Bruce Wayne ☇ The Dark Knight Will Rise Again
☇ GOTHAM RISES.
GOTHAM RISES FERME SES PORTES !

Mais ce n'est pas la fin ! Retrouvez nous sur GOTHAM KNIGHTS ! Même équipe admin, même excellente ambiance, mais tellement plus de possibilités !
Rejoignez nous sur : http://gotham-knights.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Bruce Wayne ☇ The Dark Knight Will Rise Again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ
avatar
☇ à Gotham depuis le : 21/08/2012
☇ messages : 235
☇ réputation : 132
☇ avatar : .
☇ copyright : .
☇ photomathon :

Voir le profil de l'utilisateur

MON FICHIER À LA GCPD.
☇ citation:
☇ forces:
☇ faiblesses:


MessageSujet: Bruce Wayne ☇ The Dark Knight Will Rise Again   Dim 2 Sep - 20:50



Bruce Wayne


Nom : Wayne.
Prénom : Bruce.
Age : 33 ans.
Date de naissance : 10/08/1979.
Lieu de naissance : Gotham General Hospital.
Nationalité : Etats-unien.
Activité : Miliardaire. Philantrope. Actionnaire majoritaire de Wayne Enterprises.
Etat civil : Célibataire.
Groupe : Justicier.
Avatar : Chrisitan Bale.
Que pensez-vous de la situation de la ville de Gotham ?
Je pense que la situation est terrible, la corruption et la criminalité sont élevées, les gens vivent dans la peur. Et comme ils vivent dans la peur, ils ne savent plus vers qui se tourner, un "vieux" justicier masqué, un tout nouveau sorti de nulle part, un procureur aux antécédants douteux, à un homme mort dans le plus grand des mensonges ? La situation est horrible, mais l'espoir qu'elle s'arrange m'anime et ne me quittera jamais.
Quelle est votre position concernant l'inculpation du Batman dans l'affaire Dent ?
A vrai dire... Je me sens plutôt concerné par cette affaire. Le pire dans l'histoire c'est que Dent... je l'ai tué. Mais le Joker l'avait... contaminé. Et voir les gens qui adorent une idole déchue... je commence à me demander si c'est un bon choix le mensonge. Surtout si c'est pour qu'un type comme Carter prenne la relève.
Quel est votre opinion concernant le nouveau procureur et ses idées ?
Je dois avouer de manière toute à fait objective que je suis dérangé par son souhait de m'éliminer et m'amener en justice... Toujours de manière très objective et en connaissant quelques unes de ses relations, pour la plupart c'est moi qui les ai envoyé derrière les barreaux, je ne pense pas que Warren soit un homme en qui on peut faire confiance. Le peu de justice qui restait à Gotham risque de partir avec lui.
« l'homme derrière le masque, le masque posé sur l'homme »

Regardez attentivement le personnage, regardez ses cheveux bruns souvent repoussés en arrière d’un geste vif de la main, plongez vos yeux dans les siens, dans son regard vert foncé si expressif, glissez vos doigts sur ses sourcils épais, visualisez son visage carré et durci au cœur de votre main… Bruce est, même s’il ne peut pas plaire à tout le monde, quelqu’un qui dégage beaucoup de charme. Quelqu’un dont le visage trahit souvent les expressions quand il ne prend pas gare. Ce faciès si marqué et expressif est le point culminant d’un long corps incroyablement musclé après des années de toute sortes d’entraînements. Ses bras sont larges et musclés, tout comme ses jambes, ses pectoraux bien situés, sa ceinture abdominale très dessinée. Son cou et ses épaules larges traduisent des heures consacrées à la musculation. Il n’est pourtant pas rigide ou droit comme une armoire, non il n’est pas trop large, son corps est juste cohérent et les mouvements qui en découlent ne sont pas saccadés mais bien fluides.

Pour se vêtir, suivant les occasions, il choisira soit un simple t-shirt, col en v souvent, et un jean ou pantalon toujours foncé et ceinturé en cuir. Il ne porte que très peu de couleurs et favorise même souvent le noir. De même lorsqu’il porte un trois pièces, jamais les teintes ne seront plus claires que grises. Il aime se vêtir de manière élégante pour s’accorder avec son style soigné et son salaire.

Même s’il aime se donner un air extravagant, il évite les bagouzes ou chaines en or et va plutôt favoriser une jolie montre qui même si elle n’est pas tout en or, témoignera d’une richesse certaine.

Lorsqu’il devient le Batman par contre, son style est tout vu. Pas question de vêtir autre chose que du noir, il dissimule son joli minois derrière un masque qui couvre toute sa tête et qui rappelle approximativement la tête d’une chauve-souris grâce aux deux petites oreilles. Ensuite, il porte une tenue épaisse mais légère qui marque chacun de ses muscles au plus près pour être libre de ses mouvements. Souvent il est vêtu d’une cape qui comme tous ses gadgets dissimule plusieurs propriétés. La boucle de sa ceinture n’est autre que son insigne aussi présent en plus gros sur son poitrail. La tenue est faite de telle sorte qu’il puisse y mettre des dizaines d’outils, armes, gadgets pour être apte à s’en servir à n’importe quel combat.

« well, a guy who dresses up like a bat clearly has issues. »

Je suis difficile à cerner… Je le sais, je suis très changeant, très instable, très impulsif. Et malgré tout avec le temps j’ai réussi à, lorsque je le voulais, dissimuler mes émotions à la perfection. Ne rien laisser paraître ou bien autre chose de ce qu’il en est. A chaque choc que je subis, à chaque nouvel évènement dans ma vie, à chaque fois que quelqu’un me quitte… encore, c’est un nouveau creux qui se forme dans mon cœur. J’essaye de me remettre en question mais je n’y arrive pas. Je vois ma vie défilé en spectateur et dès que je m’implique, j’ai l’impression de faire les mauvais choix. Dès que je décide d’écarter quelqu’un pour le protéger, il, elle en l’occurrence ne me reparle plus, dès que j’essaye de m’ouvrir et de partager mes peurs… ils… meurent.

Je sais bien ce qu’on dit : « Depuis le temps quand même ! » Depuis le temps je n’ai rien oublié de cet instant, ce terrible moment qui reste gravé dans mon esprit à mesure que les bons moments s’effacent, que la voix de ma mère ne chante plus, que celle de mon père ne me conseille plus. Et je culpabilise, je culpabilise d’oublier le bonheur et de ne regarder que la peine, la haine. Et pourtant j’ai essayé, mon psyché est un des plus résistants, demandez donc au Joker ou à L’Epouvantail. Je sais me protéger des attaques extérieures, mais pas ce qui vient de l’intérieur et c’est là où tous les problèmes sont enfuis.

Vous savez quand je parlais de voir ma vie en spectateur il ne s’agissait aucunement de dire que je n’agis pas. Non, agir je sais faire. Mais je fais ce que je « dois » faire. Et je le dois à qui ? A la ville… à mon père qui avait foi en cette ville. A tous les habitants qui un jour mon vue voler dans le ciel et ont tenté de se mettre à place, de devenir héros à leur tour.

Un héros. L’homme de la situation serait plutôt le mot qui convient, car quand on n’a plus besoin de moi, je pourrai tout aussi bien disparaître, c’est ce que j’ai expérimenté après la mort de Dent. Parfois je me dis que le Joker a raison… que je ne suis qu’un « freak »… Mais non. Car j’éprouve des sentiments de bienveillance, de confiance, d’inquiétude que les « freak » n’expérimentent jamais.

J’aimerai seulement savoir qui je suis derrière ce masque ou bien s’il reste quelqu’un derrière. Si je devais prendre du recul sur ma vie… j’aurai des regrets, je suis inondé de regrets à vrai dire. J’aimerai pouvoir me retrouver, être moi, sortir de cette dynamique de surentrainement que j’ai subi où on me demandait de ne plus rien ressortir, de tout dissimuler. J’aimerai pouvoir partager mes émotions. Tout simplement arrêter de vivre pour les autres mais vivre tout court.
Alfred ☇ « Le destin est quelque chose de bien dérisoire. Il fut un temps j’ai cru que nous étions tous déterminés ; un certain déterminisme fataliste. Mais le monde a bien plus à offrir lorsqu’on prend notre vie en main. Que l’on fait ses propres choix. C’est ce qu’a su me prouver Bruce Wayne. Et par chance il est encore là pour en témoigner. Malgré tout, il est toujours difficile de juger si les choix étaient judicieux. Surtout lorsqu’ils représentent un engagement aussi passionné que celui de mon maître. Et les plus fortes passions s’accompagnent toujours de beaucoup de violence… Encore une fois, il peut en témoigner. Parfois je me dis, oui car après un certain temps à vivre seul la plupart du temps dans un Manoir qui ferait pâlir d’envie les plus grands hôtels de ce monde, on se surprend à parler tout seul. Et donc, parfois je me dis « Et si ? »… Que se serait-il passé si tel ou tel évènement ne s’était pas produit. A commencer par l’évènement déclencheur.

Enfance ☇ Insouciance ?

C’était un autre temps, une période scellée qui appartient aujourd’hui au passé. Et vue le succès tout à fait relatif de Bruce avec les femmes, nous ne sommes pas près de revoir des enfants courir dans le manoir. Le petit avait tout pour lui, il lui suffisait d’exprimer un souhait pour qu’il lui soit exaucé. Il n’en abusait pas pour autant. Pourquoi ? Car il était timide, réservé et particulièrement isolé. Le manoir n’était pas tellement une prison d’argent mais plutôt un cocon de réconfort pour le jeune enfant qui ne souhaitait pas grand-chose à part pouvoir se blottir dans les bras de sa mère et écouter les conseils de son père. Une vision un petit peu idyllique me direz-vous ? C’est que j’ai tendance à ne garder que des bons souvenirs de cette période. Il est vrai que Bruce n’était pas parfait. Particulièrement lorsque le rejoignaient ses rares amis. Il nous en faisait voir de toutes les couleurs. Jamais le manoir n’avait autant eu besoin de réparations que lorsque Bruce s’était mis à jouer au foot et au baseball. Il brillait scolairement par contre, mais chose presque impensable aujourd’hui, il était loin d’exceller en sport. Il était plutôt frêle comme jeune homme et très sensible et susceptible. Il était très humain en fait, chose que l’on envisage difficilement aujourd’hui. C’est durant cette période privilégiée qu’est née sa plus grande phobie. Lors d’une chute dans un puits désaffecté des jardins, le jeune garçon fut agressé par des chauves-souris qui avaient en fait bien plus peur de lui que l’opposé. Seulement c’est pour ce genre de petits détails que Bruce n’aime pas aborder cette période. Dans cette période de l’enfance, il s’en veut d’avoir été aussi infantile tout simplement. Il est très dur avec lui-même sur ce point. Comment peut-on en vouloir à un enfant d’être fragile ? Les exigences qu’il s’impose n’ont aucune logique. Mais c’est aussi un moteur pour lui. Vouloir à tout prix s’éloigner de son statut de l’époque, de la personnalité qu’il avait, de ses faiblesses qui ont provoqué selon lui… le décès de ses parents.

Attention, c’est évidemment faux. En aucun cas un enfant de 8 ans peut être la cause de ce genre d’agression nocturne plus que courante à Gotham City. Mais… Mais il a choisi de s’en vouloir éternellement. Il a choisi de baser ses forces sur le rejet de ses anciennes faiblesses. Disons que c’est à double tranchant mais que jusqu’à maintenant ça lui a plutôt bien réussi. Puisque c’est un récit biographique j’imagine qu’il va falloir plonger dans les détails aussi douloureux soient-ils, je me considère moi-même comme un membre à part entière de la Wayne Family. Lors d’une virée dans l'Uptown, plus exactement à l'actuelle Crime Alley dans un Opéra aujourd'hui détruit, la petite famille s’était rendue voir une pièce d’Opéra dans laquelle apparurent plusieurs hommes vêtus en chauve-souris… Bruce eut beaucoup de mal à me le raconter, à chaque fois que je l’évoque… ses … ses sanglots d’enfant brisé viennent se joindre à mon récit. Excusez mes quelques larmes… Il m’est très difficile de l’énoncer… la terre s’arrête de tourner à nouveau… Enfin. Le jeune garçon s’est retrouvé confronté à sa plus grande peur et dans l’incapacité de rester face à ce spectacle, son père et sa mère l’accompagnèrent à l’extérieur de l’Opéra. S’il avait trouvé le spectacle de chauve-souris, il ne pouvait pas prédire ce qu’il s’apprêtait à voir. Selon ses propres mots, ces minutes furent les plus longues de sa vie. L’agresseur, plus tard identifié comme étant Joe Chill, assassina froidement ses parents et laissa le jeune garçon qui devint en quelques secondes jeune homme, seul au milieu d’une ruelle où les cadavres de ses parents gisaient. C’est là qu’il rencontra pour la première fois le Commissaire Gordon. Chaque personne rencontrée lors de cette funeste journée resta à jamais gravée dans son esprit. Joe Chill fut immédiatement arrêté et incarcéré à Black Gate. La cérémonie funéraire qui suivit laissa de marbre le jeune garçon qui eut l’impression d’être confronté à une multitude d’étrangers ; les collègues de son défunt père, les amies d’enfance de sa mère… J’étais son seul repère, je devais me montrer fort comme un roc alors qu’à l’intérieur j’étais des plus meurtri. A partir de cet instant, je me suis occupé de Bruce. Nous partagions un lien difficile. Aujourd’hui, les choses sont bien plus simples, je suis son majordome, il est mon employeur et nous sommes liés d’amitiés, durant cette période, je devais garder mes distances car je représentais à la fois le service et l’autorité… Son éducation fut une période difficile mais il rejoint rapidement l’internat de Brentwood Academy et tout devint plus simple. Je ne sais pas si j’ai bien fait les choses mais je ne crois pas que j’aurai pu l’empêcher de prendre les décisions qu’il a prise.

Exil ☇ Solution facile ?


Tout s’est accéléré en suite. Il se mit à pratiquer beaucoup de sports divers et variés dont les arts martiaux, je l’y ai d’ailleurs encouragé, j’en ai moi-même beaucoup fait et c’est un bon moyen pour canaliser le stress et toutes sortes d’émotions trop fortes. Souvent la nuit, le matin, l’après-midi je l’entendais lâcher un cri, un hurlement de douleur qui me glaçait le sang et qui aujourd’hui encore résonne dans ma tête. Je pensais qu’il souhaitait seulement se défouler, déchaîner son énergie sur une cible autre que sa propre personne. Jamais il ne me serait venu à l’esprit qu’il nourrisse un tel désir de vengeance. Malgré l’évolution conséquente de son comportement depuis le décès de ses parents, il n’en était pas moins rester immature, il ne trouvait sa place nulle part, il restait animé par ce désir malsain et s’empoisonnait l’existence. Après s’en être voulu jusqu’à se mutiler, pas par des tentatives de suicides ou autres mais pousser son corps à de tels extrêmes qu’il en souffrait, il en a voulu à Chill et s’est une nouvelle fois trompé de cible. Il a enchainé les études prestigieuses, multipliant double-cursus ou triple dans l’économie, les sciences, la littérature. Sa curiosité n’avait plus de limites, il devait toujours être occupé, toujours avoir quelque chose à faire car lorsque ce n’était plus le cas, lorsqu’il se retrouvait seul à ne plus savoir que faire, il se mettait à se remémorer sans fin les scènes de sa vie qu’il aurait souhaité oublier. J’en ai beaucoup souffert, j’avais ce sentiment de ne rien pouvoir faire, j’essayais de l’encourager dans des directions tout en sachant qu’elles n’étaient pas la bonne solution… mais si pendant ne serait-ce qu’une journée il pouvait ne pas souffrir, ne pas crier alors je m’en satisfaisais… »

Bruce ☇ « Alfred, vous parlez seul encore ? »

Alfred ☇ « Oui. Je m’entraîne à vrai dire. »

Bruce ☇ « Ah oui ? A faire quoi ? »

Alfred ☇ « A dicter votre Biographie à un écrivain pardi ! La perspective de votre décès imminent se précise chaque jour un peu plus. »

Bruce ☇ « Et bien, effectivement, si je dois décéder avant vous, c’est qu’il ne me reste que très peu d’années ! »

Alfred ☇ « Vous savez toujours trouver les mots justes pour me réconforter Maître Wayne. Allez donc vous préparer, le dîner sera servi d’ici une dizaine de minutes. »

Bruce ☇ « Prions pour que rien ne vous arrive d’ici là Alfred ! »

Alfred ☇ « Ah ah ! Je ris jaune, je ris jaune… … Reprenons.

Et puis cet univers l’a lassé. Avec la libération du meurtrier de ses parents et son meurtre, à nouveau sous les yeux de Bruce, le jeune homme a décidé de tout quitter. Je ne connais que très peu de choses sur cette période. Il aurait vécu comme un vagabond dans les pays du tiers-monde pendant plusieurs années jusqu’à faire la rencontre de Ra’s Al Ghul. Une rencontre qui marquera toute sa vie, en effet, même si Bruce avait une connaissance très approfondie des arts-martiaux, celle-ci restait perfectible. Il a aussi appris l’art de la théâtralité en combat, conseil qu’il a appliqué à la lettre, ainsi que la discrétion, la force mentale et par-dessus tout, le contrôle de ses peurs, et particulièrement sa peur principale : les chauves-souris qu’il a aujourd’hui tourné à son avantage. Cette période fut difficile, l’entraînement était des plus rudes et la fin fut terrible. Il partit en faisant brûler le temple de Ra’s Al Ghul, en le laissant pour mort et sauvant son coach personnel, du moins c’est ce qu’il croyait puisque ce coach s’est avéré être Ra’s Al Ghul, ceci lui vaudra bien des affrontements futurs. Ah j’oubliais ! Pourquoi être parti ainsi ? Le projet de la Ligue des Ombres était de détruire Gotham comme on la connait, corrompue et inégale. Et selon eux, il était indispensable, si je puis me permettre d’employer l’expression, de tout faire péter.

Le Retour ☇ Faire de sa peur, son atout.

Bruce a toujours gardé confiance en Gotham. Malgré tout, il reste persuadé qu’elle peut être sauvée et décide de suivre le chemin qu’avait entreprit son père. Son retour ne passa inaperçu pour personne, pleins de changements l’ont accompagnés : que ce soit dans Wayne Enterprises ou Fox prit les commandes ou bien dans ses activités sportives… il s’est essayé pour le coup à plein de nouvelles choses avec l’aide de son « Inspecteur Gadget » personnel : Lucius Fox une nouvelle fois qui prit une part très importante dans sa vie comme vous pouvez le remarquer.

Il fit du noir sa couleur favorite et s’en vêtit au quotidien, particulièrement lors de ses nouvelles sorties nocturnes. Petit à petit, il devint le Batman que l’on connaît aujourd’hui. Gotham vit ses plus grands criminels mis derrière les barreaux mais le monde ne serait plus jamais serein. En prenant la décision de se costumer, de devenir un personnage, un modèle, un héros, il entraîna la création de plusieurs nemesis comme le Joker ou bien l’arrivée d’autres super-héros aux objectifs bien plus intéressés que ceux du Batman. En quelques mois, la face du monde a changé mais les rues de Gotham parurent sûr l’espace de quelques mois. En voyant la montée en puissance de certains vilains, le Batman s’est intéressé à d’autres personnes comme le jeune Dick Grayson qu’il forma pour en faire son Robin, qui devint par la suite Nightwing, suite à un conflit en partie provoqué par le Joker. Pour faire face au clown avec le départ de Dick, il recruta Barbara, selon moi, elle était bien trop jeune et cela affichait en partie le désespoir dans lequel était plongé face au très anarchiste Joker. Mais ils réussirent à l’abattre ensemble.

Bruce n’est pas près de s’arrêter. Même s’il a été accusé de la mort d’Harvey Dent à tort… Batman reviendra et très tôt. Il n’est pas le seul en jeu, d’autres sont sous sa responsabilité, il est la cause de tout ce déchainement de violence, et même si parfois la balance penche du côté de la paix, un autre personnage… plus vilain, plus diabolique, plus anarchiste fera surface et remplacera le précédent… et Batman sera là pour le combattre… jusqu’à ce que tout cela finisse. Mais je reste optimiste, il faut. Bruce a encore quelques années devant lui et j’espère ne plus être présent pour le voir décéder. J’ai déjà enterré bien trop de membres de la famille Wayne. »

Bruce ☇ « J’ai grand faim, Alfred ! »

Alfred ☇ « Cessez donc vos infantilités et allez manger. Une longue nuit vous attend encore ce soir, comme d’habitude ; Batgirl est de retour… »

Bruce ☇ « Quelques semaines à attendre, c’était déjà beaucoup trop… »
Même s'il n'en montre rien, Bruce fut très affecté par chaque départ de ses acolytes.
Alfred jure qu'avant que Bruce aille rendre visite à Lucius pour de nouveaux bijoux technologiques, il le surprend à sautiller.
Encore aujourd'hui, Bruce a encore du mal à se rendre à Crime Alley sans être terriblement affecté.

Prénom : Baptiste
Age : 17 ans
Disponibilité : Everyday
Comment avez-vous trouvé le forum ? J'ai participé à la création du forum et suis devenu Administrateur, je suis aussi intervenant rpg
J'accepte l'envoi par mp de défis à relever dans mes rp des SPIRIT : OUI
Des suggestions ? //



Merci de ne pas envoyer de mp, contactez un compte joueur du staff pour toute question.
Revenir en haut Aller en bas
 

Bruce Wayne ☇ The Dark Knight Will Rise Again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» THE DARK KNIGHT - BAT ARMORY + BRUCE & ALFRED (MMS234-235-236)
» THE DARK KNIGHT - HARVEY DENT/DOUBLE FACE (MMS81)
» CATWOMAN THE DARK KNIGHT RISE STATUE
» BANE THE DARK KNIGHT RISE STATUE
» BATMAN THE DARK KNIGHT RISE BUST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☇ GOTHAM RISES. ::  :: ☇ fichiers de la GCPD. :: ☇ fiches validées.-