Tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Technicien polyvalent dans une salle de spectacle
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: Son intelligence, sa bonne humeur, son aptitude à retrouver tout et n'importe quoi, sa vivacité, débrouillard
☇ faiblesses: Trop bavard, trop franc, impulsif, trop curieux, têtu


MessageSujet: Erwan R. Jones   Ven 21 Sep - 21:47



Erwan R. Jones


Nom : Jones
Prénom : Erwan Rhys
Age : 32 ans
Date de naissance : 8 Janvier 1980
Lieu de naissance : Cardiff, Pays de Galles
Nationalité : Britannique
Activité : Technicien polyvalent dans une salle de spectacle.
Etat civil : Célibataire
Groupe : Habitants
Avatar : Dominic Cooper
Que pensez-vous de la situation de la ville de Gotham ? La situation à Gotham ? C’est le bordel. Lui qui aimait se balader le soir, la nuit, en faisant la tourner des pubs, ici il est certain qu’il ne le fera pas. Ca l’énerve parce que c’était vraiment un moyen pour lui de rencontrer les gens les plus extraordinaires. Déjà qu’il est venu à Gotham pas forcément de son plein gré, si en plus il doit vérifier que personne ne le suivent ou ne veuillent le voler, l’enlever ou alors le tuer d’un coup de poignard dans le dos ou d’une balle dans la tête…Franchement. En plus, ces histoires de Harvey Dent, de Batman, tout ça ; ça le fait rire, lui il se demande s’il n’y aurait pas une affaire de détournement d’attention là-dessous…
Quelle est votre position concernant l'inculpation du Batman dans l'affaire Dent ? Alors là…Il n’en sait trop rien. Erwan n’a pas eu vent de toute l’affaire, il est arrivé depuis seulement deux mois à Gotham, il a forcément eu vent de ce qu’il s’est passé, mais il ne se permettrait pas de se prononcer sur une telle affaire alors qu’il n’a rien suivit ou presque de cette affaire. Ca n’avait pas atteint ses petites oreilles perdues au Pays de Galles, il vient de le découvrir. Mais inculpé quelqu’un qui les a quand même débarrassé d’une menace, voire même de deux s’il a tout compris, bien que n’excusant pas son acte, ça peut faire pencher légèrement la balance…
Quel est votre opinion concernant le nouveau procureur et ses idées ? A part qu’il a une tête à claque de première ? Qu’il a quelque chose à compenser. Non sérieux, qui devient procureur pour aussitôt mettre au piquet les personnes qui tentent de lutter contre le crime là où la police ne le peut pas, et qui n’a pas quelque chose à compenser ? Il n’est pas psychologue, mais pour lui, c’est un type qui aurait voulu être celui qui a fait ça, même si aujourd’hui ces « héros masqués » sont détesté du public pour avoir tué leur ancien procureur, le fait d’appuyer ce thème montre bien quelque chose. Non ?
« A small body of determined spirits fired by an unquenchable faith in tehir mission can alter the course of history »

Si Erwan n’avait pas ce look du gentleman désinvolte qui lui va si bien, il aurait tout du parfait geek-looking. Car il n’est pas très grand, environ 1m76 à peine plus, avec des jambes qui semblent infinies tant elles sont longues. Cependant les dîtes jambes sont minces, ni trop musclées, ni trop peu, ainsi que des bras qui auraient la même description que les jambes avec pour seule différence que ces bras se terminent par des mains grandes et puissantes, mais qui peuvent être aussi délicates et douces que la caresse d’une plume s’il en a envie. Un torse large mais qui paraîtrait presque maigre sous ses vêtements, pourtant on peu apercevoir (si tant est que vous le voyez torse-nu) des abdominaux pas forcément très marqués mais cependant bels et bien là. En fait, quand vous le voyez arriver, vous voyez arriver un homme élancé, mince, un homme que vous auriez presque envie de qualifier de frêle (j’ai bien dit presque). Certes il n’est pas très large d’épaule, mais ne vous fiez pas à cela…Du muscle il en a et il ne fait pas bon de l’énerver.

Plus que cette apparence svelte, voire élancée, Erwan est quelqu’un qui est à la fois banal et peu banal. Etrange? Un peu. Disons que son visage, ovale tout en possédant des traits masculins forts et carrés, possède des caractéristiques tout à fait banales: Il n’a pas des yeux d’une couleur improbable (se yeux sont d’un marron sombre et profond), pas de nez plus pointu ou gros qu’un autre, pas de bouche d’une forme particulière ou avec des lèvres plus pleines que d’autres. Ses cheveux sont d’une longueur moyenne pour un homme, d’un brun foncé profond. Vraiment, rien de très extraordinaire. Cependant il possède un charisme et une présence certaine qui font qu’on le remarque et surtout qu’il marque les esprits. Tout dans son attitude et sa façon de se tenir respire la confiance en soi, énergique aussi certes, mais surtout: Il est ce qu’il est et il en est fier. Une fierté parfois malvenue, mais c’est ce qui le rend aussi exceptionnel aux yeux des autres.

Un gentleman désinvolte…C’est bien beau de dire cela, mais si on peut comprendre l’implication sur sa psychologie d’un tel nom, l’implication stylistique est moins évidente peut-être. Alors détaillons pour ceux qui ne visualisent pas bien. Le coté gentleman est donné par les chemises toujours impeccablement repassées, et surtout parfaitement coupées, ainsi que la veste de costume. Cependant, portant souvent des jeans ou des chaussures tel que des converses, ou autres baskets à semelles plates, avec cet ensemble chemise-veste, on peut sentir une certaine désinvolture…
Beaucoup de gens qui ne le connaissent pas bien pensent que sa couleur préférée est le noir. Que nenni! Certes il aime le noir et ça lui va tragiquement bien, mais ça n’empêche que sa couleur préférée restait le gris anthracite. Un gris une couleur forte et profonde tout en étant banale et presque fade à la vue, une couleur froide mais qui ne manque pas de chaleur quand on sait l’utiliser. C’est tout à fait comme lui. Mais les nuances de bleus ont aussi une grande partie de son armoire…
« No excellent soul is exempt from a mixture of madness »

A première vue, Erwan apparaît comme une véritable boule d’énergie ambulante, ne pouvant pas tenir en place plus de dix minutes. Il faut toujours qu’il marche, gesticule, court, si bien que lors d’une conversation, ses interlocuteurs se résignent vite à suivre des yeux Erwan tant il bouge à travers toute la pièce dans laquelle il se trouvera. D’ailleurs qu’est-ce qu’il parle…C’en est effrayant parfois ; il parle beaucoup, de tout et de rien, et a parfois un discours quelque peu décousu, y faisant sans cesse des ajouts et des dérivations, si bien qu’au bout d’un moment on a un peu de mal à suivre le fil de la conversation, comme s’il racontait n’importe quoi. De plus, en tant que véritable pile électrique ambulante il aime illustrer ses paroles avec ses mains, faisant de grands gestes qui parfois n’ont aucun sens avec ce qu’il dit. Son corps est lui-même un moyen d’expression pour lui…Nan sérieusement, si vous arrivez à le faire taire plus de vingt minutes alors qu’il est lancé, vous mériteriez que l’on vous remette le prix Nobel de…d’avoir arrêté Erwan de parler...Ouais il n’existe pas, mais il devrait, je vous assure. Bon, je vous rassure sur un point, il aime parler, ça, c’est un fait, mais il écoute aussi. En fait il a une capacité d’écoute égale à sa capacité de parole, il faut juste arriver à prendre la parole un moment. Mais un conseil : Ne lui posez jamais la question "quoi de neuf ?" sinon là, vous risquez d’en avoir pour des heures, c’est moi qui vous le dit… Plein d’humour, il n’est cependant pas du genre à tenter de placer des blagues à tous les coins de conversation. Non, plus à mettre un petit jeu de mots par-ci par-là. Il manie d’ailleurs parfaitement l’humour typiquement anglais.

Cette énergie se combine parfois à la passion dans chacune de ses actions. Attention cependant, je ne vous parle pas de la passion amoureuse, mais bien de cette émotion violente et irrationnelle qui s’empare de vous parfois. En plus de cela, le gallois est très extravaguant et extraverti, n’hésitant pas à montrer ses excentricités, apparaissant comme étant un alien…Je vous laisse imaginer le tableau. En bref, il est quelqu’un de bon vivant, joyeux, et qui aime partager sa bonne humeur.
Il semblerait que le pire est quand vous lui apprenez quelque chose. Effectivement, Erwan est avide d’apprendre tout ce que l’on accepte de lui transmettre. Sur n’importe quel sujet (enfin presque, on évite les trucs type maladies tout ça…). D’ailleurs, s’il est insensible à la corruption financière, promettez-lui un livre rare, un livre qu’il rêverait de lire et là…Soyez sûr de le voir arriver sous peu.

En fait il apparaît comme un grand gamin, taquin, accroc aux bonbons (ah oui il a toujours des bonbons sur lui, c’est comme sa drogue), qui ne cesse de vouloir apprendre de nouvelles choses, ce qui explique en partie son comportement. Devenant très imprévisible et impulsif par moment, il n’est pas rare de le voir alors parler tout seul.

Il n’hésite pas à aller voir les gens qui l’inspirent. Et cela ne veut pas forcément dire "des gens avec une tête avenante". Non, non, bon cela est à inclure dans le pack, mais "des gens qui l’inspirent" ça peut être la première personne venu, pourvu qu’il y ait quelque chose en cette personne qui ait attiré son attention, et cela n’est pas dur. Il s’émerveille de tout et de rien…De plus, c'est un séducteur, un bon avec ça. Ca ne veut pas dire que toutes les femmes sont à ses pieds, loin de là, mais il a cette arrogance subtile, cette assurance et cette absence de peur du ridicule qui font de lui un être charismatique et il le sait. Il en joue; après, ça passe ou ça casse.

Erwan est une personne extrêmement bienveillante (tant que vous ne vous attaquez pas gravement à lui ou à ceux qu’il chérit) et protectrice, parfois un poil trop pour le bien de ses joues qui se sont souvent reçu le résultat de ses excès de zèle.
Réfléchi, malgré les apparences, il a une intelligence que son attitude extérieure ne laisse pas deviner. Certes, il n’est pas une encyclopédie ambulante, je vous l’accorde, mais il est très astucieux et débrouillard ; il est plus proche de MacGyver que de Spock si vous voulez un comparatif. Bon il sait tout de même pas mal de chose, il ne faut pas déconner mais c’est vrai que c’est plus une intelligence de situation qu’une intelligence académique.
C’est aussi un bon confident. Ah ça ! Même s’il est quelqu’un qui parle énormément, si vous lui confiez quelque chose en lui demandant de le garder pour lui, soyez sûr qu’il tiendra parole, une vraie tombe.

Dépeint comme précédemment, Erwan semblerait presque être un saint (j’ai bien dit presque…N’abusons pas), pourtant, des défauts il en a : Très curieux (bien trop en fait) il n’hésite pas à poser ses questions (s’il le peut le plus directement possible, résultat d’une franchise un peu trop exacerbée), et peut même devenir lourd quand la réponse lui tient vraiment à cœur. Franc, ça c’est un fait, ne vous attendez pas à ce qu’il prenne des gants quand il veut vous dire vos quatre vérités, il vous les lâchera à la figure, le plus crument et directement possible, choisissant cependant avec soin ses mots pour être sûr que vous l’ayez bien compris. Bon, ça c’est généralement quand quelqu’un l’a énervé, mais même quand il vous parle il va rarement tourner autour du pot, il appelle un chat un chat et puis c’est tout. De plus, très spontané, il a parfois des actions qui vous étonne, des choses auxquelles vous ne vous attendiez pas à cet instant…Ca le rend très imprévisible mais il aime ça ; être totalement imprévisible aux autres, les surprendre encore et toujours.

C’est une vraie tête de mule. Erwan a une idée en tête ? Ne vous mettez pas sur son chemin, c’est un conseil. Il ira toujours au bout des choses, ne laissant pas tomber avant qu’il n’ait fini, et surtout, il assumera les conséquences.
Une chose (ou plutôt une attitude d’Erwan) qui a tendance à énerver les gens, c’est le fait qu’il a un sens de mesure de la gravité d’une situation bien particulier ; Comme s’il était dans un autre monde (ce n’est pas pour autant qu’il est totalement déconnecté du reste du monde), il est capable de tourner la situation de telle façon qu’il trouve toujours un aspect positif à tout…De plus, il est du genre à avoir un plan à demi-fini en tête alors qu’il fonce déjà dans la bataille…Ca le mènera à sa perte un jour mais on ne le changera pas comme ça.
Autre exemple, si lui accepte sans problème d’écouter les gens qui ont besoins de vider leur sac, Erwan en revanche ne se laisse pas aller à la confidence ainsi. Il a alors tendance à trop intérioriser ses problèmes. Son seul défouloir étant la danse, qui le détend, qui le rassure…
Cependant, avec ceux qu’il aime, il peut devenir très possessif, à la limite de l’étouffant.

Même si bienveillant, il n’hésite pas à se servir de a violence s’il n’a pas d’autre solutions ; il tente la diplomatie en premier, puis, si ça n’aboutit pas, va passer aux poings et aux pieds. Si, d’aventure, vous le rendez vraiment énervé, fuyiez loin, ou alors mettez-le K.O en deux coups, parce que sinon il s’acharnera jusqu’à vous avoir à l’usure…
Un être avec une attitude si spéciale, une façon de faire si particulière, avec une telle empreinte…Cet être doit avoir une histoire extraordinaire pour aller avec, n’est-ce pas ? Eh bien détrompez-vous.

En effet, Erwan Rhys Jones, gallois de son état, n’a rien vécu d’exceptionnel dans sa vie. Ce qui ne veut pas dire qu’il a eu une vie monotone, fade et ennuyeuse. Bien au contraire. Laissez-nous vous raconter…

Chapitre 1 :

Petit Erwan deviendra grand.

Né à Cardiff le 8 janvier 1980, Erwan a donc été habitué très jeune à la pluie et au mauvais temps. Même s’il arrivait très régulièrement qu’il fasse un soleil radieux et des températures presque idylliques, il fallait avouer que la plupart du temps, le Pays de Galles maintenait parfaitement sa réputation de région pluvieuse. C’est de là que lui vient sûrement son amour des livres : les longues journées de week-end passée à l’intérieur car il faisait trop mauvais temps dehors pour sortir s’amuser avec les amis. Ca, et probablement l’absence de son père aussi.

Son père, il n’a jamais vraiment su ce qu’il faisait dans la vie. Sa mère lui expliquait que ce n’était pas une question qu’il devait se poser, même quand il répliquait que la maitresse leur demandait à tous la profession de ses parents. Autant sa mère, il savait le dire : elle était journaliste dans un journal local. Pas mondialement connue comme journaliste mais appréciée et très professionnelle. En tout cas, le fait de n’avoir vu que de très rares fois son père l’a aidé à nourrir son imaginaire ; il imaginait, souvent, quelle pouvait être cette profession si secrète et qui lui demandait d’être autant loin de sa famille. Cet imaginaire, bien que développer partiellement par cette idée fixe unique, était aussi alimentée par les romans qu’il lisait.

Pourtant, il a réussi à éviter la réputation de rat de bibliothèque. Il aimait lire, non, rayez ça, il adorait lire, cependant, il ne lisait que très peu à l’école, hormis ce qu’on leur demandait de lire ; préférant profiter de la présence de ses camarades de classes. Ah ! la classe…Un bon souvenir malgré les devoirs, les contrôles, les professeurs pas forcément très sympathiques. Erwan, de par sa conversation incessante et son charisme naturel (nourrit au fil des années) était un peu la coqueluche de la classe, l’élément perturbateur de la classe sans pour autant perturber trop grandement les classes. Mais ses pitreries lors des pauses ou son attitude avec les professeurs, respectueuse mais avec ce soupçon d’arrogance, et sa tendance à parler à outrance. Ca…C’est probablement le commentaire que sa mère retrouvait le plus dans son carnet de note : « doit moins bavarder en classe ». Si on omet ses petits écarts de conduites, ses notes, elles, étaient honorables. Pas les meilleurs, pas les plus mauvaises, juste un poil au-dessus de la moyenne. Ce n’est pas parce qu’il était sociable et un poil trublion qu’il devait être un cancre en plus.

Vous vous en doutez, il était un jeune homme plutôt populaire et il en profitait grandement. Erwan n’était cependant pas arrogant, juste…On sentait que rares seraient ceux qu’il appellerait ses amis. Pas des copains, pas des connaissances, des vrais amis.

Chapitre 2 :

Dance, dance; let the mask fall


Ces vrais amis, au nombre de trois, lui ont très vite fait découvrir sa seconde passion : la danse. Pas la danse classique, pas de cours de danses. Juste, danser, suivre un rythme qui vous prend au corps pour ne plus vous lâcher. C’est ça, la danse pour Erwan ; il n’a pas de réelle technique, n’ayant jamais vraiment pris de cours, mais il a le rythme dans la peau, il aime danser et ça se voit.

Ca a commencé avec une sortie lors de ses dix-huit ans. Contrairement aux Etats-Unis, la majorité est atteinte à dix-huit ans dans son pays natal et cette nuit-là, ils ont bu jusqu’à plus soif, puis ils ont dansés. Tous ensemble, avec des inconnues (et des inconnus, même s’il nierait ce fait), sur un peu de tout. Bien évidemment, lui-même ne s’en souviens pas, l’alcool dans son sang aidant l’oublie plu que pratique qui l’a pris le lendemain de cette soirée. Celui qui n’avait pas oublié ? Son ami Owen, celui désigné pour rester sobre afin de les reconduire tous sains et saufs chez eux, avait tout vu. Son aisance, ses gestes…Il ne s’est pas gêné pour le lui dire d’ailleurs et au départ, Erwan a tout mis sur le compte de son état d’ébriété avancé que sur un réel talent latent. Pourtant, quelque mois plus tard, il est retourné en boîte avec ses amis, pour fêter un anniversaire. Ce soir-là, c’est lui qui avait été désigné par le groupe pour servir de chauffeur. Il n’a pas bu une goutte d’alcool. Mais il s’est pourtant déchainé sur la piste de danse, une véritable sensation de liberté l’envahissant à chaque pas, chaque mouvement de hanches. Une liberté comme il en avait peu connu jusque-là. Enivrant au possible.

Si seulement il n’avait découvert que la danse à cette époque…Il a malheureusement aussi découvert le jeu. Si la danse lui procurait une sensation de liberté, le jeu lui procurait l’adrénaline dont sa vie manquait en temps normal. Il s’y était fait entrainé par une fille, belle, intelligente…trop pour son pauvre cerveau de jeune homme en découverte du monde. Elle l’a leurré dans le tripot, le rendant accroc au jeu. Poker, blackjack et j’en passe. Il y a aussi rencontré Lyna, douce et presque innocente Lyna. Une jeune fille qu’il s’est trouvé à aimer et le montrant un peu trop, son tempérament de séducteur ne jouant pas en sa faveur sur ce coup là. Joueur comme il l’était, aussi fauché qu’on pouvait l’être en étant étudiant, le jeune homme s’est très vite retrouvé endetté, très endetté. Si bien que les tenants de la salle de jeu qu’il fréquentait eurent vite fait de trouver Lyna et de l’utiliser comme monnaie d’échange.

"Tu rembourses ce soir ou ta copine y passe"
"Mais je n’ai pas cet argent ! Vous le savez !" le gallois se débattit, cherchant à rejoindre Lyna pour la protéger, coûte que coûte.
"Tant pis pour elle." Il va pour appuyer sur la gâchette, mais Erwan pense à une chose qui, avec un peu de chance, pourrait l’aider.
"Attendez ! Je peux retrouver quelque chose pour vous !"
"Comment ça ? Je n’ai rien perdu"
"Je ne sais pas, quelque chose dont vous auriez besoin. Je peux trouver n’importe quoi…"

Ce n’était pas quelque chose dont il se vantait, premièrement parce qu’il s’en fichait un peu, secondement parce qu’il n’avait pas envie de devenir le toutou chercheur de ses amis. Mais là, maintenant, c’était peut-être sa seule chance de se sauver lui et Lyna. Depuis tout petit, il a un truc, il ne saurait trop vous dire quoi, mais un truc pour retrouver les choses. Quoi que ce soit. Le plus souvent ça lui servait pour retrouver les clés ou la télécommande de la télé, mais en de rares occasions il trouvait d’autres choses.

"Comme, des informations ? Par exemple purement théorique." Malgré cela, Erwan sentait bien qu’il était en train d’appâter le tenant.
"Oui, je peux trouver les informations que vous voulez. Dites-moi quoi et quand, et je vous les trouverais. Mais laissez-nous tranquille après…"

Il avait supplié plusieurs fois déjà. Rien n’était parvenu à leurs oreilles mais avec cette idée de…Deal entre eux, il avait peut-être une chance. Cette chance, il s’en saisit à pleine main quand on lui demanda de ramener la liste des très gros clients du casino, les « baleines » comme ils les appelaient. Rien de plus simple et le soir-même ils avaient leur liste. Il récupéra Lyna et ils reprirent leur vie comme avant.

Ou presque. A présent, Erwan se tenait très, très loin de la salle de jeu et Lyna…Lyna avait préféré se trouver quelqu’un qui ne risquerait pas de la faire tuer. Elle avait raison. Même si le jeune homme ne voulait de mal à personne, il avait bien fini par faire du tort et risquer la vie de sa copine pour rien, ou presque. Tant pis pour son cœur ; il s’en trouverait un autre, probablement. Quant aux dettes, depuis ce jour fatidique, il n’a plus jamais eu aucune dette, hors de question.

Chapitre 3 :

A promise made is a debt left

unpaid


Pourtant, une dette il en a une à régler. Pas la sienne directement, mais une que son père lui a passée en mourant. Oui, son père, celui dont il n’a jamais pu savoir le métier, celui qui n’était que trop peu là, celui qui est revenu à la maison alors qu’Erwan quittait le nid pour l’Université.

Après cet incident avec Lyna et la salle de jeu, le jeune gallois d’alors 21 ans s’est vite décidé à faire ce qu’il aurait dû faire depuis deux ans déjà : commencer ses études. Le secteur qu’il a choisi ? Pas la danse. Pas la police dans l’idée de devenir détective ; ingénieur. Eh oui, notre petit bavard en pinçait pour la science et l’invention. Il ne manquait d’ailleurs pas d’idée ou de débrouillardise, mais cruellement de technique et de connaissances. Il savait bricoler quelques trucs avec trois fois rien, mais jamais rien de bien solide, rien de bien concret. Là, il s’épanouissait totalement, aimant ce qu’on lui apprenait, avide d’en savoir plus, toujours plongé soit dans ses bouquins de sciences en tout genre, soit plongé dans un projet de TP, lui enlevant parfois le sommeil tant il souhaitait le terminer, ne pas perdre ou le rythme ou les idées.

Un vrai petit savant fou. Il n’a rien fait exploser, en revanche ses essais de robots on plusieurs fois laissé tomber les ordres que leur donnait Erwan pour faire ce que bon leur semblait. C’était rare, pourtant, qu’un de ses TP se fasse la mal par la fenêtre pour aller assommer le chien du concierge mais…C’est arrivé. Ça lui a coûté cher d’ailleurs cette histoire, mais bon, il s’en est remis et le chien aussi bien évidemment (il a lui-même vu à régler les frais médicaux pour le chien tant il se sentait mal envers cette pauvre bête qui ne lui avait jamais rien fait).

A travers différents stage et petits jobs, il payait ses études ainsi que mettant un peu de côté, réussissant, enfin à obtenir assez d’argent pour s’acheter la voiture de ses rêves : une Bentley, année 1955 type R-Continental. Un petit bijou de technique et de beauté. Pas franchement la plus discrète ni la plus rapide, mais un confort et une tenue de route que l’on a du mal à retrouver dans les voitures récentes.

Tout cela est bien beau mais n’explique en rien cette histoire de dette léguée par son père. Son père, atteint d’un cancer, est mort il y a de cela quelques mois maintenant et quelques jours à peine avant sa mort, il a confié à son fils une chose qu’il a gardé pour lui pendant des années.

"Erwan mon petit. Il faut que tu me rendes un service…Il y a un homme, en Amérique, tu trouveras son nom dans mes carnets, j’ai une dette envers lui. Une dette du genre de celle que l’on se doit de payer un jour. Je lui dois la vie, Erwan. Tu comprends ? Malheureusement, je n’ai jamais pu lui rembourser cette dette. J’y tiens, Erwan. Pourras-tu la rembourser pour moi ?"

Sincèrement, il aurait voulu dire que non, il ne voulait pas, il n’aimait pas les dettes et qu’en plus ce n’était pas la sienne. Mais, c’était son père. Malgré le fait qu’il n’ait pas été très présent, il n’était qu’amour et gentillesse quand il était là. Erwan n’avait aucune rancœur, aucun sentiment néfaste envers lui. Alors il a dit oui, car il sentait que c’était le dernier vœu d’un mourant et qu’on ne pouvait pas refuser ce genre de demande.

Chapitre 4 :

Epilogue


Cette promesse faite à son père sur son lit de mort signifiait probablement le plus gros changement dans la vie d’Erwan ; lui, petit gallois natif, avec son accent, sa langue improbable que seul son pays parlait, vivant dans une ville qui ne devait pas représenter plus du quart de la ville de Gotham, allait devoir s’y rendre.

Quel choc des cultures. Tout était si grand ici, si…Woaah ! Il avait encore faillit se tromper de voie pour rouler. Il se demandait combien de temps tiendrait sa belle Bentley s’il continuait à se tromper ainsi. Jusque-là il a pu éviter les accidents parce qu’il était justement concentré sur ce qu’il voulait trouver, mais pour combien de temps ? Comment ça pourquoi il a encore sa Bentley ? Mais vous pensiez sérieusement qu’il serait parti dans un pays aussi grand et hostile sans sa Bentley chérie ? Déjà qu’il a dû laisser ses études de côté pour venir régler cette dette au plus vite, si en plus il y avait laissé sa voiture…Mamamia son compte était bon et il aurait finir à l’asile d’Arkham pour cause de dépaysement trop violent ayant causé un trauma trop important pour son pauvre petit cerveau. Lui, exagérer ? Oh, si peu.

En tout cas le voilà. Ca fait maintenant presque deux mois qu’il est arrivé à Gotham. Grâce à ses connaissances en ingénierie, il a réussi à trouver un travail de technicien polyvalent dans une salle de spectacle locale. Tant mieux, au moins il gagne sa croûte à défaut de trouver pour le moment le type qu’il recherche. A dire vrai, il sait qu’il est à Gotham parce que son père a accepté de lui dire la ville où il vivait, mais pas son nom. Or, dans son carnet, des noms…il y en avait pléthore. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin pour le moment. Mais il ne désespère pas. Il espère juste qu’il ne lui arrive pas malheur avant qu’il ne puisse trouver sa cible, ça serait bien dommage sinon…
- Il a un truc pour retrouver les choses. Ca peut paraître fou, mais quand il veut retrouver quelque chose, il le retrouve, toujours.
- Adore danser en boîte
- Conduit une Bentley 1955 R-Type Continental
- Déteste les chiens et rongeurs
- A toujours des bonbons sur lui
- Parle avec ses mains parfois
- Ou tout seul aussi…

Prénom : Christine
Age : 21 ans
Disponibilité : 4/7
Comment avez-vous trouvé le forum ? Par une amie.
J'accepte l'envoi par mp de défis à relever dans mes rp des SPIRIT : OUI
Des suggestions ? None





Dernière édition par Erwan R. Jones le Lun 1 Oct - 15:46, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 799
☇ réputation : 403
☇ pseudo : Yunyuntoka
☇ avatar : Emma Stone
☇ copyright : Yunyuntoka
☇ photomathon : Batgirl
☇ occupation : Libraire, étudiante en droit.
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Ven 21 Sep - 21:52
Bienvenue officiellement damoiseau ! Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas à contacter un membre du staff par MP si tu as des problèmes ou des questions ^^ sympa le métier de ton personnage, ça peut être très cool à exploiter en RP !



Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 15/09/2012
☇ messages : 47
☇ réputation : 51
☇ pseudo : Azrael
☇ avatar : Simon Baker
☇ copyright : Cyrine
☇ photomathon :
☇ occupation : Professeur d'art martiaux - Justicier
☇ adresse : Gotham
☇ statut civil : Veuf

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: When you lose someone you can't replace, could it be worse ?
☇ forces: Esprit d'analyse, arts martiaux, combinaison résistante, gants renforcés, épée légère voire double épée
☇ faiblesses: Instabilité mentale, souvenir de son fils


MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Sam 22 Sep - 6:45
Bienvenue et bon courage pour la construction de ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas
NIGHTWING Ϟ Let me be the Light that brings the Dawn
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 634
☇ réputation : 468
☇ pseudo : kellen
☇ avatar : matthew bomer
☇ copyright : Babs <3 - tumblr
☇ occupation : officier au GCPD
☇ adresse : 7, Drake Street, Appartement 9, Old Gotham, Uptown
☇ statut civil : célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: agilité, maîtrise des arts martiaux, entraînement martial, fin stratège et excellent détective. A accès à toute une panoplie high-tech
☇ faiblesses: Sa tendance à vouloir surprotéger ceux qu'il aime. S'il leur arrivait quelque chose, Dick perdrait tout sang froid, aveuglé par la colère et la peur de les voir blessés à cause de lui.


MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Sam 22 Sep - 9:47
Bienvenue ! Ton choix d'avatar est super originale, je dois avouer que je ne connaissais pas du tout x) Bon courage pour ta fiche ^^



Night gathers, and now my watch begins. It shall not end until my death. I am the sword in the darkness. I am the watcher on the walls. I am the fire that burns against the cold, the light that brings the dawn, the horn that wakes the sleepers, the shield that guards the realms of men. And for this night and all the nights to come...
My Watch Begins
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Sam 22 Sep - 12:16
Je ne connais pas l'avatar mais il m'a l'air pas mal du tout I love you Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche! Dancing
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 07/09/2012
☇ messages : 32
☇ réputation : 15
☇ avatar : Amy Adams
☇ copyright : Tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Détective privée
☇ statut civil : célibataire

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Dim 30 Sep - 11:58
J'adoore cet acteur ! Bienvenue à toi =) !!






Amber Wahlberg
détective privée ♠️ « Il n’y a pas de certitude, il n’y a que des opportunités. » → ♠️

© SweetyBB (codage) ; © Tumblr (gif)
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/08/2012
☇ messages : 235
☇ réputation : 132
☇ avatar : .
☇ copyright : .
☇ photomathon :

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces:
☇ faiblesses:


MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Lun 1 Oct - 11:35
Bienvenue Erwan ! love

Ta fiche s'annonce géniale ! Il me tarde que tu la finisses pour que tu puisses nous rejoindre en rp !!


Merci de ne pas envoyer de mp, contactez un compte joueur du staff pour toute question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/09/2012
☇ messages : 26
☇ réputation : 18
☇ avatar : Dominic Cooper
☇ copyright : Little-Chocobo et Tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Technicien polyvalent dans une salle de spectacle
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: Son intelligence, sa bonne humeur, son aptitude à retrouver tout et n'importe quoi, sa vivacité, débrouillard
☇ faiblesses: Trop bavard, trop franc, impulsif, trop curieux, têtu


MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Lun 1 Oct - 15:47
Et bien merci à tous pour votre accueil, ça me fait chaud au coeur ^^

A présent, ma fiche est terminée, j'espère qu'elle vous conviendra messieurs dames *fait un clin d'oeil aux dames et repart réparé...Ce qui a besoin d'être réparé*



Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/08/2012
☇ messages : 235
☇ réputation : 132
☇ avatar : .
☇ copyright : .
☇ photomathon :

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces:
☇ faiblesses:


MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Lun 1 Oct - 16:13
Il y a un sujet là pour signaler ta fiche terminée : http://gothamrises.forumactif.com/t32-signaler-sa-fiche-terminee

Enfin maintenant que je suis là je m'en charge xD


Merci de ne pas envoyer de mp, contactez un compte joueur du staff pour toute question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/09/2012
☇ messages : 26
☇ réputation : 18
☇ avatar : Dominic Cooper
☇ copyright : Little-Chocobo et Tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Technicien polyvalent dans une salle de spectacle
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: Son intelligence, sa bonne humeur, son aptitude à retrouver tout et n'importe quoi, sa vivacité, débrouillard
☇ faiblesses: Trop bavard, trop franc, impulsif, trop curieux, têtu


MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Lun 1 Oct - 16:15
Han, boulet que je suis T___T je l'avais vu en plus, mais dans la foulée j'ai pas fait gaffe...Shame on me.



Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/08/2012
☇ messages : 235
☇ réputation : 132
☇ avatar : .
☇ copyright : .
☇ photomathon :

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces:
☇ faiblesses:


MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   Lun 1 Oct - 16:19
Sans trop de surprise tu es validé ! J'ai beaucoup aimé comment tu as fait d'un bonhomme qui aurait pu être un monsieur tout le monde, un personnage très atypique sans rentrer dans les clichés. C'est une très jolie fiche et une personnalité très travaillée qui promet d'offrir des rps pas communs dans la grande ville de Gotham !

Encore une fois, bienvenu ici !

Bienvenue à Gotham City !

Félicitations! Tu viens d'être validé(e). Tu fais à présent partie de la communauté de GOTHAM RISES à part entière et, pour que tu puisses t'y sentir à l'aise, voici ce dont tu dois te charger de faire maintenant. Tout d'abord, je t'invite à prendre connaissance des différents topics de recensements que tu trouveras par ici. Ensuite, il est important que tu remplisses ton profil et que tu génères ta feuille de personnage dans ton profil et que tu y remplisses les informations demandées. Elle s'affichent quand on ouvre la valise dans le profil des messages, une façon simple et rapide de connaître des personnages. Finalement, il te faudra trouver des liens. Je t'invite à lire ce sujet puis à créer ton nouveau sujet pour rechercher des liens. N'oublie pas que le forum a un système de points. Pour la gestion de tes points et comprendre comment il fonctionne, rend toi dans cette section du forum et prend connaissance des différents sujets où tout est expliqué. Enfin, les les carnets personnels sont mis à votre disposition pour, si vous le souhaiter, écrire le journal intime de votre personnage, ou tout ce que vous voulez qui est lié à votre personnage. Et ensuite, quand viendra le temps du rp, souviens toi que le formulaire rp doit obligatoirement être rempli. Pour plus d'infos sur ce rituel, la lecture de ce sujet est nécessaire. Voilà, nous espérons t'avoir guidé et puis pour toutes questions supplémentaires, n'oublie pas que le staff reste à ton entière disposition. Bonne route sur GOTHAM RISES petit canard Canard **


Merci de ne pas envoyer de mp, contactez un compte joueur du staff pour toute question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Erwan R. Jones   
Revenir en haut Aller en bas
 

Erwan R. Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Proscrit de Sadie Jones
» HELEN FIELDING : Bridget Jones...
» Catherine Zeta-Jones
» Production photo du mardi 6 juillet - Erwan Morère
» Tank d'Indiana Jones et la dernière croisade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☇ GOTHAM RISES. ::  :: ☇ fichiers de la GCPD. :: ☇ fiches validées.-