Helena - « Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou. »
☇ GOTHAM RISES.
GOTHAM RISES FERME SES PORTES !

Mais ce n'est pas la fin ! Retrouvez nous sur GOTHAM KNIGHTS ! Même équipe admin, même excellente ambiance, mais tellement plus de possibilités !
Rejoignez nous sur : http://gotham-knights.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Helena - « Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Helena - « Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou. »   Sam 8 Sep - 11:19



Helena Bertinelli


Nom : Bertinelli
Prénom : Helena
Age : 27 ans
Date de naissance : 12 Juillet 1985
Lieu de naissance : Gotham
Nationalité : Américaine
Activité : Etudiante en biologie marine.
Etat civil : Célibataire
Groupe : Les Justiciers
Avatar : Megan Fox
Que pensez-vous de la situation de la ville de Gotham ? Etant née au sein d'une importante famille de la mafia de Gotham, les Bertinelli, on pourrait penser qu'Helena joindrait facilement ses forces au crime et pourtant... Absente de la ville pendant quelques années, elle revint juste à temps pour assister à la descente aux enfers. Gotham est pourrie jusqu'à la moelle et elle en a bien conscience; tout va mal. Elle n'est plus d'humeur à placer sa confiance en les forces de l'ordre. Les rues ne sont plus des endroits sûrs lorsque la nuit étend son voile sombre, la "puanteur" est partout. Elle ne vient à douter qu'un jour, Gotham City ai pu connaitre des jours lumineux... Après tout, il ne lui reste que très peu de souvenirs d'avant qu'elle ne parte en Silile. Il est presque impossible de faire confiance à quelqu'un tant la félonie règne ici! Accablée par cette vision de la ville, Helena voudrait tant faire quelque chose pour elle, mais seule, cela ne mènera à rien, elle n'est pas assez puissante, même si sa force de caractère pourrait lui faire déplacer les montagnes... Pour changer la situation de Gotham, cette force ne lui servira à rien car elle sait que beaucoup détiennent bien plus de moyens qu'elle et que la corruption, maîtresse des lieux, elle ne pourra jamais l'utiliser.
Pourtant, au fond d'elle, elle espère qu'un jour Gotham se relèvera de ses cendres...
Quelle est votre position concernant l'inculpation du Batman dans l'affaire Dent ? Alors qu'elle sait pertinemment que beaucoup de monde pense le Batman coupable, Helena n'en croit pas un traître mot. Qu'il ait tué Dent ne tient pas la route pour elle et tout cela à cause d'un fait très simple: jusque là, il n'avait jamais tué quelqu'un (à sa connaissance du moins), pourquoi changerait-il soudainement de mode opératoire? Cela ne lui ressemble pas du tout. L'affaire n'est pas nette. A son goût, les journaux et les déclarations publiques ne sont que duperies, s'emparent de la raison du peuple, blâmant un coupable trouvé trop facilement. Il reste beaucoup trop de zones d'ombre! Le doute l'emporte et sous son identité de Huntress, elle tente de gagner son respect; bien difficile à avoir car le justicier marqué ne semble pas apprécier les méthodes de la demoiselle, au grand désespoir (et parfois la mettant dans une colère noire) d'Helena. Pourtant, si un jour il venait à avoir besoin d'elle d'une quelque manière, elle est certaine qu'elle répondra présente.
Quel est votre opinion concernant le nouveau procureur et ses idées ? Le procureur? Hum... Difficile à dire. Comment savoir ce qui est vrai et ce qui est faux à Gotham? Comment savoir s'il n'est pas lu aussi corrompu? Elle pense tout simplement qu'il débite des paroles que le peuple veut entendre, décrivant Gotham d'une façon qui ne lui ressemble en rien. Que compte-t-il faire réellement pour éradiquer le crime, l'injustice et tout le reste? Mystère... Il faut dire aussi qu'il n'est pas là depuis un temps considérable pour se rendre vraiment compte de la situation. Tout ce qu'Helena espère c'est qu'un jour il ouvrira les yeux.
« L'on m'a dit aussi que vous vous fardiez. Fort bien ! Dieu vous a donné un visage, et vous vous en fabriquez un autre. »

D'une taille assez haute, soyons franc, Helena possède des formes bien où il le faut. D'ailleurs elle ne l'ignore pas et n'est pas du genre à en avoir honte, bien au contraire! Elle sait très bien s'en servir quand elle en a besoin. Ses cheveux sont long et d'un noir pouvant rivaliser avec la couleur des ailes d'un corbeau, jamais elle n'a tenté de les teindre. Elle ne se les attache que très rarement, trouvant qu'ils dont beaucoup plus d'effet lorsqu'ils tombent en cascade sur ses épaules qu'en vulgaire queue de cheval. Bien entendu, lorsque se cela devient nécessaire, elle viendra à les réunir à l'arrière de sa tête, mais uniquement lorsque cela est indispensable!
Ses yeux d'un bleu profond lui viennent de sa mère, c'est d'ailleurs pour cela qu'en grandissant sa tante lui affirmera un jour qu'Helena lui ressemble de plus en plus. AU départ, elle n'apprécia pas la comparaison. Mais aujourd'hui, elle s'y est faite. Elle possède des lèvres roses et pulpeuses, des traits fins et avenant. La couleur de sa peau n'est ni trop clair ni trop foncée, d'ailleurs elle ne supporterait pas de ressembler à une poupée de porcelaine! Soyons clair, elle est loin de se comparer à une chose fragile et pour elle les poupées en sont le symbole même.
Sur son corps, il n'est pas rare de retrouver de fines cicatrices par ci ou par là, très discrète; ce sont des restes de ses entraînements plus sérieux en compagnie de son cousin Sal alors qu'elle n'avait que 15 ans, en Sicile. Ou alors de quelques actions passées en tant qu'Huntress. Le maquillage, oui elle l'utilise et parfois à outrance, mais que quand elle doit se rendre à une quelconque soirée, sinon elle se contente de ce qu'elle qualifie de strict minimum. Son instrument fatale étant le mascara qui rallonge encore plus ses cils.
Côté vestimentaire, provoquer est un passe temps qu'elle apprécie. Voilà donc pourquoi ses tenues pourraient être considérées comme courtes; bien entendu, lorsqu'elle travaille elle reste dans la plus grande décence. Elle ne se permettrait pas d'arriver avec un short ultra court alors qu'elle est censée passer la matinée à faire des testes sur des poissons! Helena possède de longs ongles qu'elle s'amuse à peinturlurer avec des couleurs vives, celle qu'elle préfère étant le rouge. Mais elle retenir toute couleur lorsqu'elle se doit de porter le costume d'Huntress même si à ce moment là des gents recouvrent ses mains, elle a trop l'impression qu'elle jurerait avec le tout qui n'est composé que de couleurs sombres.
« Gémir sur un malheur passé, c’est le plus sûr moyen d’en attirer un autre. »

Les convictions d'Helena sont assez arrêtées et ne sont pas prêtes de changer! Pour elle Gotham est totalement pourrie, mais espère être encore récupérable. Pour cela, c'est sous le masque d'Huntress qu'elle a choisi de combattre le crime et l'injustice. D'une loyauté à toute épreuve, elle n'a pas l'intention de trahir ses alliés, même sous la torture. La jeune femme possède une résistance mentale assez impressionnante qui lui permet d'endurer un nombre important de coups sans lâcher un moindre cri. Cela est certainement dû à l'entraînement spécial donné par son cousin Sal et elle ne lui en sera jamais assez reconnaissante. C'est entre autre lui qui l'a forgée, lui qui permit à Helena de trouver la force pour devenir Huntress.
Cependant, elle est toujours poussée par cette soif de vengeance même après la mort de son père biologique... Certainement parce que ce n'est pas elle qui a pressé la détente mais son oncle... Elle aurait alors l'impression de ne pas avoir fait son devoirs envers ses parents correctement. Helena est prête à tout pour défendre les habitants de Gotham et continue de porter le costument d'Huntress même si c'est de manière moins fréquente depuis sa rencontre avec le Joker... Violente et impulsive, elle n'aurait aucun mal à abattre quelqu'un de sang froid si elle le juge nécessaire! A ce niveau la, elle n'a pas vraiment de principe et ne répond à aucune règle précise. D'ailleurs c'est souvent à cause de ce genre de comportement qu'elle se retrouve dans des situations plus que délicates, dont elle parvient presque toujours à se sortir de justesse!
Mais c'est bien plus fort qu'elle, elle n'arrive pas à calmer ses ardeurs, voilà une chose que sa famille n'a pas pu lui faire maîtriser. Helena a toujours l'impression de ressentir une insatisfaction permanente.
Elle peut facilement partir au quart de tour, elle est très difficile à contrôler, surtout si la situation la concerne de près comme de loin. N'étant pas vraiment une force, ce point particulier de son caractère lui a valu à de nombreuses reprises de se faire berner car ses adversaires en jouent et elle courent derrière, infatigable... Mais c'est encore un moyen de se retrouver une fois de plus dans une situation très fâcheuse.
Sinon, elle est une personne assez sociable, n'accordant cependant pas facilement sa confiance. Cependant, si elle vous considère comme un de ses proches, elle ferait absolument tout pour vous; d'une nature provocatrice sous Huntress, ce trait de caractère se ressent également dans sa vie de tous les jours, voilà pourquoi elle a bien eu de mal à avoir une relation de longue durée avec un homme. Elle ne s'attache que très rarement. Elle préfère largement les relations libres.
La nuit venait d'étendre son voile sombre. Les fenêtres d'un appartement de Gotham étaient ouvertes, donnant dans une chambre. Helena était allongée sur le lit, endormie. Transpirante, ses cheveux noirs collés à son visage, son sommeil était agité. Elle était aux prises de son premier songe...

***


L'image apparut de façon clair dans son esprit. Elle était enfant, certainement pas plus âgée de quatre voir cinq ans, sur les genoux de sa mère, Maria. Toutes deux étaient installées près de la fenêtre, il faisait déjà nuit. Helena, un pouce fourré dans la bouche, écoutait attentivement sa mère lui raconter une histoire. Bien qu'elle ne se souvenait plus de quoi elle parlait, elle se rappelait cependant qu'elle l'adorait et la réclamait presque tous les soirs. Soudain, Helena se pencha un peu plus vers la fenêtre et plaqua ses deux petites mains contre les carreaux froids, un grand sourire et des yeux brillants. Sur le trottoir d'en face, elle venait d'apercevoir une silhouette qui ressemblait fort à celle de son paternel. Elle s'écria alors, un air triomphant sur le visage:

-Maman regarde!! Voilà papa!!

Sa mère referma le livre et le posa sur le sol pour se pencher à son tour. Elle sourit à sa fille et la serra contre elle:

-Non ma puce, ce n'est pas papa...

-Oh...

A présent, sur le visage de la petite, on pouvait lire une certaine tristesse. Pourquoi son papa n'était jamais à la maison? Il ne l'aimait pas? Helena était sûr que c'était sa faute. Elle se réfugia un peu plus encore dans les bras de sa mère; elle se retint pour ne pas pleurer.
Maria regarda la pendule: elle affichait 21H00. Elle se leva, l'enfant toujours dans ses bras et alors qu'elle l'écartait un peu, lui dit, tentant de prendre un air grave:

-Tu as vu l'heure qu'il est! Allez hop! Au lit! Les petites filles comme toi dorment déjà!

Des larmes apparurent dans les yeux d'Helena. Sa mère traversa le salon ainsi qu'un long couloir et finit par ouvrir une porte à la volée. Elle déposa sa fille sur le lit de sa chambre. Les larmes coulaient à présent. La gosse releva son visage triste vers Maria et lui demanda:

-Tu crois que papa n'ai pas là parce qu'il n'est pas content?

-Que veux-tu dire?

-Qu'il n'est pas content parce que... Je ne dors pas...

Maria serra de nouveau Helena contre elle:

-Mais non ma puce! Papa n'est pas là parce qu'il est occupé.

La fillette termina de pleurer sur l'épaule de sa mère, reniflant à intervalles réguliers. Ses petites mains enserraient le pull rouge de l'adulte. Sa mère était la personne qui la rassurait toujours, normal pour un enfant. Maria lui tapota doucement le dos et la changea, lui faisait enfiler un pyjama avec des têtes de chats dessus. Enfin, elle la glissa sous les couvertures. Elle s'allongea à côté d'elle et lui appliqua un baiser sonore sur la joue. Helena se mit à rire, passa ses bras autour du coup de sa mère et lui rendit son baiser:

-Je t'aime maman...

Voilà les dernières paroles qu'elle prononça avant de sombrer dans le sommeil. Soudain, la pièce devint moins précise, les contours s'estompaient peu à peu, Helena allait se réveiller.

***

Helena sursauta et se releva d'un coup de ses oreillers. Elle regarda autour d'elle; elle se trouvait toujours dans son appartement. Un songe... Il était tellement vrai. Une larme perla sur sa joue qu'elle s'empressa d'écraser à l'aide de son pouce, d'un geste rapide. Puis elle se tourna vers sa table de nuit et attrapa un petit cadre qui trônait dessus. Il contenait une photo de sa mère, elle caressa la photo du bout des doigts, sourit tristement et le reposa. Puis elle se rallongea et ferma de nouveau les yeux...

***

-Allez Helena, relève toi bon sang!!

Allongée sur le sol, le souffle court, Helena se tenait les côtes d'une main, pendant que l'autre palpait la poussière avec difficulté. Elle avait si mal, la douleur était indescriptible. Sa respiration saccadée, ses cheveux noirs poisseux et collés à son visage, elle avait une mine affreuse. Voilà plusieurs semaines déjà que cela avait commencé. Son cousin Sal s'était mis dans la tête de l'aider... Du haut de ses 16 ans, le jeune homme était bien plus costaud que sa cousine qui n'en avait que 12. Ce qu'il tentait de faire était de lui enseigner tout ce qu'il savait sur le combat à mains nues tout comme celui qui l'amènerait à se munir d'une arme. Il avait choisi de commencer en "douceur": se battre à mains nues était donc le début de quatre années de calvaire.
Dans un effort ultime, elle sortit sa main qui était plaquée contre ses côtes et la leva de quelques centimètres, vers Sal, avant de la laisser directement retomber, à bout de forces. Le garçon soupira de désespoir, alla jusqu'à sa cousine, l'attrapa par les cheveux et la força a le regarder. Encrant son regard dans le sien, il lui dit:

-Tu veux venger tes parents? Ou finir comme eux? Je t'ai déjà dit que je serais sans pitié mais c'est pour ton bien! Bouge toi!

Aucune réaction. Il en rajouta une couche, l'air plus en colère:

-Il faut que je te rappelle qu'ils ont été assassiné de façon cruelle et que tu ne sais même pas pourquoi?! Tu es seule Helena, SEULE! Rentre toi ça dans le crane, tes parents ne reviendront pas!

Il lui lâcha les cheveux et se recula. Premier mouvement. Helena serra les doigts de la main qui pendait le long de son corps. Elle releva un tout petit peu la tête et soudain sa vue se brouilla et elle ne vit plus du tout son cousin. Elle se trouvait dans leur grand appartement, à Gotham. L'odeur du sang emplissait ses narines. Elle releva encore plus la tête et aperçu le corps sans vie de sa mère. Helena rampa jusqu'à elle et lui attrapa le bras. Une mare rouge s'étendait non loin et son chemisier blanc était souillé de la même tache sombre. Elle n'avait que huit ans... Quand toute sa famille avait été assassinée. Elle ne savait pas par qui, ni pourquoi. Elle avait eu du mal d'ailleurs à comprendre la situation sur le coup. Tout ce qu'elle savait c'est que sa mère et son père ne reviendraient pas. Car elle avait beau s'époumoner à les appeler, ils ne répondaient pas et restaient sans bouger sur le sol. Helena avait pleuré toute les larmes de son corps avant que quelqu'un arrive pour se charger d'elle et la lever de là, de ce carnage. Seule, elle avait été envoyée chez ses cousins, les Asaros, sa famille maternelle et assassins, qui vivaient en Sicile. Et là, Sal l'avait pris sous son aile. De nature assez brutale, Helena ne le détestait pourtant pas. Elle aurait pu pourtant! Vu la façon dont il l'avait accueilli lors de son arrivée! Mais il avait aussi été le premier à la sortir de son mutisme après la mort de ses parents... Et le premier à la faire de nouveau rire. Cela, elle n'était pas prête de l'oublier. Même s'il avait ses propres méthodes, elle le tenait en haute estime et ne lui en voudrait jamais.
La vision du corps de sa mère disparut et elle revint dans la cour intérieure des Asaros, son cousin face à elle, les poins sur les hanches, attendant une quelconque réaction. Il toucha au but! Helena releva vivement la tête, puisa dans ses dernières forces et se leva de la poussières. La vision de l'assassinat de ses parents l'aider à tenir et a retrouver de la détermination quand tout semblait perdu:

-Laisse mes parents en dehors de ça Sal! Hurla-t-elle.

Tout se passa vite, elle courra vers lui, levant le poing. Mais il anticipe son geste et lui attrapa le poignet. Il colla ensuite son corps contre celui de sa cousine, et tira sur le bras de manière à le maintenir en arrière, d'un coup sec. Il cola son front contre le sien et la regarda de nouveau dans les yeux. Helena pouvait sentir son souffle, tout près. Il lui murmura ensuite:

-Voilà ce que je veux que tu comprennes... Sert toi de ton esprit de vengeance pour tenir, trouve ta force en ce qui te fait souffrir. Car d'autres se serviront de ta douleur pour te soumettre... Mais si tu la contrôle déjà, personne ne pourra t'asservir et tu n'obéiras qu'à toi même... C'est très important Helena...

Elle se dégagea d'un coup de rein. Sal sourit; elle commençait à comprendre et leurs entraînement portaient peu à peu leurs fruits:

-D'accord... Mais n'évoque plus jamais mes parents de cette façon devant moi... Ou tu le regretteras!

Sal lui lança un regard malicieux:

-A oui? Et comment? Parce que ce n'est pas avec tes petits bras qu'on va arriver à quelque chose!!

Et histoire de la remotiver, son pied vola de nouveau vers les côtes d'Helena qui, cette fois, armée d'une volonté de fer, esquiva le coup...

***

Le troisième souvenir s'enchaîna naturellement. Helena, âgée de vingt-trois ans, marchait d'un pas rapide dans les rues de Gotham dans la nuit noire, son costume d'Huntress lui collant à la peau. Elle semblait énervée, tout ses muscles étaient tendus. Ses chaussures martelaient le sol. Soudain, elle stoppa net sa course et se tourna vers l'homme qui était à ses côtés:

-Mais pourquoi t'as tiré bordel??!

Il darda vers elle ses yeux sombres, s'approcha et l'attrapa fermement par le bras:

-Parce que tu l'aurais fait! Je le sais... Et je ne voulais pas que tu ais ça sur la conscience...

-Avoir ça sur la conscience!! Tu rigoles! C'est lui qui avait tué mes parents!! Je rêvais de l'abattre depuis des années et tu le savais! C'était moi qui aurait dû le faire, pas toi!

L'homme qui était avec, c'était son oncle, Tomaso. Et ce soir, il avait fait ce qu'il fallait pour protéger Helena, sa nièce, celle qui lui rappelait tant Maria, sa chère soeur. Helena était venu jusqu'à lui lorsqu'elle avait appris quelques années plus tôt, la vérité sur la mort de sa famille. Depuis, son but avait été de tuer Cassamento, l'homme qui avait ordonné que les Bertinelli soient abattu, celui qui était réellement son père. Helena avait eu du mal à accepter la vérité. Elle avait toujours cru que son père était Franco Bertinelli... Comment ça mère avait-elle pu le trahir en se liant physiquement avec un autre?! Elle en gardait un goût amer dans la bouche... Elle crachait sur la vérité s'il le fallait! Sa plus grosse erreur avait quand même été d'être assez conne pour aller demander confirmation à Cassamento... Qu'avait-il fait? Il l'avait menacée... De révéler qui elle était aux autres mafieux si jamais elle ne travaillait pas pour son compte? Ah ouai? Non mais mon coco, tu ne sais pas à qui tu te frottais! S'alliant alors à son oncle, ils avaient tout planifié pour éliminer Cassamento. Mais Helena avait toujours eu en tête que c'était elle qui appuierait sur la gâchette et vengerait ses parents. Tomaso força sa nièce à s'approcher de lui:

-Tu sais très bien pourquoi j'ai fait ça! Si jamais les flics nous choppaient, c'est pas toi qu'ils auraient bouclé pour meurtre, mais moi!

Helena eut un rire de gorge:

-Tu plaisantes?! On leur a rendu un grand service à ces idiots! Je te signal qu'on vient de buter un gros de la mafia là! On les aide!

Tomaso, la saisit par les épaules et haussa le ton:

-Arrête de te cacher voyons! Tu sais très bien de quoi je parle! C'est peut être un service qu'on leur rend mais cela reste un meurtre! Et un meurtre n'est jamais impuni...

-De toutes les façons, même si je n'étais pas responsable ils m'auraient coffrée pour être complice, ou encore parce que je suis Huntress... Donc j'aurais très bien pu tirer à ta place.

L'homme la repoussa gentiment, soupira de désespoir et se remit en route:

-Tête de mule...

Helena le dépassa en lui flanquant un coup d'épaule. Ils s'enfoncèrent silencieusement dans une nouvelle ruelle sombre alors que des sirènes provenant des voitures des flics parvenaient à leurs oreilles.

***


Helena se réveilla une nouvelle fois en sursaut. Elle porta ses mains jusqu'à son visage et le toucha, la respiration saccadée, elle se clama au bout de quelques minutes; elle était toujours vivante. Elle avait survécu au Joker. Elle se leva après avoir regardé l'heure sur son réveille digital: 05H08. Elle se dirigea vers la salle de bain et alluma la lumière. Elle cligna des yeux deux ou trois secondes, le temps de s'habituer. Puis elle alla ouvrir le robinet de l'unique lavabo et se passa de l'eau sur le visage. Elle contempla son reflet dans le miroir juste au dessus. Les cheveux entremêles, elle avait le teint pale. D'une main encore tremblante, elle releva le débardeur qui lui servait de tenue de nuit. Sur son abdomen, elle vit la cicatrice, marque qui lui rappelait sans cesse cette fameuse nuit.

Et depuis? Helena est fraîchement devenue chercheuse en biologie marine. N'étant que chercheuse et n'enseignant pas, elle est assez libre de ses mouvements et peu facilement prendre du temps pour elle. Après avoir croisé Le Joker, elle abandonna le costume d'Huntress pendant quelques mois, n'osant plus remettre les pieds dans Gotham la nuit ainsi vêtue. Mais la raison et son désir permanent de vengeance (ne s'étant pas plus calmé depuis la mort de Cassamento, c'est après tous les criminels qu'Helena avait décidé de courir) bouillonnaient toujours en elle. La jeune femme avait soif de justice, à sa manière... Huntress ferait de nouveau son apparition, demain soir même!!


-A tendence à se mordre la lèvre inférieure lorsqu'elle se retrouve dans une situation qui n'est pas à son avantage.
-N'aura aucun scrupule à abattre quelqu'un si cette personne se met en travers de sa chemin ou si Helena la juge dangereuse pour la société.
-Est aux prises de cauchemars depuis la mort de ses parents, donc depuis 19 ans à présent.
-N'hésite pas à utiliser de ses charmes pour obtenir des informations, dieu lui a donné un corps, pourquoi donc s'en priver?
-Elle est une excellente cuisinière, c'est sa tante qui lui a tout appris lorsqu'elle était en Sicile.
-Helena adore son métier, chercheuse en biologie marine. Par contre, ne lui demandez pas pourquoi elle n'est, du coup, pas dans l'enseignement, elle a à chaque fois une réaction terrible et vous en venez à regretter d'avoir posé cette question!

Prénom : Marion
Age : 19 ans
Disponibilité : Alors en général je dirais 5 jours sur 7... Mais vu que je suis actuellement à la fac (et que j'étudie le Chinois), je peux passer moins souvent... Tout dépendra du travail à faire; Mais je tâche de prévenir ^^
Comment avez-vous trouvé le forum ? Par PRD
J'accepte l'envoi par mp de défis à relever dans mes rp des SPIRIT : OUI (supprimez la mention inutile)
Des suggestions ? Pas pour le moment.


Dernière édition par Helena Bertinelli le Lun 17 Sep - 11:20, édité 72 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 13/08/2012
☇ messages : 799
☇ réputation : 403
☇ pseudo : Yunyuntoka
☇ avatar : Emma Stone
☇ copyright : Yunyuntoka
☇ photomathon : Batgirl
☇ occupation : Libraire, étudiante en droit.
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Helena - « Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou. »   Sam 8 Sep - 11:32
Bienvenue mademoiselle ^^ très bon choix de PV, hunteress est vraiment très sympa ! En tout cas, bon courage pour ta fiche ! Et n'hésite pas à contacter un membre du staff si tu as des questions ou un problème Wink



Revenir en haut Aller en bas
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 103
☇ réputation : 101
☇ pseudo : Reana
☇ avatar : Lyndsy Fonseca
☇ copyright : Bazzart
☇ photomathon :
☇ occupation : Étudiante en criminologie et recrue au GCPD
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: « Le plus beau papillon n’est qu’une chenille habillée. »
☇ forces: décrivez nous les points forts de votre personnage, ses capacités.
☇ faiblesses: décrivez nous les points faibles de votre personnage, son talon d'Achille.


MessageSujet: Re: Helena - « Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou. »   Sam 8 Sep - 11:44
Bienvenue sur le forum
Excellent choix de personnage ! Myu *_*



Titre ou autres texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Helena - « Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou. »   Sam 8 Sep - 12:39
Très bon choix de personnage Loove

Bienvenue!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
FLASH
avatar
☇ à Gotham depuis le : 01/09/2012
☇ messages : 190
☇ réputation : 240
☇ pseudo : Anar
☇ avatar : Cam Gigandet
☇ copyright : ava : Babsy - gif : CRAZY BUNNY - sign : Tumblr
☇ photomathon :
☇ occupation : Membre de la police scientifique au GCPD
☇ adresse : 11, Crime Alley, appartement 5, Old Gotham
☇ statut civil : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation: Seems so slow...
☇ forces: sa Super-Vitesse pouvant égaler celle de la lumière, ses réflexes relativement accrus, ses grandes connaissances en physique et en chimie, son humour, sa témérité et sa tenacité
☇ faiblesses: les champs électromagnétiques pouvant le paralyser dans ses déplacements, le souvenir d'Iris, ses doutes et son sentiment de culpabilité, son arrogance face à ses adversaires


MessageSujet: Re: Helena - « Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou. »   Sam 8 Sep - 14:12
Excellent choix de personnages Brillants Brillants
Et puis, Megan vend du rêve I love you I love you I love you

Hâte de voir ta fiche terminée et, surtout, de pouvoir parler rp avec toi (aa)
Bienvenue et bonne chance Câlin