Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun] - Page 2
☇ GOTHAM RISES.
GOTHAM RISES FERME SES PORTES !

Mais ce n'est pas la fin ! Retrouvez nous sur GOTHAM KNIGHTS ! Même équipe admin, même excellente ambiance, mais tellement plus de possibilités !
Rejoignez nous sur : http://gotham-knights.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/09/2012
☇ messages : 26
☇ réputation : 18
☇ avatar : Dominic Cooper
☇ copyright : Little-Chocobo et Tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Technicien polyvalent dans une salle de spectacle
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: Son intelligence, sa bonne humeur, son aptitude à retrouver tout et n'importe quoi, sa vivacité, débrouillard
☇ faiblesses: Trop bavard, trop franc, impulsif, trop curieux, têtu


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Lun 1 Oct - 23:33
15h, j'étais déjà là pour mettre en place une partie de l'installation électrique du gala de ce soir. Je n'avais aucune raison dite "patriotique" de participer bénévolement à l'organisation de ce gala; je n'étais arrivé en ville que depuis quelques semaines et si j'avais eu le temps de me repérer au niveau visages et noms importants à retenir, je n'en n'étais pas moins un étranger qui cherche encore à comprendre le fonctionnement d'une ville aussi grande que l'est Gotham. Mais alors, pourquoi diable aider à installer ces générateurs et ces câbles pour que l'électricité navigue à travers tout le gala? Me demanderez-vous. Eh bien, je suis philanthrope, je veux aider mon prochain. Bon, plus sérieusement je me suis dis que ça serait une bonne idée pour rencontrer des gens. Des natifs ou des habitants d'assez longue date pour me permettre d'en apprendre plus sur cette ville si étrangement intrigante et mystérieuse; protégée, plus ou moins efficacement à ce que j'avais compris, par une police et des justiciers masqués. On n'en n'avait pas des comme ça à Cardiff. Eux, au mieux, avaient l'histoire d'un Alien qui voyageait dans une cabine d'appel de police bleue à travers le temps et l'espace. Mais ce n'était qu'une histoire pour les enfants et à la télévision. Ici, les fous, les méchants et les justiciers masqués sont bien réels.

Mais passons; j'avais bien autre chose à faire que de bailler aux corneilles. À 16h45, tout était installé et vérifié deux fois par mes soins et par le chef de la sécurité. Enfin, d'une sécurité. Apparemment la police ne suffisait pas pour surveiller un simple gala en l'honneur du nouveau procureur. Franchement, gotham à pas de bol; ils troquaient un prince en armure scintillante pour une tête à claque de première. Ce ne sont pas mes affaires de toute façon, moi je ne suis là que pour servir de maintenance au cas où quelque chose, d'un point de vue purement technique, tournerait mal. En tout cas, ce gala s'annonçait grandiose. Je ne reconnaissais plus la place, j'avais l'impression, vu l'ambiance bon enfant qui semblait se répandre peu à peu sur la place à mesure que les gens affluaient, de revenir à Cardiff. Bon, peut-être pas; il n'y avait pas de grattes-ciel aussi haut près de la place de la mairie dans sa ville natale. Pour l'occasion, j'avais sorti une chemise noire des plus classe (et les tâches d'huile s'y verraient moins en cas de réparation en urgence) et un pantalon en jean sans en avoir l'air d'un gris s'approchant de l'anthracite. Des chaussures noires simple mais pratiques, et enfin, l'accessoire ultime de la soirée: la radio qui me permettait de rester connecté avec la police et le reste de l'équipe bénévole de maintenance au cas où. Chic n'est-ce pas?

Jusque là, rien a signaler. Les gens se ruaient vers le buffet comme s'ils n'avaient pas mangé depuis des jours. Je m'évadai vite du côté de la scène, écoutant un peu la musique et regrettant de ne pouvoir danser au rythme que la batterie imposait. Enfin, job comes first. Je surpris d'ailleurs une conversation qui sembla houleuse entre un homme du S.W.A.T et un type qui visiblement ne savait pas jauger qui il avait en face de lui. Vu le thème, je préférai encore m'esquiver du côté du carré VIP ou Bruce Wayne venait de faire son entrée, fracassante comme on m'avait prévenu. Quand crack badaboum, plus de lumière. J'étais sur le qui-vive et donnait déjà ordre aux autres maintenance par radio d'aller vérifier les différents générateurs et raccords aux lignes de la ville me dirigeant moi-même vers le plus proche de ma position. Cependant, à peine ai-je atteint le générateur que la lumière revint. Accident, attentat volontaire? La réponse fut vite apportée à la radio par un policier qui était passé sur le canal de la maintenance pour expliquer la situation. Mauvaise manip'...Bon, ça peut arriver au meilleur d'entre nous.

Si le courant était rétabli, le calme lui, était parti faire une sieste visiblement. Personne n'était au courant de la raison de la coupure de courant et même si l'envie me démangerait, je n'allais pas monter sur scène pour emprunter le micro et faire un court message sur le pourquoi du comment. Déjà que j'avais pris la liberté de donner des directives à une équipe qui n'avait aucune raison de croire et suivre un étranger comme moi...Non, je préférais laisser cette tâche à la police qui était bien plus à même de trouver les mots qui calmeraient la population.

Puis une annonce; les deux hommes de la soirée étaient en retard. Voilà une annonce qui n'allait pas faire plaisir aux invités déjà tendus. Puis je remarquai qu'à force de pérégrinations à travers la foule pour vérifier un peu tout et n'importe quoi de technique, et surtout éviter les groupuscules d'invités mécontents et/ou inquiets, j'avais atterri près de deux jeunes gens, habillés plus...Cool que le reste de la soirée. Oh mon dieu! Des gens normaux! Une femme en pantalon! Pas que je n'aime pas les femme en jupe ou robe, mais trop de robe tuait la robe. Ce fut donc avec un plaisir et un soulagement clairement visible sur mon visage que je m'adressais à eux.

"Ah! Ces politiciens! Ils font tous leurs grands et sérieux hommes, mais dans le fond, ce sont tous des divas. Vous ne pensez pas?"

Non, je ne les connaissait ni d'Eve ni d'Adam et alors? Au moins près d'eux je faisais beaucoup moins tâche avec mon jean qu'au milieu de tous ces pingouins et ces femmes en tenues de soirée...

[HJ: ce post est exceptionnellement plus long puisque je dois résumer ce que fait erwinou depuis le début du gala...]



Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 15/09/2012
☇ messages : 47
☇ réputation : 51
☇ pseudo : Azrael
☇ avatar : Simon Baker
☇ copyright : Cyrine
☇ photomathon :
☇ occupation : Professeur d'art martiaux - Justicier
☇ adresse : Gotham
☇ statut civil : Veuf

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: When you lose someone you can't replace, could it be worse ?
☇ forces: Esprit d'analyse, arts martiaux, combinaison résistante, gants renforcés, épée légère voire double épée
☇ faiblesses: Instabilité mentale, souvenir de son fils


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Mer 3 Oct - 16:25
Se fondre dans la masse et passer complètement inaperçu aux yeux des gens. Je m'en sentais capable sous condition que je ne rencontre pas une personne appartenant à la police et qui me reconnaîtrait. Si je manquais totalement de chance, je croiserais même le commissaire Gordon. Et si cet instant arrivait... En fait, je ne savais pas comment je réagirai. Je lui en voulais pour mon renvoi de la police en même temps que je lui étais reconnaissant de ne pas avoir empêché que ça se produise. Enfin bref, le passé était tel qu'il était et on ne pouvait plus le changer. Je vivais dans le présent même s'il me rattrapait souvent et qu'il menaçait à tout moment de m'engloutir si je n'y prenais pas garde.

J'étais donc dans mon optique de me fondre dans la foule. Sans doute que j'y serais parvenu si je n'avais pas eu l'idée originale d'apostropher une serveuse dans le but de lui réclamer un thé. C'était une fête organisée par la ville, il devait bien y en avoir pour tous les goûts, non ? Peut-être pas en fait... Les mondains restaient généralement dans le classique. Aussitôt ma demande formulée, je me dis que je ne verrai jamais la couleur de mon thé. Il faudrait que je patiente jusqu'à rentrer chez moi pour m'en servir un si je n'arrivais pas à prendre mon mal en patience en attendant que le procureur et le maire se pointent. D'ailleurs que faisaient-ils ces deux là ? Ne voyaient-ils donc pas que la foule s'agitait et que des murmures s'élevaient ? Je le remarquais même si je ne réagissais pas. Et apparemment mon manque de réaction sembla attiré l'attention d'une jeune femme qui me salua, me demandant au passage si je savais ce qu'il se passait. Je me passais une main sur la joue, l'air de réfléchir. « Bonsoir. » Avant tout, il fallait être poli même si je n'étais pas très enthousiaste à l'idée d'entamer une discussion sur cette micro coupure de courant. « Je ne connais pas l'origine de cette coupure non. Mais il se passe tellement de choses à Gotham depuis quelques années qu'une coupure même de quelques secondes devient banale ou alors agite la foule pour rien. » Il suffisait de regarder autour de nous pour évaluer le résultat sur le comportement des gens. Certains qui étaient en train de manger s'étaient arrêtés, comme si l'envie de se goinfrer de petits fours leur était passée. D'autres regardaient autour d'eux comme si quelque chose de catastrophique allait arriver, genre un tremblement de terre, des nains sortis d'une bouche d'égout qui envahiraient la place ou pourquoi pas un oiseau de feu qui passerait au dessus de nos têtes.

Heureusement, il y avait encore pas mal de personnes qui ne s'offusquaient pas plus que cela de cette micro coupure. Comme cette voix d'homme qui réclama également un thé à la serveuse. Tiens, un amateur ? Voilà qui attirait mon attention et mon regard se tourna dans la direction de cet inconnu. Il l'était en théorie. Par contre ce visage m'était familier. Qui ne l'avait pas déjà vu dans un journal ? Il fallait que ça tombe sur moi. Parmi les centaines de personnes présentes, il fallait que monsieur Wayne commande un thé et vienne me parler. Je n'avais rien contre sauf que ce genre de personne, fortunée comme il l'était, devait attiré tout un tas de monde. Ils n'allaient sans doute pas tarder à venir voleter autour de lui pour attirer son attention. Que faire ? Ignorer un milliardaire et tourner les talons alors qu'il se montrait policé avec moi ? L'idée était vraiment tentante car rester trop près de cet homme attirerait forcément les regards de policiers qui le surveilleraient à cause de son rang. Et là, c'était le risque que quelques uns me reconnaissent. Mais l'idée qu'un fou tel que moi, oui d'après certains je l'étais, puisse parler à un milliardaire ferait les pieds à quelques personnes. Et juste pour croiser leurs regards désapprobateurs, guettant de savoir si j'allais péter un câble ou non, voilà qui mettait un peu d'animation à ma soirée. Il en faut peu pour être heureux n'est-ce pas... « Enchanté monsieur Wayne. Michael. Inutile de savoir mon nom, je ne marquerai jamais la ville de mon empreinte comme vous et mourrai anonyme. » Approche toute en douceur faite, je venais d'être poli à mes yeux.

Il y eut alors un mouvement en direction de la scène, un jeune homme venait d'apparaître. Il prit la parole dans un silence troublé de parasitages, car certains continuaient à discuter et s'inquiéter. Une fois qu'il eut fini, je jetais un coup d'oeil sur ma montre avant de relever mon regard en direction de la jeune femme et de monsieur Wayne. « On se croirait presque à un concert. Ils auraient pu prévoir une première partie. Et nos impôts servent à payer une organisation comme celle-ci, ça promet. » Oui, pendant que les gens commençaient à avoir peur autour de nous, je critiquais le monde politique. Mais en même temps que pouvais-je faire d'autre ? Me retourner vers les gens et leur demander de se calmer ? Je n'étais rien pour eux, je n'avais aucune influence. Par contre, ce n'était pas le cas de celui qui se trouvait en face de moi. « Vous devriez monter sur scène monsieur Wayne. Juste votre présence devrait pouvoir faire taire la peur de certains de ces gens. Si vous connaissez des blagues, ça aura peut être davantage d'effet. Qu'en pensez-vous mademoiselle ? » terminais-je en m'adressant à la jeune femme qui était avec nous.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 799
☇ réputation : 403
☇ pseudo : Yunyuntoka
☇ avatar : Emma Stone
☇ copyright : Yunyuntoka
☇ photomathon : Batgirl
☇ occupation : Libraire, étudiante en droit.
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Jeu 4 Oct - 15:41
Même si Dick essayait aussi de se rassurer ou de la rassurer, Barbara n'était pas à l'aise comme si cette petite coupure électrique était un rappel que rien n'était jamais fait pour durer à Gotham, le mal comme le bien. Elle sentait se propager à travers la foule un mal aise et une inquiétude palpable. Cette ambiance ne l'aidait carrément pas à se détendre et à continuer à se comporter comme la gentille petite Barbara qu'elle était. Richard finit par lui demander si elle avait tout ce qu'elle voulait, insinuant que de toute manière, ils n'étaient pas destinés à rester dans cette foule en tenue de soirée pour le reste des festivités. Non, la rouquine serait bien plus à l'aise dans son costume, dans la pénombre à observer ce monde d'un point de vue en hauteur. Elle sourit « J'ai ma grande gueule et des sous-vêtements de rechange, allons-y... » elle lui fit un clin d’œil et lui prit la main en le tirant derrière elle. Même si l'idée d'attirer un membre de la gente masculine à l'écart pour s'adonner à quelques ébats que ce soit lui était aussi répugnant que nager dans un bain de morve ; il fallait bien trouver une raison au fait qu'elle s'était éclipsé de cette fête. Avant même qu'elle puisse esquisser le moindre mouvement un homme leur adressa la parole. Elle toisa le gaillard pour se demander si elle l'avait déjà vu quelque part mais non, inconnu au bataillon... Elle sourit par politesse « J'ai Plutôt tendance à dire que ce sont tous des couilles molles, mais ça rejoint un peu ce que vous dites... Hum... Je... On doit vous laisser Car... J'ai des urgences utérines à maîtriser... » Et elle tira Dick derrière elle en souriant de toutes ses dents au monsieur en question qui avait malgré tout, l'air sympathique.

Ils sortirent sans trop de difficultés étant donné que les entrées étaient ouvertes. Et puis les organisateurs seraient soulagés si la foule pouvait légèrement dégrossir histoire d'éviter les accidents malheureux. A peine hors de vue de quelconque personnes ou fenêtres d'immeubles, elle déposa son sac derrière une poubelle et en sortit son masque qu'elle enfila avant d'enlever ses habits superflues. Voilà, Batgirl était dans la place. Un petit « clic » pour boucler sa ceinture utilitaire et elle était parée à n'importe quel imprévu. Mais de loin, elle pouvait encore entendre le brouhaha rassurant d'une soirée de gala normale avec des gens entrain de rigoler, parler fort, des coupes de champagne qui s'entrechoquent...

« Faut qu'on se trouve un coin pour tout surveiller... J'imagine que la sécurité a mit des snipers non ? Tu as eu vent de l'organisation de la sécurité ? » Il allait sans dire que le maire et le procureur n'auraient pas été laissés sans protection au milieu d'une telle foule de gens. Mais le découvrir sur le moment n'était jamais agréable lorsque ceux qu'on avait en face de soi n'étaient pas des complices fidèles. Après tout, beaucoup parmi les rangs de la police avaient retournés leurs vestes après l'affaire Dent et pensaient que les justiciers n'étaient là que pour profiter de la situation. Il faudrait éviter de s'approcher trop près du bord ou de frôler les fenêtres de manière trop apparente. Une balle, ça, Barbara ne pouvait l'éviter malgré les entraînements qu'elle avait effectué contre les armes à feu. Sa poitrine et son dos étaient protégés dans une mesure toute relative à condition qu'aucun arme de guerre n'entre en jeux à bout portant... Et ses autres membres étaient sans protection aucune à ce propos. Il faudrait la jouer fine et discrète, comme d'habitude, sauf que cette fois-ci les forces de sécurités étaient aussi des ennemis que des potentiels criminels.





Dernière édition par Barbara Gordon le Ven 5 Oct - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 02/09/2012
☇ messages : 205
☇ réputation : 362
☇ pseudo : RedDragon
☇ avatar : Colin Farrell
☇ copyright : Mel.
☇ occupation : Capitaine du SWAT./Vengeur masqué
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: And Nothing Else Matters
☇ forces: Sa ruse/ Sa persuasion.
☇ faiblesses: Son impulsivité/Son penchant pour la facilité et l'acool/ Drogué à la cigarette


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Ven 5 Oct - 7:19
La soirée de Gala n’était franchement pas une soirée réussite. Encore et toujours, les notables de Gotham faisaient n’importe quoi. Alors que la soirée était une mauvaise idée notoire, l’organisation elle était encore pire qu’à l’accoutumée. Même si Anthony Garcia avait prouvé sa parfaite incompétence à comprendre que la Police et que le SWAT n’étaient pas des Dieux et qu’ils ne pouvaient pas gérer des centaines, des milliers de personnages en colère, Snow ne s’attendait vraiment pas à l’annonce que venait de faire le stagiaire, le coiffeur ou le on ne sait trop quoi. La foule était déjà agitée, l’impatience grandissante n’avait rien de bon. Fusil à la main, l’agent observait les gens.

Les regards joviaux et ouverts n’existaient plus, certains prenaient la fuite pour rentrer chez eux, au diable le maire. D’autres étaient entrain de gueuler. Les visages venaient de connaitre la pire fermeture de l’histoire de Gotham, et la fête laissait place à l’énervement. De nombreux groupes étaient venus lui demander si c’était une blague et Snow n’en savait rien. Pourquoi Garcia et le nouveau procureur joueraient à faire des blagues qui sabotaient de plus en plus leurs réputations ? Que se passait-il encore dans les coulisses de la ville ? Rien qui ne présageait le futur meilleur apparemment. Rien de magnifique, rien de bien glorieux.

Journée qui avait mal commencé et qu’il s’achèverait dans le chaos le plus complet. Il en était certain, cette annonce venait de mettre le feu aux poudres déjà bien consumées. La panne de courant venait de plonger Gotham dans une crise complète, dans les ténèbres et Garcia venait de les pousser encore plus à devenir méchants.

Visages fermés, cris, ce n’était que le début de l’apocalypse qui dévasterait un peu plus la ville et sa gérance. C’était décidé, Snow ne voterait plus jamais pour Garcia. Une minute. Il n’avait jamais voté pour lui, en fait, il n’avait jamais voté pour personne. Il ne votait pas. Il considérait ça comme une grosse connerie, la peste ou le choléra, ils avaient le choix. Les potentiels criminels de Gotham allaient s’inviter d’un moment à l’autre, c’était plus que certain. A l’image de cet enfoiré qui venait de le traiter de gay, ils viendraient faire chier le monde avec leurs plans tous aussi cons les uns que les autres. Et qui disaient criminels voulait forcément dire justiciers. Justiciers. Justiciers. Cette vermine qui se prenait pour la police, cette connerie que Dent avait presque pu éradiquer avant d’être misérablement tué par le Batman. Voilà à quoi ils avaient vocation ces jeunes. A se déguiser avec des costumes de carnaval et à manquer de se faire tuer à chaque fois. En plus de gérer les criminels qui devenaient de plus en plus fous, avec ce Joker en liberté, ils devaient maintenant sécuriser les lieux pour qu’aucun homme, aucune femme souhaitant faire justice à Gotham ne puisse faire capoter leurs affaires.
Snow s’éclipsa sans que personne ne le remarque. Il pénétra dans les coulisses mais n’alla pas plus loin que les premiers couloirs. Il n’avait pas envie de croiser Garcia sinon il lui mettrait son poing dans la tête. Il se contenta d’attraper son talkie-walkie et de prendre la parole, canal « unités » pour que tous soient au courant.

« Avec toute cette merde, certains vont vouloir jouer aux héros. Il n’est pas question de voir débarquer un déguisé. Vous tirez à vue. Snipers compris. »

Il fit de nouveau son apparition sur la place après quelques minutes. SI personne ne prenait le micro, tout allait partir en couille, mais qui se permettrait d’aller parler devant la foule enragée de Gotham. « Ouais qui » se demanda-t-il en allumant une cigarette et en fixant le micro encore vide de l’estrade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Dim 7 Oct - 17:47
    La soirée promettait de nombreuses surprises et l’extinction des feux n’était pas des moindres. Cela avait créé une petite panique parmi la foule mais très vite, les esprits se calmèrent. Sélina se retrouvait isolée et elle avait préféré se rapprocher d’un jeune homme qui demandait du thé. Mais il semblait que ce soir, elle n’allait pas pouvoir commencer une discussion avec quelqu’un sans qu’on l’interrompe de façon inopportune. Elle avait à peine pris une coupe de champagne en adressant un sourire charmeur au jeune homme qu’une femme qu’elle n’avait absolument pas entendu approcher lui tomba littéralement dessus, renversant quelques gouttes de champagne sur sa robe. Les dégâts étaient minimes mais Sélina s’empressa d’essuyer avec une serviette de papier. Son regard se figea dans celui de l’importune. Une femme, blonde, élégante et très belle se tenait face à elle. Le regard froid de Sélina s’effaça pour laisser place à un sourire poli de circonstances.

    Ne vous en faites pas, vous ne l’avez pas fait exprès…

    La jeune femme s’excusa et un quelque chose exaspéra d’autant plus Sélina, sans qu’elle sache quoi. Comme si ses excuses sonnaient fausses. Elle n’en montra rien cependant et accepta son mouchoir avec lequel elle tamponna les petites gouttes de champagne. La question qui suivit arracha un sourire à Sélina.

    Je suis allée chez Springfield sur la cinquième, vous connaissez ?

    Cette femme était vraiment bizarre, elle avait réussi à l’intriguer et elle lui rappelait vaguement quelqu’un, mais qui ? Et puis, sait-on jamais, elle pourrait peut-être réussir à lui subtiliser son portefeuille ou ses jolies boucles d’oreille. Elle s’aperçut à cet instant que Wayne n’était pas loin, en train de parler à l’homme qu’elle avait approché quelques minutes plus tôt. Elle se promit d’aller le voir mais elle souhaitait en savoir plus sur l’étrange femme qui lui était rentrée dedans. Affichant un sourire, elle demanda :

    Je n’ai pas l’honneur de vous connaître, Mademoiselle ?

    Mais le brouaha avait repris, comme si de rien n’était. Surtout, deux hommes parlaient non loin des deux femmes. Sélina, bien malgré elle, entendit leur discussion.

    Que penses-tu des actualités Don ? Ce fou de Joker s’est encore évadé ! Ce criminel est tellement ridicule ! Il a peut-être cru que le carnaval, c’était tous les jours ? Et bien non ! Ce type est ridicule, et cette infirmière qui l’a aidé à s’échapper ? Quelle trainée ! Relâcher ce dingue pour une partie de jambe en l’air ? Cette fille doit être encore plus folle que lui ! Que dis-je, c’est impossible ? Cette ville se peuple de tarés et nous, nous attendons bêtement qu’un maire et un procureur se précipitent sur la scène pour nous faire croire que tout ira bien ? Cette ville est malade, rongée par un virus ! Et que pouvons-nous faire pour y remédier ? Nous rattacher à des tarés masqués ou à des politiques ?... Nous sommes perdus Eric. Je… je ne t’en demandais pas tant…

    Sélina sentit le dénommé Eric la frôler pendant qu’il s’éclipsait, manifestement la présence de son trop bruyant invité le gênait. Elle allait demander son avis à sa blonde interlocutrice lorsqu’elle sentit un mouvement non loin. Les chiens la fixaient depuis un bon moment. Les hommes qui tenaient leur laisse semblaient se relâcher et parler entre eux. Il n’en fallut pas plus pour que les molosses tentent leur chance, bondissent soudainement et foncent dans sa direction. Surprise, Sélina encaissa le choc mais tomba à terre, les chiens bavant comme pas possible sur sa robe. Les réflexes sont parfois très mauvais. Elle saisit un des chiens par le collet, le plaquant au sol, la main hors d’atteinte de ses babines dégoulinantes. Se rendant compte qu’une femme du monde n’est pas sensé savoir se battre, elle le relâcha en une fraction de secondes, en priant pour que personne n’ait remarqué cet écart de conduite de sa part. Les hommes se précipitèrent pour récupérer les chiens, s’excusant platement de l’attitude des molosses. Sélina joua parfaitement son rôle. Outrée, elle lança d’un ton froid :

    C’est une honte, vous entendrez parler de moi, messieurs !

    Décidément, quelle soirée…. D’autant qu’un homme venait d’annoncer que les deux vedettes de la soirée ne viendrait que dans une bonne heure. Charmant…
Revenir en haut Aller en bas
NIGHTWING Ϟ Let me be the Light that brings the Dawn
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 634
☇ réputation : 468
☇ pseudo : kellen
☇ avatar : matthew bomer
☇ copyright : Babs <3 - tumblr
☇ occupation : officier au GCPD
☇ adresse : 7, Drake Street, Appartement 9, Old Gotham, Uptown
☇ statut civil : célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: agilité, maîtrise des arts martiaux, entraînement martial, fin stratège et excellent détective. A accès à toute une panoplie high-tech
☇ faiblesses: Sa tendance à vouloir surprotéger ceux qu'il aime. S'il leur arrivait quelque chose, Dick perdrait tout sang froid, aveuglé par la colère et la peur de les voir blessés à cause de lui.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Dim 7 Oct - 17:48
« J'ai ma grande gueule et des sous-vêtements de rechange, allons-y... »
Dick sourit et acquiesça. Il s'en doutait pour être honnête, elle ne se serait sans doute jamais montrée à un tel évènement si elle n'avait pas autre chose en tête que de profiter des petits fours. Et elle avait bien fait, s'il fallait en croire l'annonce qui se faisait au même moment. Pas que cela soit de mauvais présage, mais cela n'encourageait pas Dick à croire que tout se passerait bien. Mieux valait dès maintenant se tenir prêt, surtout qu'il ne comptait pas vraiment sur la police pour gérer une situation de crise. Mais avant même qu'ils ne fassent un pas, un homme qui avaient l'air d'être de la maintenance leur adressa la parole, loin de se douter à qui il s'adressait.

- Ah! Ces politiciens! Ils font tous leurs grands et sérieux hommes, mais dans le fond, ce sont tous des divas. Vous ne pensez pas?
- J'ai Plutôt tendance à dire que ce sont tous des couilles molles, mais ça rejoint un peu ce que vous dites... Hum... Je... On doit vous laisser Car... J'ai des urgences utérines à maîtriser...

Dick n'avait jamais été plus écarlate de toute sa vie, et aussi futile et idiot que cela puisse sembler, il pria un instant pour que personne n'ait entendu les paroles de Barbara. Et surtout, qu'il ne croise jamais plus ce gars. Il n'avait jamais été si embarrassé en public, comme Bruce faisait-il pour jouer cette comédie de dragueur et de tombeur invertéré ? C'était à des milliers d'années lumière de lui cette attitude. Bon sang, jamais il n'aurait entraîné, ni se serait laissé entraîné par une fille dans un coin sombre pour... Comment avait-elle formulé cela déjà ? Non, non, non et non, il ne voulait même plus y penser. Rien de tel que cela pour refroidir les ardeurs de Dick, pour le coup il était sure d'oublier pour quelques minutes si ce n'était quelques heures, ce qu'il ressentait à propos de Barbara.
Sans un regard en arrière et sans un mot, encore bien trop choqué, il se laissa emmener par la jeune femme, franchissant sans encombre le périmètre de sécurité, jusque dans une allée déserte. Elle commença alors à se déshabiller, et lui tournant le dos il fit de même, ôtant sa chemise et son pantalon qui cachaient son costume. Il sortit de ses poches et des semelles de ses chaussures ses darts et ses wing-ding, et récupéra ses doubles bâtons d'eskrime. Quand à ses vêtements, il les glissa dans un sac plastique, avec la ferme intention de les récupérer avant le passage des poubelles le lendemain -les temps étaient durs pour tout le monde. Dick positionna son masque, il était prêt, et la voix de Babs derrière lui lui apprit qu'elle l'était aussi.

« Faut qu'on se trouve un coin pour tout surveiller... J'imagine que la sécurité a mit des snipers non ? Tu as eu vent de l'organisation de la sécurité ? »

Dick se retourna alors vers elle, prononçant ses premiers mots qui ressemblaient pour les premiers à quelques balbutiement mal assurés.

- Hmm ? Oh, euh, non je n'ai pas réussit à être au courant des détails, seuls les responsables et les équipes concernés connaissent l'organisation de la sécurité. Mais je peux te dire qu'il y a des snipers en position sur la plupart des toits, et des unités de réserves prêtes à prendre le relai et à se positionner en cas de menace plus importante. Mais les snipers n'ouvriront le feu que sur une cible immobile et dégagée, il y a trop de beau monde pour risquer des balles perdues.

Dick supposait bien que personne ne se risquerait à tenter de les toucher, tant qu'ils resteraient en mouvement, c'était bien trop dangereux pour les invités. Mais il supposait aussi que si par malheur un sniper avait un angle dégagé, il n'hésiterait pas. Merci Bruce d'avoir rendu plus impopulaire encore les justiciers.



Night gathers, and now my watch begins. It shall not end until my death. I am the sword in the darkness. I am the watcher on the walls. I am the fire that burns against the cold, the light that brings the dawn, the horn that wakes the sleepers, the shield that guards the realms of men. And for this night and all the nights to come...
My Watch Begins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 05/09/2012
☇ messages : 76
☇ réputation : 37
☇ avatar : AmberHeard
☇ copyright : xx
☇ photomathon :
☇ occupation : Criminelle

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: Agile - Maligne - Discrète - Manipulatrice - Rapide - Sens de l'humour
☇ faiblesses: Mr. J. - corps à corps


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Mer 10 Oct - 20:58





    Un petit sourire étira les lèvres de la jeune criminelle. Le contact était établit. La demoiselle feignit alors un intérêt pour la robe de la voleuse avant que celle-ci ne l’interroge sur son identité.

    « Alice Kingsley, et vous ? »


    Charmant sourire, un mensonge qui passait inaperçu tellement il découlait de naturel.
    Et puis, le brouhaha s’éleva, et une discussion attira l’attention de la criminelle… Cet homme qui parlait non-loin d’elle. Inutile de parler de ces propos qui interpellèrent Harley… Comparer le Mr. J. à un clown ? Critiquer le choix qu’elle avait elle-même fait plus tôt en quittant sa carrière pour Mr. J. … et puis, elle était pas une infirmière bon dieu ! Elle était une psychologue !!
    Harleen masqua son énervement qui montait en elle par un sourire d’apparence détendu, mais au fond, elle bouillonnait. L’envie de fermer le clapet définitivement de ce crétin était irrésistible, malheureusement elle ne transportait aucune arme dans son petit sac ni sous sa robe… et elle voulait pas faire un scandale en le tuant à découvert, il fallait faire ça finement, sans qu’on sache que c’était elle.
    Les idées fusaient dans l’esprit de la jeune blonde qui évaluait toutes ses possibilités. Et puis, un plan s’établit dans ses pensées…. Maintenant, il fallait qu’elle prenne congé de la jeune femme avec qui elle était… Tant mieux, quelque chose venait d’attirer son attention, Harleen en profita pour filer en douce mais sans empressement, il ne fallait pas qu’on la trouve suspecte. Au milieu de tous ces invités elle croisa un visage familier… Erwan… elle lui adressa un léger sourire à ce jeune homme qui ne la connaissait que sous son masque de criminelle mais qui ignorait tout de ses activités illégales. Harleen continua sa route jusqu’à sortir du bâtiment. Là, elle hêla un taxi qui venait de déposer des invités à la soirée et fila jusqu’au quartier du Qg de Mr J. Elle rentra dans le bâtiment sur la pointe des pieds, ne voulant pas déranger Mr J. qui travaillait sur un nouveau plan pour coincer le Batman.

    « Harley ?! Qu’est-ce que tu fais là ?! Tu n’as donc pas compris que je voulais être tranquille ?!!

    - Si si mon canard, j’ai compris, je ne fais que passer ne t’inquiète pas, ne fais pas attention à moi ! »

    Harley fit un sourire à Mr. J. avant de se glisser dans la pièce des armes. Elle savait exactement ce qu’elle voulait et où ça se trouvait. Elle prit alors ce dont elle avait besoin et quitta la pièce. Elle ressortit ensuite dans la rue et rejoignit le taxi qui l’attendait toujours deux rues plus loin. Elle grimpa à bord et repris la direction de la soirée de gala.
    Une fois arrivée, Harleen rentra par la porte principale, et elle se faufila entre les gens avec l'allure la plus naturelle possible, une allure qui la faisait passer inaperçue aux yeux de tous. Elle fit ensuite mine d'avoir laisser tomber son sac lorsqu'elle fut derrière la table des petits fours et s'accroupit, mais au lieu de simplement le ramasser et se relever, elle resta dissimulée derrière cette table à l'écart, cette table des petits fours des VIP. Cachée dans l’ombre elle entendait encore les petites discussions sans intérêt de toutes ces personnes elles-mêmes sans grand intérêt… . La demoiselle scruta tous ces gens, cherchant sa cible… Personne n'avait prêté d'attention à elle, mais elle devait agir vite, très vite. Plus elle tarderait là, plus elle aurait de risque de se faire prendre. Elle le repéra, ce dégénérer… ce fou qui critiquait les fous. Harley avait envie d’action, ça tombait bien, elle allait s’occuper de son cas… ça lui apprendra à critiquer les grandes célébrités de cette ville.
    La demoiselle regarda autour d’elle, personne ne pouvait la surprendre mais le temps était compté. Elle sortit alors de son petit sac une fine sarbacane ainsi qu’une aiguille qu’elle glissa dans la dite sarbacane. Elle porta l’arme à sa bouche, visa la nuque de l’homme et souffla d’un coup sec. Elle observa alors l’aiguille filer et venir se nicher dans le cou de sa cible. Sourire satisafait, la criminelle fila discrètement sans attendre satisfaite de son méfait. Elle quitta sa table des petits fours, en prenant un au passage et sans se faire remarquer elle se glissa au milieu des invités pour observer la suite des évènements. Alors qu’elle revenait juste au parmis tous les autres convives, l’effet du poison de l’aiguille commençait tout juste à faire son effet. L’homme fut pris d’une crise d’hilarité, une hilarité qui interpellait tellement elle n’était pas naturelle. Au bout de quelques minutes à peine, cette hilarité aurait raison de lui, causant sa mort. Premier macabé de la soirée, y'a pas a dire, les soirée de gala c'est distrayant...
    Rira bien qui rira le dernier…





« And I have finally realized I need your Love... I need your Love. Come to me, just in a dream... come on and rescue me. Yes I know I can be wrong, maybe you’re too headstrong. Our love is… Madness»
Redsky



Dernière édition par Harleen Quinzel le Ven 19 Oct - 5:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 138
☇ réputation : 43

Voir le profil de l'utilisateur http://gothamrises.forumactif.com

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Mer 17 Oct - 13:01
POST MAÎTRE DU JEU


La soirée commençait à doucement se remettre des émotions des quelques minutes auparavant. En effet, les lumière était revenue pour de bon et la courte annonce d'un quelconque bénévole sur l'arrivée imminente du maire et du procureur avait été assez suffisante pour faire redescendre la pression d'un cran. Le jeune officier Westerfield avait pu remarquer que ses hommes n'avaient rien dit à la radio, certainement concentrés sur leur objectif, furetant les toits alentours à la recherche de criminels ou de justiciers du dimanche. Une période de calme s'était alors posé sur les invités. Les conversations avaient reprises et le flot de gens qui entraient dans la place avait largement baissé. Le « gros » des gens étaient là et le reste ne viendrait certainement qu'une fois la nuit tombée. Les agents de sécurités s'étaient alors divisés pour ne laisser qu'un gros bras à l'entrée et les autres s'étaient éclipsés, prenant certainement leur « pause », après tout, les entreprises privées n'avaient pas de notion particulièrement arrêtées sur les tours de gardes. Tout se passait bien... Des gens étaient même hilares... Enfin... Hilares hilares... Ce gros bonhomme qui rigolait à gorge déployait il y a quelques secondes avait finit par avoir une mine pourpre. Les veines de son cou semblaient être prêts à exploser en quelques secondes, il tomba à genoux, les mains sur son ventre, se crispant jusqu'à blanchir leurs articulations. Des gens immédiatement à côté de lui avaient enfin compris ce qui arrivait au pauvre bougre: il allait littéralement mourir si il ne s'arrêtait pas. Une dizaine de personnes commencèrent à s'agiter et à appeler à l'aide. Du type commençait à ne sortir de sa gorge que des longs râles aiguës et lancinant indiquant que l'air avait du mal à passer. Il était entrain de vivre ses dernière 3 minutes. Dans 5 minutes tout au plus, il serait mort, au milieu de cette foule impuissante.

Alors que l'attention des gens était porté sur la pauvre victime, des yeux aguerris tels que ceux de Michael, Bruce ou Sélina, purent remarquer que les agents de sécurité de la société privés s'étaient tous éclipsés et que la barrière d'entrée avait été abaissée et verrouillée. Le groupe de musique s'était arrêté de jouer. Les entrées d'immeubles aux alentours étaient verrouillés de l'intérieur, laissant l'officier Snow seul agent du SWAT de Gotham sur la place de la fête, les liaisons radios coupées. La salle ne résonnait plus que des respirations étouffées du premier meurtre de la soirée.

Il est 19h45.

Laps de temps dans le RP jusqu'au prochain poste du maître du jeu
10 minutes.

Prochain poste du maître du jeu
Dimanche 21 à 21h

Etant donné la présence de PNJ, le MJ postera de cours messages avant sa grande intervention.
Rappel

Il est préférable que vous postiez au moins une fois entre deux postes de MJ.
Veuillez respecter le laps de temps entre chaque poste de MJ.
Ne postez pas en excès.
Ne dirigez pas les autres joueurs.
Ne résolvez pas vous-même les actions importantes ou compliquées.
N'oubliez pas que nous vous conseillons de poster des rps courts (500 mots environs). Maximum 1000 mots.

Note : Vous ne POUVEZ PAS sauver l'homme qui s'étouffe.


You can never escape Justice.
Revenir en haut Aller en bas
Red Wraith
avatar
☇ à Gotham depuis le : 12/10/2012
☇ messages : 15
☇ réputation : 11
☇ avatar : Ray Stevenson
☇ copyright : Alazarian

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: Ont est tous égaux, face à une balle de 45
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Jeu 18 Oct - 22:47
Cela faisait une plombe maintenant qu'il était sur son toit. Au moins ici personne ne venait le faire chier c'était au moins ça. Tranquillement allongé en attente avec un Barette M82 recouvert mais prêt à l'emploi. Surtout que les toits étaient peuplés ce soir, les Snipers pullulait.

La lunette de son masque relevé, une paire de jumelle à la main le justicier observait sans un bruit.

Il y'avait du peuple de ce soir, ont attendaient le maire c'était un peu le clou de la soirée il faut dire. Il avait cru voir le type que l'on vois dans certain journaux. Un type bourré de fric... oui bon dans un gala c'était presque normal il faut le dire.

Mais ce qui plaisait le plus à notre ami c'était la sécurité. Du privé rien d'anormal en soit, mais le dispositif était plutôt impressionnant. Et aussi terriblement hostile au vu du nombre de Sniper. Et quand il y'a du sniper on ne faisait pas dans la dentelle. Un SWAT en arme sur l'estrade et bien il se préparait à une guerre ? Plaisant pour l'ancien militaire.

D'abord, une panne de courrant, un moment d'agacement mais rien de notable. Une fausse alerte ? Ou alors l'ennemi attendait pour agir ? La foule était dense, cela posait problème pour tirer correctement.

Mais qu'importe si un couillon prenait des otages une balle entre les deux yeux et c'était fini. Que ce soit lui ou un autre le mouvement était la clé pour éviter de se faire shooter.

Même s'il avait la formation, il n'était pas tireur de précision. L'attente en position allongée c'était vraiment chiant. Il se demandait comment les types la bas faisaient. Lui il avait plutôt tendance à aller chercher le combat. Mais bon aller dans ce genre de soirée même pas en rêve. Autant mettre un tutu rose et courir dans Amusement Mile en criant YOUHOU TUER MOI!!!!

Brrrr rien que dit pensez ça fait froid dans le dos. À moins que cela ne soit l'ennui et le fait de ne pas bouger qui donnait froid. Bon il était pas la depuis six heures non plus heureusement. De toute façon la soirée ne durerait pas six heures enfin logiquement.... Un rapide regard à sa montre 19h45.

Il poussa un long soupir de lassitude, son regard parti sur les autres toit. Pas de mouvement ? Étrange il passa un coup d'oeil sous ses jumelles infra rouge. Toujours rien ? C'était vraiment anormal il était passé ou les snipers ? Était-il repéré ? Non il serait déjà au train de se battre sinon.

Un coup d'oeil vers le bas, la sécurité ? Barré aussi ? C'était quoi ce bordel ? Il y'avait pause café et personne ne lui avait dit ? Plus de Snipers, ni d'agent de sécurité, barrière baissé ça va sûrement être le moment de se faire emmerder.

[description par MJ Barbara]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 02/09/2012
☇ messages : 205
☇ réputation : 362
☇ pseudo : RedDragon
☇ avatar : Colin Farrell
☇ copyright : Mel.
☇ occupation : Capitaine du SWAT./Vengeur masqué
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: And Nothing Else Matters
☇ forces: Sa ruse/ Sa persuasion.
☇ faiblesses: Son impulsivité/Son penchant pour la facilité et l'acool/ Drogué à la cigarette


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Ven 19 Oct - 14:15
Avez-vous déjà connu le véritable sens du mot « merde ? » Non ? Autant vous dire que Snow a déjà vu des situations où le mot aux doux accents de violence avaient une signification bien particulière, lorsqu’un gamin se faisait tuer lors d’une esclandre entre gangs ou qu’une bonne femme se faisait sauter en emportant des civils dans le tombeau parce que son méchant et implacable mari venait de la quitter en ne lui laissant qu’un loyer d’avance, le mot « merde » était digne de s’appliquer. Un peu comme si il était le sauveur de l’Humanité, et qu’on se déchargeait un peu de toutes les responsabilités qui menaient forcément à une réprimande sèche d’un supérieur. Snow avait déjà vu ce genre de trucs , il était même un spécialiste de la non responsabilité, lorsqu’il pouvait être accusé à tort ou à raison, il avait toujours le petit truc qui le rendait innocent, un regard, une phrase ou un coup de poing dans la tête.

Déjà blâmé pour avoir frappé un civil dans le besoin, Snow s’était emparé du SWAT avec autant de manipulation que de force, l’homme était pourtant jeune, mais il avait eu le coup de grâce, avec l’appui de l’ancien directeur, maintenant perdu au fin fond d’un Texas conservateur pour s’amuser avec quelque balle de golf à la signature célèbre de Woods. Westerfield s’était assuré de sa nomination en se mettant les notables de la police et les figures politiques dans la poche, oui, son service était peut-être celui de la folie, mais c’était celui qui obtenait les meilleurs résultats. Cela dit, ce n’était pas de sa faute si ses hommes étaient des casse-cous, toujours volontaires pour les missions les plus dangereuses. On lui avait confié la lourde et très pénible tâche de venir en aide à la population de Gotham en délogeant malfrats et tueurs en série lors d’interventions musclés mais également de s’assurer que le SWAT était correctement équipé. Depuis qu’il avait ce poste à haute responsabilité, il avait refusé systématiquement de ne faire que de la paperasse, il avait tenu à continuer comme avant, des missions, du terrain. Après tout, il n’était d’autre qu’un pauvre drogué des tueries et autres pan-pan entre amis. Il avait besoin de son shoot quotidien de morts et de blessés, il avait besoin, comme un fou qui délire d’avoir à se mettre en danger et à sauver sa peau. Aucune autre sensation ne le rendait heureux à ce point, pas même les cigarettes qu’il consommait à outrance, au point de se brûler la gorge parfois. Il avait tenté de s’éloigner du terrain quelques temps, pour se désintoxiquer, mais il savait très bien que ça ne marcherait pas, après tout, il avait passé le concours du SWAT pour devenir ce qu’il était aujourd’hui, un justicier non masqué, quelqu’un qui luttait pour le bien de tous.

Même si cette situation ne lui convenait plus et que tôt ou tard, il devrait se masquer pour abattre les criminels, aujourd’hui, il avait l’espoir que la police rendait cette ville meilleure, que les actions qu’ils menaient tous n’avaient pas tous le goût de politicard à la con, qu’ils ne faisaient pas que satisfaire le maire et sa clique… Mais malheureusement, on ne pouvait pas voir du rouge dans le noir profond, et malheureusement, le maire avait la main mise sur tout ce que les services de police pouvaient faire et ce n’était pas Garcia qui se gênait pour exposer des idées débiles comme investir des égouts contrôlés par les mafias et par des gens qui n’avaient plus rien à perdre, pas même la vie. C’était cette politique moribonde qui le poussait à utiliser des méthodes controversées, la méchanceté n’était entrainée que par une parfaite incompétence de Monsieur le Maire à gérer sa ville. Si Dieu avait existé, qu’ils rappelaient les hommes auprès de lui, Snow se serait dit que ce mec aurait pu ramener Garcia loin de là, parce que sincèrement, sa perte ne serait pas une grande tristesse. Garcia était un incapable doublé d’une lavette.

Westerfield fut attiré immédiatement par le bruit de la place qui semblait se vider de plus en plus. Alors que les pingouins de la société privée n’étaient plus dans le coin, sa radio ne crépitait plus, plus aucun message n’arrivait à filtrer et cela commençait à lui faire peur. Il avait tenté de parler, mais la communication n’était plus, pour seule réponse, il avait un crépitement désagréable. Cigarette à la bouche, il fut attiré par des cris. Un type était entrain de se décomposer, de mourir, comme si il avait été empoisonné par quelque chose d’inconnu, une piqure ? Un produit dans un petit-four ? Snow s’approcha à la hâte, écartant les gens avec la crosse de son M4A1. L’homme était pris de convulsions et il ne bougea plus. Après avoir demandé à tout le monde de s’écarter, il s’agenouilla. Aucun pouls, rien.

Il scruta la foule avec hâte, et se mit à gueuler en direction d’un assistant du maire qui s’était hâté sur la scène.

« Ils sont où ? Putain, que Garcia ramène son cul, on a un problème là »

Il regarda ensuite la foule et, seul agent encore sur place, il prit la parole d’une voix rassurante.

« Que tout le monde recule et reste calme, nous contrôlons la situation. Y’a-t-il quelqu’un capable d’examiner le corps dans cette putain de fête ? »

Misère, misère, quand tu nous tiens…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 02/09/2012
☇ messages : 48
☇ réputation : 98
☇ avatar : Sophia Bush
☇ copyright : Milou
☇ photomathon :
☇ occupation : Ecrivain
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: son imagination • sa positivité • sa renommé
☇ faiblesses: sa peur de l'inconnu • sa maladie • son manque de confiance


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Sam 20 Oct - 11:18
La pression était lentement descendue chez les citoyens. La lumière était maintenant stable et l'inconnu qui venait de faire face à la foule les avaient quelques peu rassurés. La majorité d'entre eux continuèrent à se servir à manger, les petits fours étaient sans cesse renouvelés et heureusement, car ils partaient à une allure folle. April quant-à elle s'était réfugiée dans un coin. Elle n'avait qu'une seule envie, quitter cette fête qui l'effrayait de plus en plus. Sans réellement savoir pourquoi, elle avait un mauvais pressentiment, il s'agissait surement de pas grand chose, mais une boule dans son ventre avait fait son apparition. Elle n'avait été en rien rassurée par le discours qui venait d'avoir lieu, bien au contraire, elle avait la désagréable impression que quelque chose de pire allait maintenant survenir. Un brouhaha prit place dans son esprit, tout ces bruits se mêlèrent aux voix des citoyens, ce qui causa un horrible mal de tête à la brunette. Elle s'en voulait énormément pour l'acte puéril qu'elle avait commit quelques minutes plus tôt, elle qui avait horreur d'attirer l'attention, elle avait été au centre de tous les regards pendant un instant. Ses joues en étaient encore écarlate et ses mains tremblantes.

La jeune femme observait la foule, tendue, ses mains étaient crispées sur son sac à main et son regard ne cessait de parcourir la salle. Elle sursauta soudain, un homme riait à gorge déployée, mais il ne s'arrêtait pas, son rire devint de plus en plus fort et plusieurs personnes commencèrent à montrer leur inquiétude. S'il ne s'arrêtait pas bientôt, l'expression "mourir de rire" deviendrait véridique. Elle tenta de s'approcher un peu plus de l'homme corpulent qui était en train de s'étouffer. Il était difficile d'apercevoir quelque chose avec toutes les personnes qui avaient formés un cercle autour de lui. Certains essayèrent de lui venir en aide, mais rien n'y fit, son rire s'arrêta brusquement et il s’effondra sur le sol glacial.

April apperçu Snow qui s'approcha du corps inerte, il semblait surmené. Elle tenta d'apercevoir d'autres agents de la sécurité, mais apparemment Westerfield était seul sur les lieux. La foule commença à nouveau à s'agiter, cette mort était bien trop suspecte pour passer inaperçue.


I'm haunted
«You and I walk a fragile line, I have known it all this time, but I never thought I’d live to see it break. It’s getting dark and it’s all too quiet. And I can’t trust anything now. And it’s coming over you like it’s all a big mistake. Oh holding my breath. Won’t lose you again. Something’s made your eyes go cold. » ©️night sky.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 799
☇ réputation : 403
☇ pseudo : Yunyuntoka
☇ avatar : Emma Stone
☇ copyright : Yunyuntoka
☇ photomathon : Batgirl
☇ occupation : Libraire, étudiante en droit.
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Dim 21 Oct - 12:56
Apparemment avec son analogie sur son utérus en feu, elle venait d'embraser le visage de Dick. Avec une éducation aussi prude, c'était pas étonnant, pourtant Bruce avait souvent l'air moins choqué quand Barbara commençait à partir dans les sujets salaces. A ce moment précis, elle ne se doutait pas que la situation allait vraiment mal tourner. La rouquine voulait juste vérifier des toits si tout se passait bien et si il n'y avait aucun problème, et si il y en avait, les régler le plus rapidement possible pour éviter une trop grande catastrophe. Malheureusement, Dick lui avoua ne pas être au courant des détails de la soirée étant donné que seuls les responsables et les équipes sur place étaient au courant. Elle aurait pu éventuellement pirater l'ordinateur de son très cher père adoptif pour arriver à en savoir un peu plus, mais de toute manière, ce genre d'organisation se retrouvait bien souvent changée selon la manière dont les choses se déroulaient. Et puis les protocoles de protection étaient souvent les mêmes d'une fête à l'autre. Il y avait certainement des snipers, des hommes dans les bâtiments autour en plus de la sécurité privée en bas. Classique et normal. Il faudrait raser les murs de très près. Elle était enfin prête lorsque Richard confirma ce qu'elle pensait. « Ouai, des balles perdues feraient désordre. »

Sans vraiment attendre le jeune homme, elle s'accroche à un escalier de fer pour le gravir jusque sur le toit ou elle s'esquiva au bord en passant par l'arrière d'une cage d'escalier qui s'élevait sur deux mètres, comme une sorte de cabine. Batgirl se pencha pour observer la position des snipers en face. Un coup d’œil pour repérer un fil rouge ou des hommes en noir allongés derrière des fenêtres ouvertes devraient être assez faciles à voir quand on savait où chercher. Mais rien. Une fois que Dick l'avait rejoint, elle lui murmura « Tu vois quelque chose ? Je vois aucun sniper... Il sont où à ton avis ? » Sans vraiment attendre de réponse, elle sortit de sa cachette, l'adrénaline lui descendant le long de l'échine tant elle pensait vraiment entendre les balles lui siffle aux oreilles... Mais rien. Elle s'avança vers le rebord et se pencha alors même que des cris et un rire tonitruant résonnait dans la place. Fronçant les sourcils elle fit signe à Nightwing de venir. « Le joker est là ce soir j'ai l'impression... Non ? » Pourtant quelque chose clochait, le Joker avait plus l'habitude de faire des entrées spectaculaires avec de la musique, ou des bruits de mitraillettes, des explosions ou un boucan quelconque, avec une démonstration assez festive de sa puissance. Hors ceci ressemblait à un événement isolé. Quelque chose turlupinait aussi la rouquine. « Ils sont où les agents de sécurité ? » Ca ne tournait pas rond.

Une angoisse terrible campa les entrailles de Batgirl. Quelque chose se préparait. A tous les coups c'était pareil : ce long silence qui précédait l'horreur, comme si les criminels eux même avaient besoin de respirer un bon coup avant de démarrer leur festival du crime. Ses yeux cherchés quelque chose en bas, elle n'avait même pas vu ce sniper isolé, justicier fraîchement arrivé à Gotham, elle ne regardait que les civils en bas et cherchait une quelconque source de danger, une arme, n'importe quoi. En même temps, elle cherchait les autres policiers, où étaient-ils bon sang ? Il fallait faire quelque chose mais quoi ? Cet homme était déjà condamné au moment même où il avait reçu le gaz hilarant (ou quoi que ce soit venant du Joker), à présent ils avaient un cadavre sur les bras, bientôt ils auraient des gens paniqués et la sortie était... Bloquée. Merde, la sortie était totalement fermée et des barrières qui auraient du mal à se faire ouvrir par une bande de civils déchaînés et désordonnés pourrait s'avérer dangereux pour les pauvres bougres tout devant qui s'écraseraient dessus. Des centaines de scénarios catastrophes défilaient à présent devant les yeux de la jeune femme. Et tout ce qui lui venait en tête c'était : merde merde merde merde merde merde...



Revenir en haut Aller en bas
NIGHTWING Ϟ Let me be the Light that brings the Dawn
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 634
☇ réputation : 468
☇ pseudo : kellen
☇ avatar : matthew bomer
☇ copyright : Babs <3 - tumblr
☇ occupation : officier au GCPD
☇ adresse : 7, Drake Street, Appartement 9, Old Gotham, Uptown
☇ statut civil : célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: agilité, maîtrise des arts martiaux, entraînement martial, fin stratège et excellent détective. A accès à toute une panoplie high-tech
☇ faiblesses: Sa tendance à vouloir surprotéger ceux qu'il aime. S'il leur arrivait quelque chose, Dick perdrait tout sang froid, aveuglé par la colère et la peur de les voir blessés à cause de lui.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Dim 21 Oct - 18:59


    Les balles perdues.... A vrai dire, c'est ce qui inquiétait le plus Dick. Il était habitué à devoir esquiver des balles (bien qu'on ne les esquivait pas, on essayait juste d'éviter de se retrouver dans l'angle du tireur), cela ne lui posait pas vraiment de problème. Au pire, il venait à être blessé ? Soit. Mais là, il ne s'agissait pas que de lui, ni même d'eux. Dick redoutait les agents du privé qui tiraient d'abord et réfléchissaient ensuite, tout comme il craignait les snipers malhabiles qui au vu de la vitesse et des acrobaties des deux, auraient de fortes chances de louper leur tir. Parce qu'ils n'étaient pas seuls. Et le reste des gens n'étaient pas des criminels qui pouvaient subir quelques dommages collatéraux. Non, c'était de simples citoyens qui ne devaient pas pâtir de cette situation. Nightwing était là pour les protéger, pas pour les mettre en danger. Stupide opinion publique, stupide procureur... Pourquoi ne voyaient-ils pas l'idéal auquel Dick aspirait ? Qui osait dire qu'ils semaient le trouble alors qu'ils ne faisaient que mener une croisade contre le crime ?

    Et on en revenait toujours à Bruce. S'il n'avait pas endossé le meurtre de Dent, tout cela aurait pu être différent. Mais non, il fallait qu'il radicalise encore plus l'image des justiciers masqués. Il fallait qu'il se pense seul concerné pour prendre une décision qui devait tous les impacter. Batman travaillait mieux en solo, les choses avaient été claires lorsque Dick avait quitté son rôle de Robin. Batman travaillait mieux seul, et le sort des autres justiciers ne devait que peu lui importer.

    Mais Dick n'eut pas le temps de s’appesantir, Batgirl était déjà en train de monter sur les toits, ignorant tout danger, et Nightwing ne pouvait que la suivre. La suivant pas à pas, il observa à son tour les environs, cherchant les indices habituels qui mènerait à déterminer la position des snipers. Mais personne sur les toits, aucune silhouette aux fenêtres... C'était inquiétant. Où était l'escadron censé encadrer la soirée ? Et la société privée ? Il n'y avait l'air d'avoir personne aux aguets, prêt à intervenir au moindre problème. Dick frotta son masque de droite à gauche, activant la vision améliorée avec infrarouge. Mais rien à priori... Et il n'était pas le seul à s'en inquiéter.

    - Je ne sais pas Babs, je ne les vois pas non plus à priori, mais reste....

    Mais trop tard, et Barbara avait décidé de vérifier par elle même si des snipers trainaient encore. Dick se releva subitement, le coeur batant la chamade. Vu l'angle, aucun sniper n'hésiterait en la voyant, il n'y avait aucun risque de tirer sur un civil, et c'était la promotion assurée ! Dick paniqua et s'exclama « Batgirl ! »en se relevant d'un bond pour l'attraper au vol au moindre signe de danger, mais en vain. Pas un sifflement de balles, visiblement personne n'était assez attentif pour remarquer deux idiots en costume noir et bleu électrique ou jaune canari ! Cela ne sentait pas bon, pas du tout, et le rire hystérique qui s'élevait de la place finit par glacer Dick jusqu'aux os.

    - Le joker est là ce soir j'ai l'impression... Non ?

    Nightwing resta muet en rejoignant Batgirl, se penchant pour apercevoir l'intégralité de la place. Il comprit immédiatement la retenue qu'avait mis la rouquine dans sa phrase. Cela ne ressemblait en rien au M.O. du Joker. Il versait dans le spectaculaire, pas dans l'acte isolé. Ou alors cet homme n'était que le prélude à une série de meurtres qui monteraient crescendo pour annoncer son arrivée tonitruante.

    - Je n'en sais rien, mais ça ne me dit rien qui vaille...

    Le rire s'était interromput, et Dick n'était pas dupe. La première victime de la soirée était là, en contrebas. Combien d'autres allaient se succéder ? Pourquoi personne ne semblait soucieux de la sécurité ? Pouruqoi aucun flic n'avait l'air présent ? Dick supposait bien qu'ils ne les voyait pas tous, mais ils n'étaient pas si bon que ça pour être discrets d'habitude. Et cette société privée que foutait elle ? Et une fois l'histoire ébruitée, la panique allait s'emparer de la foule, et Dick savait qu'il n'y avait rien de pire qu'une foule paniquée. Heureusement, la place facilement évacuable par... Quoi ?! Nightwing n'en croyait pas ses yeux, définitivement quelque chose se préparait, et quelque chose de gros ! La sortie principale de la place, celle qui avait été prévue pour filtrer les entrées alors que toutes les rues adjacentes étaient condamnées par mesure de sécurité, était bloquée...

    - Batgirl, les issues sont bloquées ! Si la foule s'emballe, ils vont droit au massacre, et il faut pouvoir évacuer les gens au plus vite, si ça continue de tourner mal...

    Dick était de plus en plus inquiet, et il n'aimait pas du tout cela. Quelque chose de mauvais se préparait, il en était persuadé. Réunir autant de notables dans un seul endroit, cela ne pouvait finir autrement à Gotham ! Guidé par son instinct, il s’élança vers le toit suivant où il atterrit d'une pirouette et recommença jusqu'à atteindre le bout de la place, jusqu'à surplomber la barrière cadenassée. Dick hésita un instant, et prit quelques secondes pour observer d'en haut la situation. Qui avait verrouillé les barrières, qui était susceptible de le tirer comme un lapin ? Qui était derrière tout ça et allait défendre cette fichue barrière, tirant dans la foule si nécessaire ?



Night gathers, and now my watch begins. It shall not end until my death. I am the sword in the darkness. I am the watcher on the walls. I am the fire that burns against the cold, the light that brings the dawn, the horn that wakes the sleepers, the shield that guards the realms of men. And for this night and all the nights to come...
My Watch Begins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/09/2012
☇ messages : 26
☇ réputation : 18
☇ avatar : Dominic Cooper
☇ copyright : Little-Chocobo et Tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Technicien polyvalent dans une salle de spectacle
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: Son intelligence, sa bonne humeur, son aptitude à retrouver tout et n'importe quoi, sa vivacité, débrouillard
☇ faiblesses: Trop bavard, trop franc, impulsif, trop curieux, têtu


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Dim 21 Oct - 23:06
Autant dire que cette jeune femme avait du répondant. Et aussi une envie peu catholique avec son ami qui la suivait. Okay, il comprenait. Erwan aurait été une femme sans aucun doute en aurait-il fait de même. Un grand sourire sur le visage, il s'inclina respectueusement, en décalage avec la situation, toujours, et annonça.

"Dans ce cas je ne vous retiens pas plus longtemps mademoiselle, monsieur. Et bonne soirée!"

Se tournant vers un autre endroit de la salle il les laissa fuir, leur souhaitant mentalement bien du courage pour trouver un endroit tranquille dans un endroit pareil. Tandis que lui, dans son insouciance bénie d'étranger, allait vaquer à ses occupations; vérification des générateurs, des câbles sons etc...Des trucs de technicien quoi. Il avait souhaité une bonne soirée mais s'il avait été un habitué des fêtes et soirée mondaines de Gotham, il aurait su que souhaiter une bonne soirée à quelqu'un dans un tel cadre relèverait presque de la moquerie de mauvais goût; certains pourraient presque prendre cela pour des paroles mystiques et portant malheur. Erwan, pauvre de lui, allait être grandement déçu par la tournure qu'allait prendre cette fête.

Il ne se trouvait d'ailleurs pas si loin que ça de la victime quand cette dernière fut prise du fou rire originel qui causa sa mort au final. D'ailleurs, voir quelqu'un mourir littéralement de rire juste sous ses yeux (bon à cinq mètres près, à prendre ou à laisser) étant très, très perturbant. Pour quelqu'un de plus sensible que lui, ça aurait pu provoquer un évanouissement ou un malaise nauséeux. Mais non. Chez le gallois, cela provoqua simplement un figement dans sa posture, ses mouvements et son cerveau. Ça lui rappela soudain ses propres déboires avec des gangs locaux à Cardiff. Il n'avait vu aucun mort mais il en avait entendu parler à foison. Alors en voir un en vrai de cadavre..ça fait un sacré choc. Il sortit de sa torpeur quand les musiciens arrêtèrent de jouer. Il ne pouvait rester insensible à cet état de fait, étant donné que la musique semblait être l'une des rares choses à donner un côté festif à cette cérémonie. Ni une, ni deux, il monta par l'escalier arrière sur la scène, directement au niveau des divers amplis et enceintes, cherchant d'où provenait la panne. Que l'insouciance est douce et subtile, jamais Erwan n'aurait imaginé que cela puisse être dans l'optique d'un complot quelconque, étant bien loin des théoriques du complot dont il entendait souvent parler.

Le brun sort sa tête de derrière un ampli quand la voix du type qu'on prenait pour un gay quelques minutes auparavant retentit. Comment les gens ont-ils pu le croire gay? Vu sa trogne et sa façon de Se tenir, de se conduire, le gallois savait qu'il ne pouvait pas faire partie de la Rainbow community. Mais passons ces détails à la noix qui ne nous arrangent pas nos affaires actuelles. Le fait est que si le micro fonctionnait, il n'y avait pas de raison pour que les instruments et les amplis ne fassent de même...Tou cela sentait le roussi...



Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 138
☇ réputation : 43

Voir le profil de l'utilisateur http://gothamrises.forumactif.com

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Lun 22 Oct - 16:48
POST MAÎTRE DU JEU


La tension montait du côté des justiciers et des agents de l'ordre public. L'homme qui était littéralement mort de rire avait finit d'articuler son dernier rictus avant de s'affaler sous son propre poids, comme un fruit pourri, au milieu de la foule horrifiée. Si d'ores et déjà des hommes et des femmes hurlaient au meurtre et à l'assassin, la plus part des gens étaient restés figés, dans l'attente, peut être, de l'annonce d'une caméra cachée ou d'une blague. Mais à la vue de l'officier Snow apparemment aussi emmerdé que le reste des policiers, la foule commença à réellement paniquer. Les gens trop loin pour avoir vu quoi que ce soit se faisaient relayer l'information par ceux qui avaient été aux premières loges et bientôt la place s'emplit d'un brouhaha qui grimpait de manière inquiétante en décibels. Les derniers entraient cherchèrent, du coup, à sortir en se heurtant à une barrière de sécurité assez épaisse et terriblement haute, n'offrant aucune possibilité d'escalade. De plus, sa structure laissait présager qu'aucune personne n'arriverait à la forcer à main nue. Alors qu'ils voulaient reculer pour tenter une autre sortie, les derniers rangs furent aussi prit de l'envie de s'en aller et les deux groupes se heurtèrent nerveusement, augmentant les tensions. Les gens au milieu de se mouvement de foules avaient du mal à se déplacer comme ils le voulaient et bientôt, l'anarchie éclata au milieu de la place. Cris, coups, bousculades, tout semblait être hors de contrôle. Les gens qui pensaient être protégé dans le carré VIP étaient à présent prit d’assaut par une foule qui se découvrait des angoisses claustrophobiques et certains escaladaient même les tables du buffet pour essayer d'escalader les rambardes de sécurités. Ce qui avait plus tôt été mit en place pour assurer un contrôle sur les entrées et sorties de la place, ce qui avait été mit en place pour contenir une éventuelle entrée illégale et force, servait à présent de prison et de cage pour les bienheureux qui avaient voulu se rendre au gala. Le groupe de musique ? Disparu. Le maire et le procureur ? Toujours aucune trace d'eux. Les snipers ? Impossible de savoir où ils étaient. Les agents de sécurité ? Partis eux aussi... Il semblait ne rester au monde que cette place, et les gens dedans.

Alors que tout ne fut que cris et panique pendant une bonne minute, des coups de feu retentirent enfin. Les snipers ? Non... A présent, deux hommes se tenaient sur la place, pas très loin d'Erwan à vrai dire... Qui se retrouva tiré en arrière par un des types. Plaqué contre cet inconnu, il sentit bientôt un canon de pistolet se planter dans ses côtes. Ces hommes ressemblaient à des bénévoles, le même uniforme soigné et bleu foncé que tous les autres, mais à ceci près qu'ils ne semblaient pas rigoler. Le deuxième alla près du micro et cria : « LA FERME ! » en tirant encore un coup en l'air. A présent, seuls des cris éparses et solitaires se faisaient entendre. Il reprit la parole, chargeant bruyamment son fusil à pompe. « Y a plus de flics, y a plus de sécurité, alors la ferme et écoutez ! » Il laissa passer un temps de silence, jetant des coups d’œils sur les toits. « On a des revendications ! Et tant qu'on aura pas eu ce qu'on veut, on vous retient et on tue un otage toutes les cinq minutes ! Et si au bout de deux heures on a toujours pas de réponses... On tue le procureur et le maire ! » Il avait parlé avec ce ton qu'ont les premiers de la classe. Ceux qui essayent de faire les méchants sans vraiment réussir à faire une voix rauque de badboy. Pourtant il semblait décidé et terriblement en colère. Son autre comparse n'avait pas lâché Erwan et le maintenait toujours avec son arme dans les côtes, l'avançant bien devant tout le monde. Allait-il faire un exemple ?

Pour les personnes présentent sur les toits, si ils regardaient attentivement par les fenêtres, ils pourraient éventuellement voir des formes s'affairer. Snipers, flics, civils ou ennemis ? Aucune idée pour le moment et il faudrait se rapprocher voir aller au contact des dites formes pour en avoir le cœur net. En bas, toute personne attentive à autre chose que ce qui se trouvait sur scène pourrait apercevoir des bénévoles armés aux abords des sorties, de l'autre côté des panneaux de sécurité. Le spectacle continuerait apparemment, mais pour combien de temps ? Alors que la foule recommençait à s'agiter sous l'annonce des conditions des revendications, l'homme tira une troisième fois en l'air, avant de recharger, histoire de maintenir les gens relativement « calmes » et silencieux. « Ce qu'on veut est clair et légitime : on sait que des justiciers sont ici. Parmi vous ou autour de la place. Si ils m'entendent, qu'ils se rendent si ils veulent vraiment le bien des habitants. Ou alors ils resteront cachés comme ils le font tout le temps, en détruisant des biens que doivent payer les mêmes habitants qu'ils prétendent sauver ! Et si vous tentez de nous maîtriser, on a posté des snipers à NOUS danns ces immeubles, au moindre signe d'hostilité, ils tirent sur les civils !» Il voulu reprendre la parole mais le micro ne marcha soudainement plus. Il tapa du poing dessus, commença à s'exciter sur l'objet, bougonnant bruyamment. Son énervement semblait augmentant de manière exponentielle. Le type qui tenait toujours Erwan finit par lui demander violemment « tu t'y connais là dedans ? Répare ! Mais fais gaffe, je reste près de toi ! » Il le poussa, et maintint son pistolet à l'arrière de sa tête tout en s'accroupissant derrière le civil. Son coéquipier conclue du coup son fameux discours par : « MONTREZ VOUS BANDE DE CONNARDS ! ». Les gens dans la foule commencèrent alors à se regarder les uns les autres d'un air anxieux... Quelqu'un allait-il se désigner ? Dénoncerait-on son voisin ? Commencerait-on à vouloir exterminer les justiciers cachés soi même ? Mystère...

Il est 19h55.

Laps de temps dans le RP jusqu'au prochain poste du maître du jeu
5 minutes.

Prochain poste du maître du jeu
Dimanche 28 à 21h

Etant donné la présence de PNJ, le MJ postera de cours messages avant sa grande intervention si nécessaire.
Rappel

Il est préférable que vous postiez au moins une fois entre deux postes de MJ.
Veuillez respecter le laps de temps entre chaque poste de MJ.
Ne postez pas en excès.
Ne dirigez pas les autres joueurs.
Ne résolvez pas vous-même les actions importantes ou compliquées.
N'oubliez pas que nous vous conseillons de poster des rps courts (500 mots environs). Maximum 1000 mots.

Note : Ne résolvez pas vos actions, il faut que le MJ les termine en déterminant leur réussite ou non.


You can never escape Justice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 02/09/2012
☇ messages : 205
☇ réputation : 362
☇ pseudo : RedDragon
☇ avatar : Colin Farrell
☇ copyright : Mel.
☇ occupation : Capitaine du SWAT./Vengeur masqué
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: And Nothing Else Matters
☇ forces: Sa ruse/ Sa persuasion.
☇ faiblesses: Son impulsivité/Son penchant pour la facilité et l'acool/ Drogué à la cigarette


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Lun 22 Oct - 19:37
« Quand Gotham est à feu
C’est le ciel qui s’émeut
Lorsque la ville est menacée
Où sont les hommes masqués ? »

C’était toute sa ville qui semblait s’annihiler devant ses yeux complètement ahuris devant une telle situation. Snow n’était pas l’homme de la situation, et même si il avait appris à diriger une équipe, à diriger les forces du SWAT, il détestait particulièrement le gardiennage en chef lorsqu’il s’agissait d’évènements appelant le crime comme un pervers pouvait composer la ligne d’un téléphone rose et y laisser la pauvre paie de miséreux sur les tombeaux. Snow avait eu l’expérience d’une autre fête, c’était le Joker qui avait eu raison de tout cela, mais à cette époque, on avait la chauve-souris qui intervenait. Pour résoudre les conflits, rien de mieux que le Batman. Aujourd’hui, c’était à Snow de faire quelque chose pour sa vie, pour les autres et pour sa ville. Aujourd’hui, la lourde responsabilité de venir à bout des différents fléaux qui marqueraient de nouveau Gotham au fer rouge se devaient d’être maitrisés. Et ses pulsions meurtrières n’étaient pas là pour arranger les choses. Lorsque la Raison le guidait vers le respect des bonnes règles, une sorte de montée d’hormones, de l’adrénaline ou quoique ce soit le poussait à éclater, et à tuer encore et encore pour soulager Gotham d’un fléau commun.

Pour faire régner la paix et la liberté, il fallait se montrer intraitable, il fallait qu’il prenne les armes lui, et que de son pistolet silencieux, il fasse taire les syndicats mafieux, les organisations terroristes et les compagnies de dealers qui pourrissaient chaque jour la vie des citoyens. Lorsqu’il tuait, il n’était cependant pas dans un état normal, il était quelqu’un d’autre, il oubliait jusqu’à sa sombre existence, c’était comme si on prenait le contrôle de ses membres et qu’on mettait ses derniers au service d’un syndicat de la vengeance masquée. Hiver électronique, été virtuel, au fil des saisons, il apprendrait à faire face, il n’avait plus même envie de se contrôler, cette soirée était le symbole parfait de ce que pourquoi il se battait, parce qu’il n’avait plus rien à perdre, la vie, il finirait bien par succomber, l’alcool et un abus répété de cigarettes ne l’aiderait surement pas à passer la barre des cent ans, mais il n’en avait rien à foutre, ce qu’il voulait, lui, c’était vivre pour les autres, de la manière la plus terrible qu’il soit. Il nettoierait Gotham au prix de sa liberté. Quand l’autorité se devait de régner, la liberté se mettait à saigner. C’était dans l’ordre le plus complet des choses, et il était volontaire pour apporter sa pierre à l’édifice, celle de l’autorité.

Westerfield s’était éloigné du corps pour aller chercher le maire, parce que face à non réaction de l’idiot qui servait d’assistant, il avait décidé d’aller prévenir en Garcia en personne qu’il risquait d’y avoir un gros souci. Après avoir pris quelques deux minutes à traverser un couloir, il n’eut pas le temps d’atteindre la petite porte derrière. Des coups de feu déchirèrent alors la passable tranquillité qui avait frappé l’assemblée, la peur, peut-être. Les coups de feu virent définitivement mettre fin à la soirée, et lorsque il entendit les deux hommes, camouflés derrière un abris de fortune, il compris que le problème était assez conséquent, des preneurs d’otages qui n’hésiteraient pas à tuer. Mais pour qui bossaient-ils ? Pas pour le Joker, ce type aimait venir lui-même, faire de belles apparitions et avec le Batman en moins, il ne se gênerait pas. Cependant, ce gaz hilarant semblait sa marque de fabrique. Et si les soucis n’avaient rien de commun et qu’ils étaient distincts ? Il n’eut pas le temps de réfléchir, un appel aux justiciers fut lancé par le type, le plus gros des deux, pendant que son collègue tenait la foule en respect avec une arme automatique.

Snow resta là, à ne pas oser bouger, si on apercevait un flic, il serait tué, sans nul doute. Il fit sauter le cran de sécurité de son fusil d’assaut, s’allongea, et pressa sa radio. Toujours le silence, et ce petit crépitement pénible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 11/10/2012
☇ messages : 200
☇ réputation : 51
☇ avatar : Mila Kunis
☇ copyright : Alphascream & Liloo
☇ photomathon :
☇ occupation : Aide à domicile
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: « Ne crains pas la justice, crains plutôt le juge. »
☇ forces: Un sens de l'humour à toutes épreuves, Volonté, Corp à corp, Arme blanche.
☇ faiblesses: Les petits animaux, Douce rêveuse, Tête brûlée.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Mer 24 Oct - 0:15
    Kasey se trouvait à quelques pâtés de maisons quand cela se produisit. En effet, son père étant sorti de prison de manière officielle ce matin même, ce qui avait eu le don d’écorcher gentiment la gueule de la jeune femme qui n’en couvait toujours pas moins sa rancune envers lui. Contre toute attente, ce début de soirée à Gotham était franchement plutôt calme… Les criminels se seraient ils passés le mot de manière à s’organiser pour avoir leur RTT tous en même temps ? Rien, pas même un Oliver Twist… C’est alors qu’elle se souvenu d’une parution dans le journal qu’elle ne lisait jamais indiquant que se tiendrait ce soir un de ces galas de charité qui avait le don de lui taper sur le système, puis lui vint à l’esprit que c’était peut-être pour cela qu’elle ne croisait personne, peut être que la crasse de Gotham voulait elle aussi profiter de cette soirée et se mêler au beau monde. Elle décida donc de prendre la direction de ce rendez-vous des riches, au moins faute d’autre chose elle ne serait pas chez elle ce soir.

    Postée sur un toit non loin de là, suffisamment proche pour percevoir distinctement la clameur et la musique du banquet mais n’ayant pas de franc visu sur les gens eux même, pensant sincèrement que ce n’était pas forcément le genre d’endroit qu’on ne garderait pas à l’œil avec des types armés jusqu’aux dents, elle ne prendrait pas le risque de s’approcher plus, mais c’était largement suffisant. Elle extirpa d’une petite sacoche à la taille une flasque en métal qu’elle décapsula d’un simple effort du pouce.

    « Comme dirait mon voisin, il n’y a que deux moments dans la vie où l’on peut s’permettre la Vodka. Pendant les repas, et en dehors… ! Paix et prospérité sur votre peuple les richards ! »

    Elle entama de prendre une longue gorgée quand les lumières se mirent à en faire à leur tête. La jeune femme haussa un sourcil en regardant autour d’elle l’air interrogateur.

    « Quoi ? C'était si nul que ça… ? »

    Velvet s’empressa alors de ranger son bien avant de tenter d’avoir un meilleur visuel sur la foule qui semblait au son s’agiter plus bas, au bout de plusieurs minutes elles fini même par se surprendre elle-même de ne pas s’être prise de balle pour s’être approchée ainsi, ou en tout cas n’avoir vu personne monter la garde. Elle se posta de manière à demeurer à couvert quand elle aperçut, sans grand effort, une jeune femme costumé plus bas qu’elle n’eut aucun mal à reconnaitre pour avoir déjà croisé sa route une ou deux fois, Batgirl.

    Kasey avait beau à peine sortir de son rôle de vigilant débutante, la jeune femme ne put s’empêcher de claquer la paume de sa main contre son front. Remarque, si un type avait tiré, ça aurait pu donner un mélange de couleurs assez sympa… On aurait appelé ça « cervelle de souris aillée sur brique rouge »… Ça sonnait plutôt bien comme nom d’œuvre, ceci étant les minutes passaient et en bas c’était la crise, il ne fallut pas bien longtemps pour que des hommes se manifestent enfin en menaçant de tuer tout le monde. Bon, ça va mal et la jeune femme n’avait pas vraiment pour habitude de gérer ce genre de situations, elle chercha une sorte de soutient quelque part sur les toits avant de vouloir tenter quoi que ce soit mais la tête de la chauve-souris était sortie de son champ de vision.

    « Hé galère… ! »


[J'ai essayé de faire le plus court possible comme c'était demandé, moins que ça ce serait juste un crime... >w<]



Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 05/09/2012
☇ messages : 76
☇ réputation : 37
☇ avatar : AmberHeard
☇ copyright : xx
☇ photomathon :
☇ occupation : Criminelle

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: Agile - Maligne - Discrète - Manipulatrice - Rapide - Sens de l'humour
☇ faiblesses: Mr. J. - corps à corps


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Ven 26 Oct - 14:12





Hihihi ... Qu'est-ce qu'on s'amusait ici ! Regardez toutes leurs mines déconfites devant ce cadavre ! Harleen peina a dissimuler sa satisfaction mais bien vite l'attention de toute la foule fut détournée. Deux types venaient de faire leur entrée sur scène. Ils étaient armés et disaient tuer quelqu'un toutes les cinq minutes si on ne leur obéissait pas... Ahahah grand bien leur fasse ! La jolie blonde avait encore quelques flèchettes empoissonnée dans son sac et n'aurait aucun mal à se défendre... enfin c'est ce qu'elle se disait. Il fallait juste garder son sang froid et on lui foutrait la paix. Mais la demoiselle remarqua un jeune homme sur scène avec eux, un jeune homme menacé par ces deux criminels de pacotille. ERWAN !

Ah non !! ça c'était hors de question !! On ne touche pas au copain d'Harleen ! C'était son seul ami qui n'avait pas tué quelqu'un, commit un acte terroriste, vandalisé, volé, ou braqué une banque... Elle allait pas les laisser s'en prendre à lui... mais que pouvait-elle faire ? Elle était totallement impuissante et ne pouvait se faire remarquer en civile. Putain, mais ils sont où ces enfoirés de justiciers ! qu'ils sortent de leur trou avant que les deux autres gogoles ne fasse du mal à Erwan ! ...

Et les deux crétins exigèrent qu'on leur livre les justiciers... c'était quoi cette revendication d'apprenti... ils espéraient vraiment que les grands sauveurs de la ville se livreraient comme ça ? C'était des trouillards qui préféraient rester anonyme jamais ils se livreraient... on ne pouvait pas compter sur eux. Harleen envisagea la possibilité d'appeler Mr. J. pour qu'il intervienne mais la scène qu'il lui ferait en apprenant dans quel merdier elle s'était fourrée... Non elle devait lui prouver qu'elle pouvait s'en sortir seule, sans son aide. Mais que pouvait-elle faire ?

Harleen ignora ses voisins qui se regardaient entre eux, cherchant a déceler qui était un justicier et elle se fraya un chemin, se rapprochant de la scène sans quitter des yeux ce flingue qui était braqué sur Erwan... que pouvait-elle faire pour le sortir de la... Et puis elle observa la foule, observant tout ce beau monde... toujours aucun justicier n'était sorti de son trou... quelle bande de trouillard... qu'ils brûlent en enfer ceux là ! Ils se disaient protecteurs du peuple... et bien, ils étaient beaux là ! C'était vraiment des débiles en collant s'amusant a courir pour rien. Harleen les détestait pour les tourments qu'ils causaient à Mr. J. mais s'il arrivait quelque chose à Erwan, il ne faudrait pas s'étonner de la colère qui jaillirait de la blonde.

❝ Ils servent vraiment a rien ces justiciers en jupette... ❞

Harleen avait murmurer ces mots plus pour elle-même que pour son entourage. Et puis, elle scruta la foule a la recherche de quelqu'un ressemblant a un justicier mais elle était bien incapable d'en reconnaître un seul en tenue de civil... L'idée de dénoncer au hasard quelqu'un dans la foule lui effleura l'esprit mais que ce passerait-il si on ne la croyait pas... Cette situation était vraiment délicate... mais bordel, pourquoi cet abruti d'Erwan était monté sur la scène pour régler ce problème du son ? Il aurait pas put rester a sa place comme tout le monde celui-là ? Non, ce mec c'était un type bien qui aidait les gens... et qui avait d'ailleurs souvent aider Harley sans savoir qu'il aidait une criminelle...
La demoiselle soupira, son impuissance la désespérait... Mais elle se jura que s'il lui arrivait quelque chose, elle le vengerait !





« And I have finally realized I need your Love... I need your Love. Come to me, just in a dream... come on and rescue me. Yes I know I can be wrong, maybe you’re too headstrong. Our love is… Madness»
Redsky

Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/09/2012
☇ messages : 26
☇ réputation : 18
☇ avatar : Dominic Cooper
☇ copyright : Little-Chocobo et Tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Technicien polyvalent dans une salle de spectacle
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: Son intelligence, sa bonne humeur, son aptitude à retrouver tout et n'importe quoi, sa vivacité, débrouillard
☇ faiblesses: Trop bavard, trop franc, impulsif, trop curieux, têtu


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Ven 26 Oct - 20:55
C’était la merdouille ces circuits itinérants à vérifier…Il n’y avait pas de plan, pas de vrai réflexion derrière ces câbles qu’on plaçait de façon à être le moins visible possible et puis voilà. Rien à voir avec les circuits électriques de la salle de spectacle où il travaillait. Là au moins il avait un panneau qui lui indiquait quel fusible avait sauté, où etc…Ici il devait faire avec la bonne vieille méthode : cherche et trouve, si possible en testant tous les câbles avant de trouver celui qui était défaillant.

Enfin, ça, c’est ce qu’il aurait dû faire en cas normal. Là il s’était brusquement fait tirer vers l’arrière par le col de son bleu de travail. Erwan préparait déjà la remise en place acide de l’incongru qui lui a fait ça, mais elle mourut dans sa gorge alors qu’un pistolet était braqué sur lui. Bon sang, mais qu’est-ce qu’il avait bien pu faire au bon dieu pour qu’il le punisse ainsi, dans cette soirée où il n’était que bénévole, dans une ville dans laquelle il se perdait encore. Son premier réflexe ? Ecraser le pied de celui qui tenait le pistolet, puis lui mettre un coup de coude dans les côtes et enfin, un poing dans la face.

Ahahahahahah ! Ne me dîtes pas que vous y avez cru quand même ? Erwan a beau être un peu loufoque et imprudent sur les bords, il ne tenterait jamais rien contre quelqu’un qui a un pistolet braqué sur lui dans les mains. Il n’est pas fou non plus. Alors son premier réflexe fut de lever les mains, les gardant au niveau de son torse. Puis il attendit. En tremblant de peur sous la menace de l’arme qui appuyait sur ses côtes et qui pourraient très bien atteindre son cœur s’il appuyait sur la gâchette. Mais il ne pouvait pas mourir ici, n’est-ce pas ? Il était trop jeune pour mourir, surtout qu’il préférait encore mourir dans son pays, au moins ça coûterait moins cher à sa famille. Nan parce que le coût du rapatriement c’est pas donné non plus ! Il avança quand on le poussa à avancer, malgré ses jambes lourdes de peur et de pétrification de terreur.

Erwan priait tous les dieux et autres entités accordant des vœux que ce soit son jour de chance et qu’il puisse continuer sa vie comme avant ou presque. Mais pour cela, il faudrait que les justiciers masqués sortent de l’Ombre. Dans le fond, il n’avait rien contre les justiciers masqués, cependant là, de suite, il aimerait beaucoup qu’ils se dénoncent tiens. Il savait qu’il était égoïste, mais comment pouvait-il en être autrement alors que sa vie était en jeu ? D’accord, dans le cas où ils se rendaient, ça serait leurs vies à eux qui seraient en danger…De toute façon, quand est-ce que l’on n’était pas en danger dans cette ville au juste ? C’était horrible à dire, surtout alors que la police et même les justiciers masqués faisaient tout pour qu’ils se sentent justement en sécurité.

Un nouveau problème de matériel. Ses geôliers firent appel à lui pour tenter de réparer cela. Tant mieux, au moins ça lui occuperait l’esprit, l’empêchant de penser à ce qu’il adviendrait de lui si le type qui tenait le flingue appuyait sur la gâchette…Il se mit aussitôt au travail délayant un maximum le moment où le micro fonctionnerait de nouveau, cherchant à se protéger le plus possible.



Revenir en haut Aller en bas
Red Wraith
avatar
☇ à Gotham depuis le : 12/10/2012
☇ messages : 15
☇ réputation : 11
☇ avatar : Ray Stevenson
☇ copyright : Alazarian

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: Ont est tous égaux, face à une balle de 45
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Sam 27 Oct - 1:59
Nuit belle nuit, sous un ciel pas trop gris. Oui c'est cela Gotham. Nuit belle nuit un cadavre qui pourrie... ouais les rimes deviennent malsaines je l'accorde. Tel était la chanson qui passait dans la tête du Justicier aux couleurs sanguines. Délicatement comme on pourrait retirer les vêtements d'une femme. Le genre de femme vêtue de soie ou de satin et que l'on effeuille avec une grande délicatesse. Jenerow retira la couverture de son arme dévoila à la lune toute sa beauté. Un magnifique M82 noir mate pour ne pas faire réfléchir la lumière et se faire repérer. Équiper d'un compensateur de recule à gaz, d'une lunette à vision nocturne et d'un silencieux long. Il perdait en précision ce qu'il gagnait en silence.

Bon la lunette et un réglage lui permettait de rattraper ce petit défaut mineur du silencieux. De plus la portée de tir étant optimale louper une cible c'était comme louper un éléphant dans un couloir. Tout cela pour dire qu'il avait toutes les possibilités d'abattre n'importe quelle personne qui entrerait dans son angle de tir. Alors, pourquoi n'avait-il pas ouvert le feu quand une tête de chauve souris était entré dans son champ ? A la vue de la non réaction des snipers il ne devait plus yen avoir. Sinon nous aurions eu un hachis Parmentier de chauve souris. Même si c'était un grand coup de chance pour la personne en face, une question demeurait. Pourquoi ? Pourquoi sortir la tête ainsi ? Pour vérifier ? Si ce n'était pas dangereux ? Dire que son doigt n'avait pas crispé la détente serait mentir. Il l'avait fait... mais un rire en bas l'avait retenue dans son élan.

Un rire qui allait bientôt faire un mort. Un mort de rire ironique comme situation, une mort pourtant fort peu comique. Le type au M4A1 avait quitté l'estrade pour aller vérifier le mort. Du beau matériel le M4 y'avait mieux, mais il y'avait bien pire. Par contre, quelque chose disait à Jake que notre petit flic allait se sentir bien seul d'ici peu. Ses potes n'étant visiblement plus la. La sécurité étant partie à la pause café. À moins qu'elle se soit fait abattre mais bon le résultat revenait au même. Qui s'occupait de la sécurité des gens d'en bas ? Récapitulatif des troupes, un SWAT et un Justicier ? Peut être deux avec la personne vue sans son viseur ? Trois pour gérer les cormorans mazoutés aux à l'encre des dollars ?

C'était un justicier ouais pas un surhomme. Et si arrivait des enfoirés avec des flingues... non il n'avait pas entendu de coup de feu la si ?

Rapide recherche avec le viseur et on tombe sur Bozo avec son flingue et son micro. L'homme avait autant de courtoisie que lui. Une fois qu'il fit fermer le clape merde de la plupart des gens il commença son allocution. Plus de flic et de sécurité étonnant... ou était passé l'agent du swat avec son chouette flingue ? Hors de vue ? Zut pour le coup Red Wraith espérait qu'il n'avait pas pris un tir.

Le type avait des revendications Jake poussa un soupire blasé. Non mais sans déconner tu ne viens pas prendre des otages pour t'amuser... ouais bon cela dépendait des criminels, si on prend le Joker cela lui arrivait tout le temps. Mais la le type n'avait pas l'air du Joker ou d'un taré de ce style. Enfin entre l'air et la musique il ni avait parfois qu'un seul pas.

Analyse de la situation, le type à un otage et est armé. Une balle va à une vitesse qui dépasse le mur du son sur une fraction de seconde. Cela la rend imperceptible à l'oeil nu. Appuyer sur la gâchette d'une arme demandait globalement 1.5 secondes. L'atout du silencieux et de ne pas être repéré permettait de passer ce laps de temps à 2 secondes donc le type n'aurait pas le temps de tirer sur l'otage. Problème son pote pouvait lui abattre l'otage. Autre problème Jake n'avait pas de visuel sur le proc et le maire.

Dernier point était il vrai qu'il avait remplacé les snipers ? Si c'était le cas pourquoi ne pas avoir abattu la chauve souris ? Veulent il a ce point les justiciers vivants ?

Solution envisageable abattre le premier et le second avec risque de perte collatéral durant son discours, trop risqué. Ce montrer ? La tenue de Jake étant une armure de Kelvar de classe IV il pouvait espérer survivre à un tir à bout portant d'une arme de poing. Par contre, pour le reste il devait quand même rester à une portée moyenne d'environ cinq mètres et encore il y'avait des risques que cela puise passer. Si il avait eu une tenue en Nanotube de Carbone de type Ceradyne comme le Dark Knight cela passait tout seul mais il n'avait pas les mêmes moyens et lui il ne se fournissait pas chez Wayne Entreprise.

Il y'avait bien la solution de laissez quelqu'un d'autre se montrer et lui faire un carton, mais n'ayant aucune information sur le potentiel équipement de la chauve souris. Il n'allait pas envoyer à la boucherie celle-ci. Sans oublier le fait que pour le moment il ne savait toujours pas si ce qu'il avait vue était de son coté ou non.

« Fait chier... »

Soufflant un bon coup il se mit debout pour se redresser de toute sa hauteur avec les mains en l'air. Et de sa belle voix gueuler un.

« HEY! LAISSEZ LE PARTIR! JE ME REND... »


Bon la il espérait un coup de main, il avait plus de chance de pouvoir en abattre un ou deux en protégeant des civils de son corps si il le fallait plutôt que de risquer des pertes inutiles. Sa vie ne valait pas plus chère que la leurs.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 799
☇ réputation : 403
☇ pseudo : Yunyuntoka
☇ avatar : Emma Stone
☇ copyright : Yunyuntoka
☇ photomathon : Batgirl
☇ occupation : Libraire, étudiante en droit.
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Jeu 1 Nov - 10:16
Et dire que Barbara pensait avoir tout vu sur cette terre, à présent elle pouvait dire qu'elle venait de voir une situation dégénérée en un quart de seconde pour la première fois. Alors qu'elle s'attendait d'une seconde à l'autre à voir le Joker débarquer dans une arrivée tout en musique et en morts qui tombent du ciel comme il avait l'habitude de faire à chaque passage, en fait non... Ou alors pas tout à fait. En effet, alors que le pauvre bougre agonisait de rire en bas, bientôt des coups de feux retentirent sur la scène. A peine le temps de tourner la tête et de se baisser derrière le semi-mur de l'immeuble et déjà les preneurs d'otages prenaient la parole. Et d'ailleurs, ils avaient même un otage sous la main, très pratique. Fronça les sourcils, elle scruta un instant le visage de l'otage en question. Ca lui était arrivé de voir de faux otages. Juste là pour mettre la pression et qui, sitôt le méfait accomplis, repartent avec les criminels créant la surprise la plus totale. Mais celui-là donnait vraiment l'impression de se pisser dessus. Batgirl écoutait en même temps les revendications des hors la loi. Pour changer ils voulaient s'en prendre aux justiciers, mais au lieu de le faire dans l'ordre classique : commettre un crime, les justiciers arrivent, essayer de dégommer les justiciers... Là, ils voulaient directement passer par l'étape numéro trois. Pas de chance, Batgirl n'avait pas prévu un tel retournement de situation. Les mafias, les vilains divers qui habitaient cette ville de dégénérés, elle avait prévu, mais ça, non... A l'entente du mot « sniper », Barbara tressaillit légèrement et commença à essayer de regarder par les fenêtres des immeubles. Rien... Ou alors ils ne l'avaient pas vu plus tôt et commençaient à peine à se poster ?

En tout cas, il allait falloir prendre une décision et vite car les cinq minutes passeraient très très rapidement et la jeune femme n'était pas sûre de vouloir se lancer sur scène pour se faire dégommer sans avoir de plan de rechange. A la limite, ça ne donnerait que cinq petites minutes aux otages de la place qui finiraient quand même morts à un moment ou un autre. Son premier problème étant les snipers postés dans les immeubles, il fallait d'abord les dégommer un par un silencieusement pour ensuite résoudre le problème sur scène, mais pour ça : il fallait du temps. Elle se tourna vers Dick. « Il faut choper les snipers avant de s'occuper de ceux d'en bas... Tu pars à droite et je pars à gauche ou est-ce qu'on y va à deux ? » Mais à peine avait-elle finit de parler qu'elle entendit une voix d'outre-tombe venir de deux toits de là. Se faufilant contre le semi-mur, elle put apercevoir un homme dans une tenue de justicier. Elle en avait entendu parlé déjà, il y avait « Red » dans son pseudo mais elle n'avait pas dû prêter assez d'attention à ce qu'on lui disait ou à ce qu'elle lisait à ce moment là. Et pour le coup, elle le regrettait beaucoup. En tout cas, ce type venait de leur donner quelques précieuses secondes, voir minutes pour se bouger et faire pencher la situation dans leur sens. Se glissant le long du mur, Barbara se redressa à peine pour essayer de voir où étaient disposés les snipers...

ANNONCE MJ : Vraiment désolée du retard, comme vous le constatez on est un peu court en ce moment, le recrutement se clôture bientôt et on aura bientôt plus de monde, l'intrigue va bouger plus vite !



Revenir en haut Aller en bas
NIGHTWING Ϟ Let me be the Light that brings the Dawn
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 634
☇ réputation : 468
☇ pseudo : kellen
☇ avatar : matthew bomer
☇ copyright : Babs <3 - tumblr
☇ occupation : officier au GCPD
☇ adresse : 7, Drake Street, Appartement 9, Old Gotham, Uptown
☇ statut civil : célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: agilité, maîtrise des arts martiaux, entraînement martial, fin stratège et excellent détective. A accès à toute une panoplie high-tech
☇ faiblesses: Sa tendance à vouloir surprotéger ceux qu'il aime. S'il leur arrivait quelque chose, Dick perdrait tout sang froid, aveuglé par la colère et la peur de les voir blessés à cause de lui.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Jeu 1 Nov - 14:13
Dick s'accroupit au bord de l'immeuble lorsque les terroristes firent irruption avec un otage sur la scène. Tout s'enclencha très vite dans sa tête, comme il avait été formaté pour. Analyse de la situation, angle d'attaque le moins découvert, pertes éventuelles et comment les réduire au maximum. Cela ne présageait rien de bon, jusqu'à ce qu'un... justicier sortit de son coin où il devait surement surveiller la place pour servir d'appat et de distraction. Parfait, juste ce dont ils avaient besoin. Dick se tourna vers Barbara qui s'était mise à couvert comme lui, et répondit à sa proposition.

- Je m'occupe de ce côté de la place, prends l'autre jusqu'au bâtiment derrière la scène, on s'y rejoint, tu ne bouges pas tant que je n'y suis pas.

Ce que Dick ne lui disait pas, c'est qu'une fois qu'ils auraient neutralisé les snipers, il n'avait absolument pas l'intention de la laisser aller en première ligne. Elle n'était pas équippée pour comme Bruce, et il était plus à même de s'en sortir. Entre ses darts, et ses pirouettes, il comptait plus sur ses capacités que sur celles de Barbara qui, si elle était une alliée de choix, n'était pas à ses yeux à la hauteur. Bon, ça c'était le mec macho qui parlait. Dick avait confiance en ses capacités, mais surtout... Il avait bien trop peur pour elle. Et il ne pouvait se eprmettre de laisser quelque place que ce soit au doute et à la peur. Il irait s'occuper des preneurs d'otages, et elle irait ouvrir l'issue.

Dick fouilla dans son matériel, à la recherche de quelque chose de bien précis qu'il n'oubliait jamais d'emporter. Batman et Nightwing avaient des manières d'agir très différentes, mais ce que Dick avait appris de lui, et ce que ses années en tant qu'artiste de cirque avait ajouté à ses propos, c'était bien l'importance de l'éclairage. Dick n'était pas Bruce, il ne se servait pas de force brute, il ne s'exposait pas aux balles pour donner l'impression d'être indestructible. Il esquivait, disparaissait, et agissait aussi loin que possible avec ses darts. Cela lui permettait de ne pas avoir besoin de plaques de kevlar renforcées, et de gagner en rapidité et en agilité.

Dick s'élanca sur le toit en face, profitant que l'attention des terroristes était focalisée sur le gars qui s'était jeté danns la gueule du loup. Dick garda un oeil sur la situation, histoire d'être prêt pour toute éventualité, et de pouvoir agir au plus vite si cela commençait à trop sentir le roussi pour Red... Euh, Red... Wrath, Wraith ? Dick n'avait pas encore eu l'occasion d'avoir affaire à lui, et vu le courage du type, il le regrettait un peu.

Et sur les toits, aucun sniper. Dick allait au plus vite, mais aucun doute n'était possible. Se glissant jusqu'au transformateur qu'il avait repéré quelques jours plus tôt alors qu'il préparait le terrain en vue d'une éventuelle intervention, il prit quelques secondes pour poser la dernière innovation sur laquelle il avait pu mettre la main. Il s'agissait d'une petite puce en apparence, prise dans une substance qui devenait visqueuse et collante lorsqu'elle était chauffée entre les doigts. Sauf qu'une fois déclenchée elle produisait une mini impulsion qui bloquait tout signal, y comprit électrique dans un périmètre restreint. Bon soyons honnêtes, Dick n'avait pas compris tout ce que Lucius avait dans ses notes lorsqu'il avait pris son nouveau jouet. Il croisait les doigts pour que le test de ce soir fut concluant... Une fois posée, un lui suffirait de l'activer à l'aide d'un micro interrupteur qu'il garderait sur lui. Sa portée n'était pas très large, mais cela devrait suffire...

Dick continua, de toit en toit, attentif au moindre sniper éventuel, restant au plus possible discret et penché, espérant que Barbara ne tomberait pas sur un os. Il fallait faire vite tant que l'attention se focalisait sur le justicier en bas.



Night gathers, and now my watch begins. It shall not end until my death. I am the sword in the darkness. I am the watcher on the walls. I am the fire that burns against the cold, the light that brings the dawn, the horn that wakes the sleepers, the shield that guards the realms of men. And for this night and all the nights to come...
My Watch Begins
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 138
☇ réputation : 43

Voir le profil de l'utilisateur http://gothamrises.forumactif.com

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Jeu 8 Nov - 19:29


    L'annonce des pseudos-terroristes avaient fait son petit effet. La foule était agitée, et des voix s'élevaient, réclamant à grand cris que ces trouillards de soit-disant justiciers aient le courage de se montrer, et de montrer si ils étaient vraiment prêts à sacrifier des innocents. La colère gagne les civils apeurés, guettant aux fenêtres d'éventuels snipers, tremblant d'apercevoir le moindre reflet dans une vitre.

    La position de Jake, ou Red Wrath, n'est pas des plus enviables, mis en joue par les preneurs d'otages. Deux hommes de main se ruent vers le bâtiment, et l'un d'eux surgit soudainement derrière lui, mettant en joue le justicier avec un fusil de sniper.
    - Gentil, hein mon gars, tu bronches pas si tu ne veux pas finir en passoire.
    Il est alors rapidement rejoint par deux autres, et est poussé sans ménagement par vers la scène.
    - Tiens, en voilà un qui a plus de couilles que les autres ! Citoyens de Gotham, voulez-vous voir le visage d'un de ces prétendus justicier ? Le visage d'un de ceux qui détruisent notre ville et attirent les psychopathes dans nos rues ? Ceux qui se croient au dessus des lois ? Nous allons le démasquer devant vous et l'amener devant la justice ! Et nous ferons pareil, justicier après justiciers ! Nous savons qu'il n'y en a pas qu'un ! Si personne ne se montre dans les cinq minutes, nous tueront deux otages, et encore deux toute les cinq minutes !

    Dans la foule, les cris fusent à l'encontre des justiciers, à croire que la foule toute entière adhère aux idées des preneurs d'otages... Ou qu'ils ont trop peur d'élever la voix contre, et risquer de se faire descendre. Déjà, un des preneurs d'otage cagoulé saisit une jeune femme, blonde... Sans se douter qu'il s'agit d'une certaine Harleen Quinzel, plus connue pour ses agissements en tant qu'Harley Quinn.
    - Voilà, ils ne nous laisseront pas abattre une si jolie poupée !
    L'homme rit sous sa cagoule, et la pousse vers Erwan, sans ménagements.

    De l'autre côté de la place, la porte vers laquelle se dirigeait le capitaine du SWAT est légèrement entrouverte. A l'intérieur, aucune trace du maire, comme s'il n'était jamais arrivé. Un homme git à terre, inconscient, mais ne semble pas blessé. C'est un officier du GCPD. De la salle se dégage une odeur étrange, qui vous prend légèrement à la tête. Vous comprenez qu'il s'agit peut-être un gaz neuro-toxique, qui semble assommer quiconque le respire mais se dissipe rapidement, vu que vous ne tombez pas inconscient. En entrant dans d'autres bâtiments, ou en montant aux étages vérifier la position des "vrais" snipers, vous les trouverez gisant au sol, la même odeur régnant dans les pièces. Pourtant, vous n'apercevez pas de traces d'autres snipers... pour le moment du moins.

    Toutefois, sur les toits, la situation n'est pas la même. En les parcourant, Nightwing a pu constater des traces de luttes, sans savoir si elles étaient récentes ou pas. En tout cas, aucune trace de sniper... Jusque là. Toutefois, sur le toit suivant, Nightwing peut apercevoir une forme vaguement humaine, allongée au bord du toit. A mieux y regarder, elle tient une arme, braquée sur la foule, et ne semble pas, mais alors pas du tout, se soucier de ce qui se passe autour. En regardant plus loin, il peut apercevoir une autre silhouette, plus visible. Pas de doute, c'est un masqué. Une masqué. S'il ne l'a jamais croisé en personne, il tient quelques fichiers sur elle, piratés à la Batcave. Si ses souvenirs sont bons, il se rappellera de son nom, et de ses aptitudes au combat, qui loin d'égaler les siennes restent raisonnable d'après les rapports. Kasey de son côté peut aussi apercevoir Nightwing, ainsi que le sniper si elle le cherche des yeux.
    Batgirl, une fois laissée à elle même peut choisir de suivre les instructions de Nightwing. Sur sa route jusqu'au toit désigné, deux snipers sont postés, et en position, arme braquée sur la foule, et ne semblent pas se douter du danger qui les guettent.



Il est 21h05.

Laps de temps dans le RP jusqu'au prochain poste du maître du jeu
10 minutes.

Prochain poste du maître du jeu
Dimanche 18 à 21h

Etant donné la présence de PNJ, le MJ postera de cours messages avant sa grande intervention. Celle ci pourra être avancée si tous les participants ont posté
Rappel

Il est préférable que vous postiez au moins une fois entre deux postes de MJ.
Veuillez respecter le laps de temps entre chaque poste de MJ.
Ne postez pas en excès.
Ne dirigez pas les autres joueurs.
Ne résolvez pas vous-même les actions importantes ou compliquées.
N'oubliez pas que nous vous conseillons de poster des rps courts (500 mots environs). Maximum 1000 mots.


You can never escape Justice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 799
☇ réputation : 403
☇ pseudo : Yunyuntoka
☇ avatar : Emma Stone
☇ copyright : Yunyuntoka
☇ photomathon : Batgirl
☇ occupation : Libraire, étudiante en droit.
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Sam 10 Nov - 11:18
Des situations comme celles-là qui ont l'air totalement inextricables, elle en avait vu. Mais étrangement, c'était bien la première fois qu'elle voyait une organisation totalement contre les justiciers, en oubliant bien évidemment que ces justiciers en question n'étaient pas là pour le plaisir de porter des tenues moulantes toute la nuit sur des toits insalubres. Les criminels qui faisaient la paire avec étaient aussi légèrement responsables de cette situation. Mais raisonner avec ce genre de personnes n'étaient jamais une solution mais pouvait gagner quelques secondes voir quelques minutes, histoire de se coordonner pour la suite des opération. Peut être même qu'un petit reste de policiers allait être prévenu et qu'ils se ramèneraient. Bien évidemment, il ne serait pas question de s'organiser avec eux dans toute cette affaire, mais avec des snipers et des gens armés possiblement installés autour de la place, de la puissance de feu en plus n'était jamais quelque chose de négligeable.

Elle hocha la tête lorsque Nightwing lui donna des indications et elle commença à doucement se faufiler sur le toit d'à côté. Personne mais des trépieds étaient renversés, laissant penser que des snipers étaient en position juste là. En étudiant un peu mieux ces objets, Barbara fut convaincue qu'il s'agissait là de matériel utilisé par la police de Gotham. Les pauvres bougres devaient certainement être retenus quelque part dans ce bâtiment. Mais pas le temps des chercher, ils attendraient que cette affaire soit finit. La jeune rouquine ne voulait pas se faire tirer dessus comme un lapin après les avoir libéré de la quelconque prison où ils étaient retenus. Ce serait un comble... Elle continua ainsi de toit en toit avant qu'elle n'entende des bruits suspects. Baissée ainsi derrière un muret, au bord du troisième toit, elle pouvait entendre à quelques mètres une respirations sifflotante de la personne qui panique et angoisse.

Ce n'était presque pas étonnant. Ces gens là, elle n'en avait pas entendu parlé. Elle aurait parié les yeux fermés que c'était leur première intervention armée. Se retrouver dans cette situation n'était pas quelque chose de très décontractant. Et puis de toute manière, tout le monde était à cran... Sauf peut être les deux rigolos sur l'estrade qui était à présent juste au pied de l'immeuble où se trouvait Barbara. Batgirl se glissa sur le toit d'après et risque un coup d'oeil en direction des hommes armés. Ils avaient le nez baissé vers la place. La jeune femme ne put s'empêcher de se dire que c'était bien stupide étant donné qu'ils provoquaient ouvertement des justiciers... La foule n'allait pas se mettre à les dégommer comme ça depuis le sol... Alors que elle, pouvait bien essayer de faire quelque chose. Rampant le plus doucement possible, elle traversa l'immeuble pour se retrouver de l'autre côté et ainsi être sûre qu'il n'y avait personne d'autre que ces deux là. Savoir le nombre d'agresseurs à maîtriser était une règle de base si on ne voulait pas se faire surprendre d'une manière sanglante. Une fois relativement sûre de son coup, elle décida de procéder en un seul coup. Le principe était souvent toujours le même avec deux agresseurs de dos. On se place derrière eux, on les désarme rapidement en profitant de la surprise et ensuite, on assomme l'un violemment en donnant un coup de coude dans la glotte et prise d'étranglement sur le deuxième... Maintenant il ne fallait plus que voir si ça allait marcher sur eux deux. Ce serait déjà deux dangers potentiels de moins.



Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 138
☇ réputation : 43

Voir le profil de l'utilisateur http://gothamrises.forumactif.com

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum Lorem ipsum
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   Dim 11 Nov - 1:40


Les deux snipers ne comprirent pas ce qui leur tombait dessus, lorsqu'ils se sentirent attaqués par derrière. Ils n'avaient pas entendu Batgirl arriver, mais l'un d'eux, visiblement déjà au bord des nerfs laissa échapper un cri perçant dès qu'il se sentit touché. La clef de bras de Batgirl éteignit dans sa gorge le cri, mais le mal était fait. L'homme tomba, inconscient, mais son cri, relayé par le talkie walkie sur lequel il avait appuyé une seconde, avait donné l'alerte. En bas, les preneurs d'otage s'agitaient, et à entendre le cri, qui résonna un instant dans la place, et au travers de leurs talkie walkie, deux d'entre eux ouvrirent le feu à l'aveugle, déclenchant mouvement de foule et panique.

- On sait que vous êtes là, descendez ! Descendez où l'on vous tirera où vous êtes comme des lapins ! Et les civils avec

Plusieurs balles sifflèrent aux oreilles de Barbara, semblant provenir de l'autre côté de la place. Visiblement, ces deux là n'étaient pas les seuls snipers. Aucun autre ne semble du même côté de la place, ou du moins ne semble vouloir ouvrir le feu, et Batgirl ne peut en distinguer aucun...



You can never escape Justice.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue 1.1 - Le Gala [RP commun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Objets magiques commun
» Gala de Danse Orientale, St Avertin, samedi 12 Juin, 20h30
» Gala de fin d'année Ecole de danse Artkdanse
» Comment baser une intrigue...
» Gala "Les Voiles de Salomé"22/06 à Port-Vendres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☇ GOTHAM RISES. ::  :: ☇ DOWNTOWN. :: ☇ West Harlow. :: ☇ City Hall District.-